histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Nom d'métiers
par TIOT RITAL le, 14/02/2014  

Quèques métiers

(in picard Rouchi)

Avint c'mincher not' pourménate chez les métiers , i s'ramintuvera qu'un overrier ch’est un ouvrier , un cul à laine ch’est un employée de bureau

A l'broquette du jour (très tôt, sauf jour natau (obin atau, atal) ch'est à dire jour fériè chomé) in s'fait pon révier (réveiller) pa les barous (camions) des bernatiers (vidangeurs) et baroutiers (éboueurs) ! I sont pon amaniérés (adroits) comme l'usinier (ouvrier d'usine) !

In va acater quéques loques chez les croque-poux, dit aussi vieuwardiers (fripiers) d'vrais marchands d'loques (fouffetiers) ,obin chez les marquéniers (tisserand en baptiste) obin tellier (tisserand en toile)et in discutra du prix comme un maquégnon (maquignon) .In ira chez ein caplier (chapelier), pou arnouv'ler sin capiau !

Su l'grante plache,ch'est l'jornée des viux métiers: in vot ouvrer el carlier (charron), el buresse (lavandiére), el marissiau (maréchal-ferrand) qui buque ein caud fier (tisonnier) posé su s'n'ingleume (enclume) ,el conreur (corroyer), eine éripeuse (égreneuse) , l'boquilion (bucheron) qui jue del hape (hache), l'niveleu (géomètre de mine) qui moute ses otieus (outils)

Din l'viux moléniau (moulin à eau) el monier (meunier) i carque des sas d'faréne (sacs de farine); ein machineu (mécanicien) surque (surveille) les casuels (fragiles) inguernaches (engrenages). Si i fait printe ses dogts, i'est bon pou daller vir el cérusien (chirurgien) !

I'a aussi d'z'artisans : l'banselier dit aussi mandier (vannier) qui fabrique d'belle banses (grand panier), l'cauderlier (chaudronnier) et ses séyaus in cuiffe, l'carpintier (charpentier) talle ein comble (chevron), el fustallier (tourneur sur bois) i fait des torpies (toupies), el wantier (gantier) i moute es marchandisse.

Louis, l'incien donier (douanier) dév'nu joqueux (chômeur) s'pourméne in busiant (pensant) à s'faire conterbindier (contrebandier)
La-vau, din l'camp , ein aouteux (moissonneur) fauque d'l'avène (avoine) assisté pa ein varlet (valet de ferme) dit aussi pisse-kien !

V'là midi ! In minge ein briquet acaté au mazeau (boucher) qui fait aussi el crasse-marrone (charcutier). Et au mitan dé l'fiète, ein viux guisterneux (violoneux) dit aussi racleu d'boyau ocor rinchinchin rescaudit (réchauffe) les gins aveuc dé l'belle musique !
Ch'tot l'jour del Fiètes des Métiers !

par france godderis le, 14/02/2014

pffffffffff faut s'accrocher aux branqu's pou comprint' mais cha valot l'coup d'aller ch'qu'au bout.

par maurice devos le, 15/02/2014

salut Tiot Rital , comme France j'ai eu bin du maux à comprinte certains mots , ché dommache qui sont pu imployés , faut dire aussi qu'ché du " rouchi " , donc qui faut ête du valenciennois pour connaîte

par Marie-Claire le, 15/02/2014

Et ch' qui a ed très bien ch'est que Tiot Rital i nous a mis chés traductions

par TIOT RITAL le, 15/02/2014

In treuve chés mots, sovint inciens edon pu utilisés mais qui sonn'te si bin à l'orelle, dins l'live ed l'argretté Jean Dauby , "Le Livre du Rouchi, parler picard de Valenciennes". C'est un live qu'in peut cor acater à Volinciennes.

Pou l'parlache des régions minières faut s'rapporter aux lives ed Guy Dubois comme "2000 mots du patois de chez nous" (i n'd'a d'autes). In pusse, i' a plein d'lexiques locaux écrits pa des passionnés (pa ecsimpe "Si c'est patois" pa Tit Louis alias André Balle ). Chu qui au total donne eine richesse formidape du vocabulaire ed not' parlache.
Fot rapp'ler qué chu qu'in pale , in fait ch'est du picard même si chu qui est parlé est bin différint d'un coin à un aut' dé l'zone linguistique picarde (Région Picardie, Région Nord- Pas de Calais, Hainaut Belge).

Mais les maîtes d'Ecoles à partir de l'Trosième République disot't aux z'infants qu'i parlot't patois et leu interdisot't ed parler ainsin .Donc le mot patois est resté. Mais d'aut' régions ont miux défindu leu lanque et là, in n'pale pon patois mais provençal, Catalan,berton obin alsacien.

Pou in arvénir aux noms d'métiers , el liste alle n'est pon compléte et alle peut êt' complétée.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |