histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)
  examen de cathéchisme (25/09/2017)
  la blanquette (24/09/2017)
  ch' bonhomme perrier (23/09/2017)
  souvenirs douloureux suite (23/09/2017)
  Chés rues ale zavotent pas d'nom (21/09/2017)
  souvenirs douloureux (17/09/2017)
  ch' rabattu et la buée (17/09/2017)
  hatari (17/09/2017)
  El centre aéré géant de Bruay (11/09/2017)
  Bruay, El pont ferroviaire d'Lavolville (11/09/2017)
  Eune consultation al' champe (11/09/2017)
  Eric Denudt artiste peintre un gros coup de coeur (11/09/2017)
  que j auro ker avoir eune chiffernée (10/09/2017)
  Merlimont hors saison 17 (07/09/2017)
  souvenirs d' rintrées (04/09/2017)
  eune pensée pour eusses (03/09/2017)
  à la recherche de nos taïons (28/08/2017)
  Marles-les-Mines, el station SNCF (18/08/2017)
  Vermelles, le nom de la Cité du Philosophe (13/08/2017)
  Merlimont hors saison 16 (13/08/2017)
  collection de poupées (04/08/2017)
  Merlimont hors saison 15 (31/07/2017)
  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)
  cha vient de Naxos (22/07/2017)
  Première descente (16/07/2017)
  la croix de grès de Divion (10/07/2017)
  attintion aux courants d air (06/07/2017)
  Merlimont hors saison 14 (05/07/2017)
  gai gai l écolier (04/07/2017)
  Merlimont hors saison 13 (03/07/2017)
  Merlimont hors saison 12 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 11 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 10 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 9 (01/07/2017)
  Merlimont hors saison 8 (01/07/2017)
  Bruay et el batalle du carbon (27/06/2017)
  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
su la route
par minloute le, 04/03/2014  

quand qu in parto in vagances et qu in éto su la route à midi , yavo 2 solutions
pas question d' s'arreter au restaurant, in choisisso des routiers du que chéto marqué sul' devanture " in peut apporter son manger"
cha nous faijo minger dans l'salle du bistrot, in pouvo déballer ses sandwiches, l' tout chéto d' accompagner cha avec eune pression pi un café

tout l' monte i artrouvo sin compte, ch'patron du bistrot comme ch' porte monnaie des vacinciers

allez y asteure , déballez vos tartines, et j' pinse pas que in aura l' meme accueil asteure .....

l' aute solution, cha necessito cor plus d' "logistique" à savoir :
eune tchiote tape pliante avec tubulure in ferale légère et dessus in espece d imitation d' formica, mais tout in plastique ......, 3 fauteuls pliapes de marque lafuma, tupes dorés, et tissu du dossier comme du sieche d' couleur rouche ....
sans parler del' fameusse glacière, qui conteno l' contenu magique d'not' arpas du midi...

après chéto m' mère qu ale dijo à min père qui éto bientot l heure d' minger
min père qui éto pas l' dernier à passer à tape, quand qui éto conducteur , i éto pris entre l invie d' minger et l' respect d' sin itinéraire, que che so par l' parcours mais aussi par l' timing qui avo prévu

j'me souviens qu un coup in éto en panne d' essuie glache du coté de foucarmont , entre st pol hesdin et rouen, bin yéto pas à printe avec des pincettes quand qu in a été arrété à mon del garagiste
surtout qu à l époque yavo pas d' téléphones portapes pour prévenir, et meme tout l' monte avo pas l' téléphone as' mason ach' momint là ...

allez dijons que tout s' passo bin, min père alors , tel César ravisant ses troupes, inspecto les abords del nationale pour trouver un indro , pas trop loin d' la route, dégagé, à l ompe quand meme, pour pouvoir à la fois s ' arreter pour minger , et pi faire arposer l' carette

j' vous parle d un temps, que cha comminche à faire, qu in emprunto bin souvint ché nationales, vu que ché zautoroutes cha parto d'paris vers lille, mais que cha s arreto à arras, et dans l' sute yavo un tronçon qui parto vers le sillon rhodanien (viu souv'nir d' géographie d' l école loubet) mais qui s arréto aussi in route et qui fallo cor faire ché derniers kilometes sur des nationales voir des départementales pour arriver "ta la mère" comme auro dit min père ....

allez , cha y est l' indro est choisi , à distance, clignotant mis, vitesses ardéchindues, voiture stoppée

tout d' suite , ouverture du coffe , pour déchinte et déplier l' tape et ché cayelles

m' mère, ménagère jusqu au bout, ale avo meme un tchiot bout d' nappe qu ale metto sul' tape pliape... ale sorto ché sandviches, et meme plus tard yavo ché fameusses boites in plastique, les tiperouares que cha s appelo, du que la veille ale avo préparé eune "salate composée" in appelero cha asteure , nous in dijo eune salate niçoise

Nice , chéto l' bout du monte, et in éto pas cor tant si habitué à minger des olives, que cha faijo presque exotique....

pindant ch' temps là, min père, ch' conducteur, le grand timonier d' la peugeot break 403 grise , i levo ch' capot, enfin i s'batto pour l' lever, pasque à l époque, chéto pas in plastique ni in alu su ché carettes, chéto del tole, et cha faijo les musques rien qu à l arléver ch' capot ...

i allo querre sin chiffon et i raviso ché niveaux, faut dire aussi que chéto la crainte d' min père d' tomber en rade comme cha sul' bord d' la route
d' ailleurs d' zannées après quand qu in a vu que sur certaines nationales i zavotent installés des bornes d appel comme su ché zautoroutes, in s a dit que le progrès éto vraimint in marche

sans compter qu in a vu aussi ché premieres zaires d' repos installées l'long des nationales, avec quériche such' gatio, ché tapes pique nique, modèle indétronape, souvint copié , jamais égalé, qu in vo cor asteure sur ché aires d' autoroutes ....

"cha va Léonce" qu ale demindo m' mère quand que min père i arvéno d' es' carette , vérification terminée

ouais qui dijo et y en profito alors pour faire " un pipi joli"
rigolez pas chéto s' n expression
bin sur quand que chéto m'mère qui devo faire s' tchiote commisson, in la voyo partir à des kilometes cacher un indrot
que tout tchiot j' comprenno pas pourquo tant d' précautions alors que nous ché zhommes in faijo cha naturel'mint et qui fallo simplemint s' tourner
j' metto cha sur un excès d' pudeur am'mote ....

j' savo pas cor qu in avo pas exactemint l'meme "tuyauterie" ...

mais arvénons au minger ...

chéto toudis eune tchiote découverte, vu que ché tartines ale zétotent arcouvertes d' papier alu, le papier alu qui protégeo d' tout

alors lesquels étotent au paté, au saucisson , ou au fromache ?
chéto m' mère qui s occupo d' cha

min père li , i sorto sin coutiau tire bouchon, pour ouvrer l' boutele
j' me souviens cor del vire avec toudis eune serviette à sin cou pour pas salir

yavo aussi ché cornichons dans un tchiot bocal pour agréminter l' tout

mi j in a gardé un sacré bon souvenir

et j' me souviens d un coup, in déchindo en normandie, in avo del flotte tout l'long del matinée, in s éto arrété pour minger sur un parking , et là m' mère ale avo été ker l' glaciere, qu ale avo mis sul' banquette arriere à coté d' mi

alors là cha avo été mi qui avo été carqué d' l ouvrer, et d'distribuer à min père et am' mère , ché sandviches, ché bouteles in verre, mais gobelets plastique, in avo évolué quand meme
j' me souviens del buée qu ale éto vite arrivée su ché vites, i avo pas frod à l intérieur, mais in voyo ché bourrasques d vint et d iau qui venotent buquer sul' pare brise del carette et su ché vites d'coté
in éto bin à l intérieur

un aut' coup pire qu'cha, mes parints avotent pas pris l' glacière, ou plutot i zavotent acaté du paté caby j' m in souviens cor, pi du pain, et in s a artrouvé comme cha, au bord del route, et là parel, glaciere mise à coté d' mi, mais là...min père i avo pas sin coutiau ...

bin mes gins min père y a coupé ch'paté , j' vous jure qu' ch est vrai, avec un tournevis
mi j' gueulo dins l' carette " beurk, mi j in minche pas"
...

min père "j a essuyé l'lame" , j in a mingé quand meme, pasque j avo faim, mais min père éto fort enervé d' pas avoir sin coutiau
enfin chéto l' faute am' mère qu ale avo pas vérifié si min père avo pas pris ch' coutiau ....

dins ché momints là, vaut miu pas trop ramener s' gamelle, enfin ch'est eune expression...

in avo mingé "spartiat'mint", min père y avo pas ker cha, pasque cha faijo des miettes dins l habitaque

in éto à peine ardémarré, qu in fait 1 kilomete et qu in vo un panneau "restaurant , in peut apporter sin minger"

mi j' dis rin, mais m'mère ale peut pas s impecher d' dire "ah t as vu léonce in auro pu minger là"
et là in avo dro à min père qui dijo "ouais té m a fait arreter trop tot","in auro pu minger à l abri ichi" et patati et patala ...

sans oublier le " ichi yauro eu un coutiau" ...

et m'mère qu ale dit l' phrasse qui faut pas " in pourro s arreter pour boire un café si té veux" ...

malheureusse ...pourtant que cha faijo djà eune paire d années qu ale éto "coéquipière" d' min père, ale auro du rin ardire

et là min père i monte su ché grands bidets " ah non odette, in va COR et' PLUS in r'tard" ......

et j' vous parle pas quand que m' mère ale avo invie d' faire un p'tit pipi, in dehors des arrets pique nique, cha in avo cor dro à la sérénade ...

ah chéto souvint folklorique ché départs en vagances ......

par URBACZKA BERNARD le, 05/03/2014

C'est pas possible de fermer les yeux et de lire!!!!! Mais en lisant, dans ma tête, je revois les skeths de SIMONS et ZULMA, Ça passait à radio - Lille et quequefois sur la 3° au début

Minloute ch'é eune pièche pour raconter!!!!!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 23 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |