histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
rue Paul Daguercar et ch' cimétiere
par minloute le, 01/04/2013  

pour nouzautes qu in habito au 2,la rue Paul Daguercar chéto l' bout du monte, encore plus si in a les ziux d un éfant d' 8 ans
pourtant in y allo , ou plutot in y monto, aprés avoir traversé tout bruay, et j' do dire , sur que j' l arvo aussi avec mes ziux d infants, mais yavo djà grinmint d' circulation dins ché rues, j allo meme dire plus qu asteure, in mettant ptete à part l' route nationale ....

fallo djà y acceder à ch' quartier là, del rue leverrier , in tourno à gauche, route nationale, in passo d'vant l' cité des électriciens, l' cote des grands bureaux, pi , à l inspiration, so min père i passo par l' rue Christian et Honorat Bouilliez, derriere l'églisse saint Barpe, in longeant ché zanciennes voies, soit in allo tout dro, in passo ch' premier fu, et in tourno à droite au coin du magasin d' chaussures Batta, pour printe la "rue du barbier" passer d' vant ch' Colisée, arpiquer rue Lamendin , passer la Lawe, intrer dins ch' viu Bruay, tourner à droite in face d' l école d' musique, esperer que ch' moteur i tienne l' coup in montant l' cote...... in haut tourner à droite et in éto enfin rue Daguercar

bout du monte, masons d' chaque coté, pi pu que ch' grand mur du cimétiere à droite

à gauche la masse imposante dech' terril

grands vints, espace dégagé , premiers champs, fin d' ché masons

fin d' Bruay, au loin ché masons d' Marles et d' Auchel, vous dire qu in éto au bout du bout d' Bruay

mi j y allo j allo dire toudis à r'culons, que plaiji ou tout au moins que sentimints j' pouvo avoir, mi et mes 8 ans , à accompagner mes parints sul' tompe des parints à min père

des gins pour mi d un aut' temps, min grand père décédé en 1924 et m' grand mère en 1946

j' resto sache , j' dijo rin , aprés in allo sur d autes tompes qui étotent toudis des gins del famile à min père , du coté dem' mère i zétotent à la fin d' isbergues et d hazebrouck

d' là j avo ker en arvénant passer par l' tchiote porte du cimétiere

ch' est d ailleurs asteure la grante porte , du qui a ché toilettes sul' coté

quand qu in arpasso par là, j' m arreto un momint pas loin dech' muret et d' là in voyo tout bruay à nos pieds, avec au miyeu la pointe d' l hotel de ville, ché terrils d' haillicourt, pi tout au fond , comme eune sentinelle sur un éperon boisé , l antenne d' télévision d' bouvignies

après bin d' zannées j' pouvo dire que j prenno "plaiji" à chacune d' mes zarmontées à aller là haut dinch' cimetiere du 3

un peu pour arprinte le relais d' min père,pour s arreter sul tompe d' mes grands parints, j' vous avoue que jel fait plus pour min père que pour mi , mais bon j el fait quand meme

aprés j' va sul' tompe d' Clara, ch'est l' moins que j' puisse faire , pisque j' vous in a parlé bin souvint sur ce site

j' va vire aussi ché anciennes sépultures, dont celles des anciens directeurs de la compagnie des mines de bruay

après j' va vire ché tompes militaires, au bout d' l allée, j y allo pas quand que j éto tchiot

en arvénant ,j'va toudis raviser Bruay au coin dech' muret, j allo dire, bin qu eune bonne partie de chte muret i so asteure abattu, ouais faut faire del plache ...

j' vous a dit un peu plus haut que j' prenno plaiji à chacune d' mes zarmontées à aller la haut

l' dernier coup que j' su armonté là haut, chéto au mois d aout d' l année dernière , i faijo super bio

j' éto monté ichi à pied en partant de l hotel Cottage, l ancien Primevère

j éto meme monté un peu vite d ailleurs, in tout cas plus vite que j' pinso, j'avo "rendez vous" vers 11h30, j allo pas m y présenter qui yéto pas 11h

pourtant j avo fait un tour complet du cimetiere, et j' m éto assis, commint vous expliquer, si on rinte par l' nouvelle intrée du qui a ché toilettes, suffit d aller jusqu au bout , tout droit,jusqu' ach' mur au fond , là y a un banc, presque camuché par un cyprès j' cro bin ....

j' attindo là,faijo caud, j avo mis min veston à coté d' mi, j attindo tranquil'mint, pasque après , j allo aller chez Daniel Poquet, qui habito pas loin , sul' boulevard Basly

d'ailleurs in arrivant j avo eune question à li poser, j avo fait ch' tour du funérarium et j y avo trouvé l' nom d' quéqu un que j avo connu bin d' zannées avant , qui éto d' min ache, et djà décédé d'puis eune paire d années

j' savo que Daniel i pourro m' renseigner, chéto l' mémoire vivante du quartier du 3...


pi , en automne, Daniel y a décidé d' nous faire un sale coup, y a parti et i nous a tous laissé ichi un peu orphelin , orphelin d' sin savoir sur l' passé d' Bruay , pi orphelin d' sa personne tout autant

j' em dijo qu au mois d aout au lieu d attinte l heure pour aller l' vire , j auro miu fait d y aller tout d' suite

pi j' em dijo aussi, ironie d' l histoire, que quand que j éto sur min banc j' éto pas loin du carré du qui a été interré

pi jem' dijo que quand que j' va y armonter là haut,j ira ach' cimetiere avec bin moins d' plaiji ......... cha va m armuer les boyaux d aller li passer un tchiot coucou




 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |