histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
O comme ortiaux
par minloute le, 26/05/2013  

dins l' rue Leverrier, y avo un monsieur qui parlo que patois et cor yavo un défaut d' prononciation, in plus y éto sourd comme un pot pour tout arringer ..

mais y avo cor pire ch est quand que min père i m invoyo as'mason pour li donner un papier concernant s' pinsion, et là..chéto l' cacophonie, pasque s n épousse, elle aussi ale éto sourte comme un pot ..

j a oublié d' vous dire, pour mi ch est évident , j' les zarvois cor , i zétotent djà très agés

alors chéto à chti qui crio l' plus fort pour s' faire intinte, tous les deux avotent un défaut d' prononciation , et tous les deux , chéto marrant d ailleurs, s'excusotent que leur époux ou épouse étot sourd comme un pot et que cha les obligeo à parler plus fort ...

pour in arvenir à "o come ortiaux", l' titre du sujet, chéto un jur du qui faijo frod, mais frod, mi j arveno d avoir été jué avec mes camarates dins l' pature d' la rue leverrier

et ch' monsieur là , quand que j a arpassé d'vant li , i m' dit " i fait frod, j a du mau à mes zortiaux"

al' mason comme j' dis souvint, in parlo pas l' patois, min père avo passé s' n infance en région parisienne, et m'mère dins s' famille, mon diu ... autant m' grand mère ale avo d' zexpressions patoisantes quequ' fos, autant ale éto pour que tout l' monte parle français

donc m' vla d'lèque , mi j' y souris, mais j' sais pas quo que ch'est des ortiaux, j' me d'mindo si chéto pas eune maladie, cor pire si chéto pas un gros mot pour désigner quo que ché garchons i zont dans l'entre gampe...

j a quand meme d'mindé à min père et ch'est là que j a compris que "ortiaux" cha voulo dire "orteils" ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 27 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |