histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pélerinage en Artois, les canadiens partie2
par bourdonb le, 30/10/2005  

A la sortie du bois, le mémorial se dresse à l'extrémité d'une vaste esplanade : un énorme massif de maçonnerie et, sur ce massif, deux pyramides se terminant en flèche hautes de 35 mètres. Adossés à ces pyramides, des personnages symboliques. Une oeuvre imposante.

De part et d'autre de l'escalier de pierre, une femme et un homme, perdus dans une douleur profonde, accueillent les pèlerins qui, s'avançant, découvrent la plaine de Lens à leurs pieds, la région minière à perte de vue : paysage auquel fait face le mémorial.

Le massif de maçonnerie apparaît alors comme une puissante forteresse avec deux groupes de défenseurs, une forteresse sur laquelle sont inscrits les noms des canadiens morts sur cette terre. Un peu à l'avant, sur un mur : une pleureuse.

Les deux pyramides représentent les armées françaises et canadiennes. A leur base, une inscription dans les deux langues: «Frères d'armes Français et Canadiens. Le Canada se souvient » Sur les côtés de ces pyramides, les noms d'une cinquantaine de lieux de batailles.

Le mémorial a été élevé par le peuple canadien à la vaillance de ses fils pendant la guerre 1914 - 1918, et en mémoire de ses
60 000 morts.

Pour la prise même de la crête de Vimy, 11 285 Canadiens sont morts. La zone de terrain offerte par la France au Canada a été par la suite boisée : 11 285 arbres ont été plantés, pour la plupart des pins d'Autriche. Leur nombre doit rester constant : il rappelle le souvenir de ces morts.

Le Canada ? Une terre colonisée par des Français. Une terre dont les Anglais se sont emparés pendant la guerre de Sept Ans. Un Etat de l'Amérique du Nord, membre du Commonwealth, simplement uni à la Couronne britannique par des liens d'allégeance. Un Etat où plus d'un quart de la population parle le français.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |