histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)
  Alfred Leroy (09/01/2017)
  ch' maite Robitaillé (08/01/2017)
  fautes d' français à l'Élysée (08/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Merlimont drache ....
par minloute le, 11/09/2013  

en vagances à Merlimont ....

Etaples , chéto eune ville qu in connaisso bin, j ' allo dire qu in faijo chaque annéee quand qu in éto en vagances à Merlimont...
cha faijo partie d' plusieurs zindrots qu in allo "visiter" quand qui faijo vraimint pas bio

pour mi Etaples, Le Portel, Boulogne, Montreuil, pour mi j in a toudis eune vision "humite" avec kaway sul' dos et sandalettes aux pieds ......

que che so nos zinfants, ou meme nouzautes à note époque, quand qu in intindo parler d' aller à étaples, montreule ou boulone, in levo les ziux au ciel comme si in éto des martyrs

à quo min père ou mi d' mon époque in rétorquo, "ralez pas, in n a tant qui partent te pas en vagances " ...

ché tchiots , sur , même si fait pas bio, et meme si ch' drapeau y est rouche, i voudrotent y aller, même si ch' vint i soufflo à v'nir fouetter ché gambettes i zétotent prèts à y aller

y a des coups in allo quand même jusque sur l esplanate, là on tinto cor un coup d' pouvoir déchinte su la plage, négatif, alors on tento d' avoir eune gauffre sul' chemin du retour, allez allez in l a tous tenté.....

faut dire aussi que pour ché parints vacanciers, , in comminche à trouver l' temps long

pour ché zéfants qui aspirent à aller juer dehors au pire, à la mer au miu, pour ché parints qui n'ont marre d'devoir juer aux bidets , au jeu de l oie, au mikado, tout cha pour faire passer ch' temps ...

tout l' monte espère eune amélioration d' la météo , à scruter l' ciel, comme ché zoracles à espèrer un cang'mint rapite des conditions métérolologiques ...

faut dire que quand qui faijo bio, in avo l espace autour d' nous, in monto su ché dunes , in voyo tout au loin, in s' sinto tout tchiot au milieu de l espace

prenez l' même indrot , après quequ' jurs d'pluie, in s'trouffe comme incrinqué, incrinqué su la gauche par l estuaire de l Authie au sud, balisé par ch' grand phare de Berck, et d' l aute coté ché falaises qu in voyo au loin, bin après l estuaire de la canche et derrière nous , dominant toute la plaine alluvionnaire, la citadelle de Montreuil...

belle formule mais ch'est pas d' mi, ch'est d' mon mononque , qu in appelo tous , Parrain

j' a mis un P Majuscule, i le mérite ..... que che so ses zinfants, ses ptits zinfants, ché neveux et nièces, et leurs zinfants, i zont tous eu dro à aller querre des coques dins ché baches , pi d avoir l explication d' ché zéstuaires, pi des falaisses au loin .......

mais j' m égare cor, ou plutot j' laisse aller mes sentimints, arvenons à ché pauv' parints qui doiffent trouver eune destination pour passer l après midi

ch'éto l' même rituel, min père l avait fait d' sin temps, et mi du mien avec mes zéfants...

"alors étaples ou montreuil ?" que j' leur demindo avec un grand sourire qui s' voulo plein d enthousiasme .......

in voyo à leur mine qui partageotent pas la même jo, j avo dro à "ch'est toudis la même cosse" ou "in y a djà été l année dernière" ...

croyez pas que cha so qu' les zinfants qui dizotent cha, memme eum' femme ale teno avec eux ....

alors mi j' dijo, "ouais cha a pas ptete pas cangé étaples, mais zin savez rin" pi là j' sorto l' phrase qui tue " ouais pi à Bagatelle in y va chaque année et pourtant cha a pas cangé" ..

mon diu quo que j avo pas dit ....faut dire que, dès ché premiers jurs d' pleuffe, in avo été à un momint ou à un aute, au syndicat de ninitiatiffe, situé sul' plache du marché, en fait si j' me souvins bin, chéto l ancienne gare d' merlimont

bon comme chaque année yavo les mêmes dépliants, comme la visite des vallées intérieures avec dégustation , j' cro que cha s appelo la créquoise un nom comme cha, eune espèce d' vin pétillant avec des groseles j' cro bin, bon un truc pas très bon à boire , enfin ch'est m' n' avis

bin sur à l occasion, ché trois gosses avotent pris trois dépliants d' bagatelle, et bin sur , à forche del raviser i pouvotent nous dire quo qui avo cangé d' puis l année dernière, du qu' cha s' trouvo dinch' parc, et pi les zhoraires des animations jurnalieres ...

chéto leur liffe d' chevet ... j' me douto qu in parlant d' merlimont j allo les faire réagir, et ch'est dins ch' brouahaha là, après leur avoir laisser intinte que peut ete i pourrotent avoir eune gauffe supplémentaire, que tout l' monte parto sans trop rechigner jusqu ale carette


alors que vous dire d étaples ou d' montreuil ? que les recommandations d' em garnoule qu in intindo toudis comme des lamintations ...

pour elle étaples et montreuil in plus d et' eune corvée , ale y éto pas rassurée
à montreuil in faijo ch' tour des remparts, alors fallo pas qu' ché gosses i s approchent à moins d' 10 metes dech' bord sinan t intindo la siréne des pompiers ...

parel à étaples , du là j avo dro à "vinguette ichi pour traverser faut avoir l' temps" faut dire aussi qui yavo grinmint d' carettes et que such' pont d' la canche chéto souvint bloqué

étaples chéto ch' port aussi, avec ché quais, avec parel interdiction d' s approcher trop près, l obligation d' donner la main, et in plus d' raviser du qui mettotent ché pieds et raviser si faijotent pas exprès d' marcher dins ché flaques d io .......

après in allo vers le "centre ville" du qui avo pas grand cosse à vire...

mi j' extasio devant des vieles toitures ou des vieles masons à étaples comme à montreuil, et m' femme ale faijo exprès d in rajouter in poussant des "ouah" pas très discrets, bin sur chéto arpris et cor amplifiés par ché zéfants qui s' prennotent au jeu d' tomber in admiration d' vant eune vitrine, un lampadaire, ou eune bouque d égout ...

mi bon prince, j' juo l' jeu, in tout cas cha faijo passer l' temps

pi un coup, in arrivo sul' fameuse plache d' montreul, j a qué en admiration d' vant eune estatue, chéto un général inglais monté sur sin bidet

et m 'femme ale dit "ouah" pi après "mais yéto djà là l année dernière" ........ et mi j y a répondu "mais si t éto v'nu au mois d' décempe , l' cavalier y éto pas sur l estatue" ...

et m' femme qu ale répond incrédule "ah bon et du qui éto" , et mi comme j' y rinvo comme un boomerang "bin yavo un papier such' bidet" ...
m' femme ale dit "bin alors quo qui éto écrit" et mi j y réponds "j' su parti t'chier j arviens au mois d' janvier" ...

là ale fait comme toutes ché garnoules qu ale zont pas d humour quand qu' as' font piéger , ale répondent "c'est malin" , d un air qu in y sero pas ....


souvint en rintrant in s arreto "chez bebert" chéto plusieurs hangars du qui vindotent du textile et des juets qui venotent d Asie

Bébert chéto un précurseur, et yavo souvint du monte dins ses magasins

asteure cha arriffe d in arparler avec ché zinfants, d' Merlimont i zin ont gardé un excellent souvenir, et même des virées sous l' drachée, ché comme cha que j a appris qu' min garchon i s amuso à faire ché sonnettes derrière not' dos et que ché soeurs ale zétotent complices ...

bon faut quand même et' honnete, si vous voulez les zintinte parler des zheures sur Merlimont cha va parler d' la plage, des dunes, d' Parrain et de Marraine qui avotent eune mason au bout du gardin , mais si vous voulez les zintinte parler insempe, in cacaphonie, cha parlera d' Bagatelle cha ch'est sur mes gins ...

par Sopraniste de Bruay le, 12/09/2013

i est vrai que quand i pleut, in n'est pas bien nulle part, ainsi que lorsque in a trop ed solel, in sait pas du s'mett' pour avoi ed l'omp'...

à moins dess' rafraichir avec du Perlé de groseilles de Loison sous Créquoise, ché pas mauvais, surtout quand t'as bien soif, mais là aussi y des degrés d'alcool, donc, soyons raisonnable, surtout quand cha ess' bo comme du p'tit lait....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 13 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |