histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)
  examen de cathéchisme (25/09/2017)
  la blanquette (24/09/2017)
  ch' bonhomme perrier (23/09/2017)
  souvenirs douloureux suite (23/09/2017)
  Chés rues ale zavotent pas d'nom (21/09/2017)
  souvenirs douloureux (17/09/2017)
  ch' rabattu et la buée (17/09/2017)
  hatari (17/09/2017)
  El centre aéré géant de Bruay (11/09/2017)
  Bruay, El pont ferroviaire d'Lavolville (11/09/2017)
  Eune consultation al' champe (11/09/2017)
  Eric Denudt artiste peintre un gros coup de coeur (11/09/2017)
  que j auro ker avoir eune chiffernée (10/09/2017)
  Merlimont hors saison 17 (07/09/2017)
  souvenirs d' rintrées (04/09/2017)
  eune pensée pour eusses (03/09/2017)
  à la recherche de nos taïons (28/08/2017)
  Marles-les-Mines, el station SNCF (18/08/2017)
  Vermelles, le nom de la Cité du Philosophe (13/08/2017)
  Merlimont hors saison 16 (13/08/2017)
  collection de poupées (04/08/2017)
  Merlimont hors saison 15 (31/07/2017)
  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
té va pas y aller dech' temps là
par minloute le, 08/06/2013  

quand que j étot tchiot , min père , in plus d' sin gardin del mason, i n avo un aute au bout d' la rue

d' ailleurs ch' gardin del mason j' l a pas grinmint connu comme potager, yavo bin eune route d' thym, quequ'porions et des carottes, mais yavo djà des pivoines, des groseillers,du buis, pi plein d' fleurs

nan , ch' gardin du fond del rue chéto ch' vrai gardin, d ailleurs quand que j arrivo au bout del rue et que j' freino d un coup m' monture, ouais pasque mi j'éto ch' quobole et j attaquo ché méchants indiens ...

alors eune fos arrivé au bout del rue, j 'avo d'vant mi les grantes plaines du farwest , et yavo des villaches indiens que j ' m empresso d ' déchinte l' cote comme si j allo les attaquer

zallez dire minloute y a bu djà au matin, mais nan, pasque savez quand qui yavo ché rames à pox qui étotent érigées dins ché gardins, cha arsemblo à des tipis.......

min père chéto s' passion ch' gardin, i li parto j allo dire d' tous temps, enfin presque , si y avo eune drache i parto pas, cor que dés que cha commincho à peine as' lever , ou qui pinso optimistemint que cha allo l' faire, i finisso d' arvetir s' n armure ...

yavo djà mis un viu gros pull troué, i metto s' viele veste, s' casquette, pi sin court cache col, et en avant ..

meme que m'mère ale li dijo " mais té va pas y aller de ch'temps là"

min père i li répondo "faut pas s acouter" ou "hauts les coeurs" ou "cha va daller" et quand qui voyo que ch'temps y éto vraimint incertain, i dijo" j y va mais sans quo j artourne"

m' mère ale a toudis été inquiète, à attinte min père au soir quand qui rintro et qui faijo nuit, à attinte min frère aussi quand qui rintro du traval dans ché memes conditions ...

alors min père i allo printe s' brouette avec ché zoutils, i passo dins l' cour, m'mère ale éto au pas del porte, comme si chéto l' départ d' sin mari pour le front russe ... minquo pu que ch' mouchoir ...

min père quand qui passo et que vraimint chéto limite raisonnape d' y aller , i faijo toudis un jeu d'mots ,i dijo eune expression, tout cha pour que m'mère ale dissent rin durant l' temps qui allo passer d' vant elle ....

i dijo , escusez me mais ch'est vrai " pim pam poum" ou "je t aime ma chérie mon amour" , et là m' mère ale rigolo pas, ale hausso les épaules d un coup , d' dépit

or un coup i yéto parti d'puis un momint, et vla que cha s' couvre , l orache allo arriver, alors m' mère, qui pourtant avo pas ker l orache, ale resto au coin del rue et ale attindo d' vire arriver min père tout au bout au coin del rue

faut dire aussi qu' min père i pouvo pas courrir, i avo eune gampe raite, donc i avincho à sin rythme, meme si ch'éto loin d'ete un fate savez .....

cha y est premier coup d orache, m' mère al'rinte à toute vitesse al' mason , cor plus inquiete , mais là ale sort pu

faut dire que m' mère , née en 1920, ale avo été élevée par Mémé, m' grand mère , née en 1895, et que j a connu jusqu à son décés en 1988 s il vous plait ...

m' grand mère, chéto et jel dis sans moquerie, un ramassis d' vieles croyances, comme jeter du sel dins l' courée quand qui yavo d' l orache ...
pi eune fos al' mason , fallo s éloigner del farniete , éteinte l' leumiere et prier ...

ch'est pas des chosses qui vont vous mette à l aisse quand qui a d'zintempéries ...

pour in arvenir al' situation, cha arréto pas d' dracher , d' plus in plus fort, et les éclairs cha tonno sec tout autour
m'mère ale éto partagée par l' volonté d' raviser al' farniete , pour "deviner" min père passer avec s' brouette, j' a marqué "deviner" vu l' saucée qui déchindo, cha dégueulo d' ché chaineaux

pi dès qui yavo un éclair, m' mère ale lacho l'rideau tout in trennant,et ale dijo "ah mon diu" .
.......

là ale s inquiéto, ale éto pas continte, "ah Léonce , y est pas raisonnape" qu ale diso contrariée

l' orache, y a passé aussi vite qui éto arrivé, et m'mère ale fait eune premiere tentatiffe en mettant un ortiau dehors, bon cha va pas d tonnère au d' sus del rue ......

mi j éto pret à aller al' rincontre d' min père, nan qu ale dijo té reste ichi et j' va y aller

m' mère ale part dins l' rue, ale va aussi vite qu ale peut avec s' démarche d' canard , escuse M'man mais ch est la vérité

ale éto djà in train d' imaginer l' pire, ale s engage vers l' fond del rue, et in passant au niveau d'ché barraques del mason, ale intint un bruit régulier ..chéto min père qui éto in train d' casser sin p'tit bo...

m'mère ale pousse un soupir d' soulag'mint, ale va pour l ingueuler, mais comme d habitute, ch est min père qui "embraye" , fallo pas t affoler, té toudis in train d imaginer l' pire, tout cha dit avec le tact légendaire d' min père...

bilan , m'mère ale brayo en rintrant al' mason, chéto presque de's faute

min père , qui avo pas ker qu ale brait, i arvénno d'es barraque en essayant d arringer les chosses, yéto asteure plus imbétée que m'mère tout à l heure ...

cha devo et' d ' l amour quand meme ....




 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |