histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
mulquinier
par minloute le, 03/02/2014  

mulquinier, que drole d'mot, j a trouvé cha en faisant des recherches généalogiques, ch'éto eune profession

quand que j a lu l' définition du métier, y a eune discussion avec min père et s' cousine qui m a arvénue al' mémoire, cha dato d' eune trentaine d années

min père i in éto aux débuts des recherches en généalogie, et y avo d'mindé as' cousine Clara, d' li faire oral'mint un résumé de c'qu elle savo del famile d' sin coté, branche maternelle du coté d' min père

cor heureux qu ale éto là et j' vous diro qu ale m aidero cor aujourd hui , pasque dins chte famile i zavotent eune étrange manie, ch éto d' canger d' prénom, Blanche as' faijo appeler Juliette, Juliette Blanche, Jean Baptiste Ernest, pour arriver à un point que quand qui a fallu arconstruire les actes de naissance disparus durant la premiere guerre mondiale, bin Jean Baptiste y a devenu Ernest officiel'mint, et mon grand père Alphonse, li i s appelo en vrai aussi Jean Baptiste, et y est devenu Alphonse sur sin acte d' décés ...
pas facile à arconstituer .... que j avinche tout douch'mint, à forche de recoupemints j' comminche à y voir l' bout

mais arvénons al' profession de mulquinier, cha ch' connaisso pas du tout
in fait Clara, ale raconto que dins s' famile, i zétotent du sud de Cambrai , Gonnelieu, Lesdain, Crevecoeur
ale dijo qui zavotent connu plusieurs années d' mauvaises récoltes, et que ché femmes ale devotent travailler al' caffe pour tisser

travailler al' caffe pour tisser, pour mi j in voyo eune imache du ginre "germinal" , misère paysanne etc

bin nan, pasque justemint ch'est là qui s'exerçotent la profession de mulquinier qu in artrouffe sur les actes

un mulquinier , chéto eune spécialité du cambraisis et de la tierache tout' proche, ch'éto quéqu un qui travaillo les etoffes de lin
chéto un artisanat rural, ché gins i zavotent ché métiers à tisser al' mason et ..dans la cave , pour que le lin i reste humide .......

par TIOT RITAL le, 03/02/2014

Ch'est un nom bizarre ! In cachant s'prov'nince v'la chu qu'in découve : Mulquinier (obin meulquinier, murquinier ...) ch'est un mot qui dérife du viu mot molaquin ou mollequin, qui étot eine étoffe ed fine toile utilisée dins l'temps pou l'habill'mint.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |