histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
sortie du lycée
par minloute le, 29/03/2014  

sortir du lycée carnot, j' va vous révéler un truc infaillipe qu in utiliso, in peut n in parler asteure y a prescription ....

l' jeudi , in avo eune heure d' permanence au matin vers 10 h, alors nous in voulo éviter d y aller , in préféro aller boire un coup, hé ouais, au matin, ou tout au moins juer au flipper, ou tout simplemint pas faire comme ez'zautes ...

cha "marcho" pas à tous les coups, tout dépindo de c' qui faijotent eune aute terminale qu in avo armarqué qu' à ch't heure là i faijotent sport

alors quand qui restotent à l intérieur ,quand qui faijotent saut in hauteur ou gymnastique dins l' grante salle qui yavo à gauche en rintrant, ou alors dins ch'grand couloir près d'la verriere, ch'éto mort ....

mais si i déchindotent à "grossemy", au stade qui éto in bas, nous in in profito
in avo des camarates dins ch'te classe, et quand qui déchindotent au stade, nous in s' metto au miyeu d eux, et ch' pion ale sortie meme si y éto pointilleux, cha dépindo de qui, i nous laisso passer, pasque ch' prof i s'metto à l arriere
ch' prof d' gymnastique j' dira pas sin nom, mais j' me souviens que quand que ch'éto nouzautes qui déchindotent au stade, li i nous laisso partir d'vant, l' temps qui ale à mon d'chez dupont, acater sin journal l équipe pour qui puisse l'lire tranquil'mint l' temps qui nous fasse faire des tours d' indurance sul' piste cendrée ....

quand qu in s' metto avec eux et qu in déchindo la rue des escaliers, in s' metto à l avant du groupe, et quand qu in arrivo au niveau du "ringard" chéto un bistrot in bas à gauche, in s ingouffro à l intérieur, et meme si ch'prof i raviso in passant du qui yavo à l intérieur, i dijo rin

par conte fallo pas "s amuser" à rester dins ché bistrots qui étotent situés tout autour du lycée

ch' lycée carnot d' bruay yéto prévu au départ du coté du stade parc in haut, mais ché commerçants i zont ralé, alors y a été agrandi du qui yéto au départ, et de ch'fait là, ch' lycée carnot cha arsonno au villache des gaulois dins Astérisque, intouré non pas d' garnisons romaines , mais d' bistrots

yavo la taverne, le café du centre, cha cha été abattu quand qui zont fait plus tard l' rue piétonne d' la rue du périgord
après yavo l' aristo , la maxeville, le café de la paix

tout cha à éviter durant les heures d' cours, pasque chéto trop près du lycée et yavo eu des coups que ch' surveillant général y avo fait eune déchinte là bo, et que juste après yavo eu controle serré , non pas des sorties mais des entrées, vous m'direz ch'est cor plus difficile à justifier quand qu in veux rintrer au lycée alors qu in auro pas du in sortir eune heure avant ....

nan , si ch tallo au ringard rue des escaliers, ou au well scotch, t éto tranquile .....

pi avec ché terminales i zétotent moins ravisants que ché secondes, ceux qui voulotent faire comme ché grands ....

j' avo dit qu in allo ach' Papou aussi , ch'éto en face du cinéma Casino, mais in avo évité d y aller à un momint pasque in avo su qu un coup ch'surveillant y avo ravisé d' eune des salles du coté d'la rue d' la république et qui yavo vu un groupe d éléffes s' diriger et rintrer à mon dech' café ....

après ch'est vrai , en terminale, ché pions al' sortie i zétotent plutot passifs avec nouzautes, suffijo d' pas faire sin malin en passant , et yavo pas d' probleme

aut' particularité du lycée carnot, ch' éto s' n intrée, yavo pas eune grante "esplanate" d'vant , surtout quand qui pleuvo, in devo s' serrer sur ch' l'immense escayer d' y acceder .....

aut' particularité du lycée carnot, j'sais pas si chéto prémonitoire, yavo l' ANPE, ale eto située JUSTE IN FACE d' l'entrée principale , est ce que chéto prémonitoire ......

par Sopraniste de Bruay le, 29/03/2014

mi ej' va cor plus loin, avant el lycée chéto el Collège Carnot que j'ai fréquenté après el Certificat d'études primaire, cha armonte loin, in 1949...
là in rintro dinl' ruelle rue ed St Pol. din côté chéto du côté del rue Alfred Leroy, à côté du laboratoire ed prise de sang, ed l'aut' côté cha donno du côté del rue ed La République, in face du marchand ed vêtements pour femmes.
quand té rintro dinl cour dinl' rue ed St Pol, t'avo pas intérêt à faire el margoulo, ou alors této collé...

Mi j'éto in technique, mes profs d'ateliers chéto M. Bacro, Etroit Tarach, et i rigolotent pas.. min prof' ed math chéto M. Hameau, t'avo intérêt à suif' ou alors in algèb' této perdu... aussi el géométrie, ainsi qu'el dessin industriel..
in histoire Géo,j'avo M. Huguet, li i rigole pas non plus

Mais toucha j'ai gardé un bon souvenir..nous in allo à mon Zaza, jué sur tous les jeux qui avo là, chéto du baby foot.
Après comme y avo pas ed boulot, et bin j'ai fait carrière al Fosse comme min père et mes grands pères..

par vauthier le, 30/03/2014

ech vo qu'avec Sopraniste in a les mêmes souvenirs de Carnot, in a eu les mêmes profs, j'éto aussi in technique in 49
quand in éto collé chéto monsieur Gamot qui éto el surveillant et mi quand j'éto collé ech resto pas longtemps pasque j'habito din el rue d'Anzin à l'époque elle a changé ed nom après "Raymond Deruy" et el mère a monsieur Gamot elle habito à deux maisons del mienne, alors il avo tout le temps eine commission à li faire y faiso sortir plus tot.

Sopraniste in a du fréquenter el même atelier, min café habitué à l'époque chéto chez Simon et ed temps en temps chez el pére Fournier (ZAZA) avec sin béret, el diminche in mingeot des frites y avo eine friterie qui donno sur l’extérieur y in avo ed l'ambiance à cht'époque

par Sopraniste de Bruay le, 30/03/2014

cha fait plaisir d'arvir les anciens qu'ej dijo expatriés, mais qui auront toudis lu cœur din leur ancien coin...
Ouais M. Gamot, j'el l'avo oublié li.. ché Zaza exact , chéto ech' cro les frères Fournier..du moins...les années passent, mais les souvenirs restent...ché bon cha.. pourvu que cha dure..LOL...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |