histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la mort du galibot
par bourdonb le, 31/10/2005  

La mort du galibot
Poème d' Achille Saletkzi


Au fond du grand tro noir, perdu dins l'nuit profonte
Samuel mène un treuil, l'dangereux Treuil Leconte.
In fait quinzain' Saint'-Barb' ; l'binache est plein d'carbon.
Aussi sans printe el temps d'frotter l'sueur dé s'front
L'brav' petit galibot nu jusqu'in bas d'l'échine
Bouillant, soufflant, finquant, comme unn' pétit' machine
Fait marcher les barous comm' l'express les wagons
Soul'vant l'poussièr' noirâte in épais tourbillons
Les ball's déval'nt dins l'treuil comm' dins l'foss déchind l'cache.
L'pouli grinche et crach' feu comme un dragon in rache ;
L'cord' siffl' comme un serpent ; les lourtes chaîn's ed fer
Faitt'nt un bruit effroyage. In s'crorot in infer !...
L'treuil marche à tros barous ; il est assez rapite.
Les galibots du pied s'dégourditt'nt au pus vite
Pou fair' manquer in haut, mais sans y parvenir.
Manquer à Samuel ! i s'f'rot putôt mourir !
...
In vient d'sonner ahu. Les belin's plein's sont prêtes.
L'barrière est cor fremée, pindue à des chaînettes :
L'galibot l'ouvre, imballe et... pousse un cri d'horreur.
Les trois balls part'nt au fond ! décroché's !... Pris d'frayeur
Samuel s'est d'abord intassé dins s'cabaine.
Dins s'niche i peut s'flatter d'ête in sûr'té certaine ;
S'il y reste i n'peut même pas être égratigné
Mais ch'est sûr'mint la mort pou les gamins du pied.
N'étant point avertis du danger qui les m'nace
Les tiots sont in plein voée ; incore un p'tit espace
Et les ball's comm' trois rocs roulant du haut d'un mont
Vont v'nir les aplatir ainsi qu'des figu's au fond.
Alors el' galibot quitt's vaillammint s'cachette,
I s'précipit' dins l'treuil et fait marcher l'sonnette.
Oubliant s'propr' danger pour sauver les deux p'tits.
L'vibrant signal d'alarme est juste à temps compris :
Les décrocheux sont saufs. - Mais au pied dé l'montane
Les ball's ont accroché les barous vut's in panne...

Achille Saletkzi


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |