histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)
  Alfred Leroy (09/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Les espadrilles in tapis ''ed fosse''
par Sopraniste de Bruay le, 09/11/2013  

1947, j'avo 12 ans, ché là qu'in tapo din les ballons dinl' rue pas cor macadamisée, chéto bien y avo pas cor ed voiture.. ou in alo sul terril plat qui ess' trouff' intre el rue Cail et el bas del rue Lamendin.
In passo par el voyette qui existe toudis in face ed l'ancien forgeron rue Marmottan mais les godasses étotent chères surtout après la guerre 39/45, in avo aussi des galoches in bo..

Min père y avo ramené del fosse un morceau ed tapis des convoyeurs à bandes, bien qu'in n'avo pas gramint ach' momint là.
Un camarate menuisier y avo fait des formes in bo et i s'éto équipé d'un pied ed' biche, d'un martiau ed cordonnier, des tranchets fabriqués avec des vieilles lames ed scie électriques des ateliers du jour del Fosse 3, un alêne (poinçon pour percer la toile), en' grosse aiguille et du fil poissé, et y m'avo fait des espadrilles..

POur séparer les toiles du tapis , i quemincho par en' pétite entaille avec sin tranchet, et ensuite avec ses tenailles i décollo ché toiles..
J'el veyo qui faijeot des rudes efforts pour les décoller, mais y arrivo à sin but..

Du côté du caoutchouc in laicho 2 toiles avec, cha servo pour el semelle.. i poso el toile sur el forme in bo et avec sin crayon i traço el dessus d'l'espadrille, plus large in bas car el toile al devo ess' rabatt' sous el forme et par la suite passer sous el semelle..
et après faire ess découpe avec ses gros ciseaux.

J'éto in admiration, in éro di un artiste cordonnier, li qui avo toudis travaillé al fosse ed pi 12 ans 1/2.. après el certificat d'études....
Quand tout éto cousu, el semelle clouée avec ses tiotes pointes "des semences ed différents calibres", i faijeot des trous avec ess' emporte pièce afin de pouvoir y mettre des oeuillets pour passer les lachets.. intre deux, im' faijeot essayer les espadrilles pour vir si cha alo bien.

Em' vla cauché, j'éto bin contint, mi avec mes courtes maronnes et mes grosses cauchettes, j'alo pouvoir louquer dinl' ballon..

Mais au bout din certain temps j'avo arrivé à trouer el toile avec min gros ortel du pied gauche, quand min père il l'a vu, ej' me su pris en' bonne inguelade... im' dit vient dinl' rue, et tape dinl' ballon.. ech' donne un coup ed pied et el ballon i dégage..
im' dit té gaucher, bin ouais ej' réponds, mais dem' main ses' su droitier.
el prochaine paire que ech' té frai ech' va faire un renfort intérieur..

Chose fut faite, mes espadrilles ont duré plus longtemps..
par la suite i m'a fait d'autres paires d'espadrilles, mais là chéto pour aller al fosse in 1952.. et par la suite in metto des grosses godasses ed sécurité..

A sin décès ché mi qui a récupéré el pied ed biche et sin martieau, mais j'min suis jamais servi, et i sont toudis là......

par jpp le, 11/11/2013

Mi ech sus un p'tit peu plus jone que min comorate Sopraniste, mais j'a connu l'ressemelage des godasses in tapis d'fosse, avec des daches qui claquotent quand on marcho.
Au cours de mes déménagements, j'ai malheureusement du abandonner el tape-dache (pied d'biche) qui me veno de min père. Chéto exactement l'même que ch'ti de Sopraniste


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 18 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |