histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' momint du qu in met ch' bouquet garni
par minloute le, 25/03/2014  

j' vous parle pas d asteure du qu in fait des pots au feu avec l' cocotte mineute, bon j' dis pas que ch' est pas bin, mais chéto carrémint miu quand qu in l' faijo avec ch' grand pot in ferrale qu in installo sul' coin du fourneau

sur que ch'éto aussi eune aut'époque vu qui fallo qui a toudis quéqu un qui so dins l'cuisine ou dins ses abords, ou que tout au moins dins ché paraches

j' la djà expliqué, l' temps d' mette l' bassine à cauffer, à mette ché légueumes, l' viante, l' bouquet garni, d écrémer avec l écumoire , 2 coups s il vous plait, l'faitout qu in approche du cent' du fourneau pour que cha cauffe bin, pi après plus su ché cotés, pour finir au coin , simplemint pour qui garte s' caleur

j a oublié d' parler que cha obligeo à s'lever tot, à commincher z'zostilités dès que ch' gars i avo déposé dins l' fente del boite aux lettes l' journal d' la vo du nord

légueumes épluchés sur justemint des paches du journal d' la voix du nord d' la veille , pi eune fo cha "in route " comme ale dijo m'mère , ale metto s' gabardine et ale allo acater ché pains coupés à mon d' chez Madame Maréchal qu ale teno l' boulangerie rue Anatole France

quand qu ale rintro, j' me souviens i avo plu, ale avo cor s' capuche in plastique sul' tiete qu ale allo vire du que cha in éto ch' bouillon qui commincho à cuire

in pouvo surveiler tout cha avec l'eule, mais cha s'faijo aussi instinctiv'mint avec ch' nasiau

souv'nez vous JUSTE LE MOMINT du qu in metto ch' bouquet garni dins l iau qui cauffo ; d' un coup l' odeur du laurier et du thym , odeur forte , ale envahisso l' pieche del cuisine , in savo qu au fil des heures, ch' l' odeur là ale allo s' adoucir et ch' mélanger avec l' odeur d' ché légumes

in sinto bin ch' navet et l' céleri, chéto les légueumes qui avotent l' plus d'gout....

yavo ch' momint aussi du que m'mère ale écumo ch' bouillon, là in savo qui fallo écumer, pasque sinan ch' bouillon i sero troublé , et y auro pas eu l' meme gout .......

toute l' matinée pour m'mère cha tourno autour dech' bouillon, ale resto toudis dins les parages, à soul'ver ch' couverque, ou à arpousser comme j' dijo ch' pot soit plus près soit plus loin dech' fu ...

nous quand qu in arrivo del' région parisienne, qu in sorto del carette et qui faijo frod, quand que t approcho del porte d entrée té voyo qui avo del buée su ché vitres .... et eune fo l' porte ouverte, ch'est un peu comme si té rintro dans un hammam, t éto saisi par l' caleur qui yavo dins l' mason, pi t avo les papiles rimplies par l' bonne odeur dech' bouillon

et m' mère ale dijo toudis l' meme chosse, bin fière " et i est in route depuis ch' matin" ....

après eune fos à tape, in avo dro à un tchiot verre d' rosé, quand qu in commincho à minger ...

alors yavo ceux qui prenotent ch' bouillon d abord pi ché légueumes après et ceux qui prenotent tout in meme temps

pour savoir si ch'bouillon yéto bon, yavo qu à acouter min père, i guetto ch' neules qui yavo al' surface d' l assiette quand que m'mère ale le servo ..

j arrete dins parler, j' comminche aussi à saliver ...que bon temps ...

par LA CLO le, 29/03/2014

In s’y crorot, in imagine ch’tableau et l’bonne odeur du bouillon. Le bouillon y avot eune saveur différinte dins chaque mason. Y avot un savoir faire d’chaque cuisinière ; chaque femme avot s’recette.

J’vas vous raconter s’qui s’a passé un cop dins m’famile, l’histoire d’un d’mes mononques.
C’jour là i devot surveiller ch’pot au feu qui cuisot sul cuisinière pendant que m’matante ale étot partie à ch’marché. I devot juste surveiller ch’feu qui seuche toujours au maximum, qu’ches plaques étotent bien rouches.

Au bout d’un momint i s’dit tient j’vas rajouter eune palée d’carbon. I rimplit l’pelle d’un carbon fin, pas d’boulets , non du fin ; i souleffe .... l’couvercle de l’marmite et hop ! ch’carbon dins l’bouillon ! Man ! Quo qui a fait ?
I a tout inlevé, viante, légeumes, bien tout lavé, armis cha à cuire et tout l’monte i s’a bien régalé. I a vindu l’mèche quanque tout l’monte a dit que l’bouillon étot fin bon.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |