histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la mort du galibot
par bourdonb le, 31/10/2005  

La mort du galibot
Poème d' Achille Saletkzi


Au fond du grand tro noir, perdu dins l'nuit profonte
Samuel mène un treuil, l'dangereux Treuil Leconte.
In fait quinzain' Saint'-Barb' ; l'binache est plein d'carbon.
Aussi sans printe el temps d'frotter l'sueur dé s'front
L'brav' petit galibot nu jusqu'in bas d'l'échine
Bouillant, soufflant, finquant, comme unn' pétit' machine
Fait marcher les barous comm' l'express les wagons
Soul'vant l'poussièr' noirâte in épais tourbillons
Les ball's déval'nt dins l'treuil comm' dins l'foss déchind l'cache.
L'pouli grinche et crach' feu comme un dragon in rache ;
L'cord' siffl' comme un serpent ; les lourtes chaîn's ed fer
Faitt'nt un bruit effroyage. In s'crorot in infer !...
L'treuil marche à tros barous ; il est assez rapite.
Les galibots du pied s'dégourditt'nt au pus vite
Pou fair' manquer in haut, mais sans y parvenir.
Manquer à Samuel ! i s'f'rot putôt mourir !
...
In vient d'sonner ahu. Les belin's plein's sont prêtes.
L'barrière est cor fremée, pindue à des chaînettes :
L'galibot l'ouvre, imballe et... pousse un cri d'horreur.
Les trois balls part'nt au fond ! décroché's !... Pris d'frayeur
Samuel s'est d'abord intassé dins s'cabaine.
Dins s'niche i peut s'flatter d'ête in sûr'té certaine ;
S'il y reste i n'peut même pas être égratigné
Mais ch'est sûr'mint la mort pou les gamins du pied.
N'étant point avertis du danger qui les m'nace
Les tiots sont in plein voée ; incore un p'tit espace
Et les ball's comm' trois rocs roulant du haut d'un mont
Vont v'nir les aplatir ainsi qu'des figu's au fond.
Alors el' galibot quitt's vaillammint s'cachette,
I s'précipit' dins l'treuil et fait marcher l'sonnette.
Oubliant s'propr' danger pour sauver les deux p'tits.
L'vibrant signal d'alarme est juste à temps compris :
Les décrocheux sont saufs. - Mais au pied dé l'montane
Les ball's ont accroché les barous vut's in panne...

Achille Saletkzi


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |