histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Blaise Cendrars la prise de la crète de Vimy 1 ou la bétise des états majors
par minloute le, 12/04/2013  

ch'est en ravisant y a bin d'zannées un téléfilm qui s appelo "la main coupée" que j avo acaté un peu plus tard ch' liffe

ch'liffe i artrace le parcours de l écrivain Blaise Cendrars durant la premiere guerre mondiale

de nationalité suisse, i va s engager dans la légion étrangère pour combattre en France

je vous mets ci dessous un premier extrait de son livre où il raconte l' offensive du 9 mai 1915, où, avec son escouade , il arrive à occuper la crète de Vimy

"Nous, une poignée d' hommes, nous avions percé, nous. Le 9 mai 1915 à 12h15, mon escouade et moi, nous étions sur la crète de Vimy avec quelques braves types, 200 300 hommes en tout, égarés comme nous , qui avions poussé de l' avant en sautant 4 lignes de tranchées allemandes sans tirer un coup de fusil, le front était crevé ....

Mais les états majors qui avaient monté cette offensive et qui nous avaient fait coudre des carrés de drap blanc dans le dos pour que l' artillerie puisse suive notre progression à la lunette ...les états majors, eux, ne croyaient pas à la fameuse percée .....

et quand nous eumes atteint la crète de Vimy, que les Canadiens ne reprirent qu en 1918, avec nos carrés blancs dans le dos, nous fumes une jolie cible pour nos 75et, dès que nous bougions pour les 77 et les gros noirs autrichiens qui nous amochaient..............

sans parler des Allemands que nous avions dépassés et qui nous visaient dans le dos avec d' autant plus d' aisance...

à 3 heures de l après midi, le renfort ennemi arrivait en autobus de Lille et nous les tirions en descendant de voiture à 300 mètres

le renfort français n' arriva que le lendemain soir, à 7 heures ...

des pauvres vieux, de la territoriale, ils avaient fait 75 kilomètres à pied

Enfin nous étions relevés, 72 hommes en tout
Mon escouade n' avait pas trop trinqué............."

par france godderis le, 12/04/2013

encore une énorme c.....ie pondue par les états-majors . je suis révoltée,les hommes avaient bien peu de valeur.
je hais la guerre mais je hais encore plus ses généraux .


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |