histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
min patron
par minloute le, 19/04/2014  

rassurez vous j' va pas vous parler d' min patron du traval, mais d' min saint patron
pour mi ch'est St Benoit Joseph Labre, qui yavo s' fete dins ch' calendrier chte semaine

ouais ch'est l' patron des mendiants, mais surtout des pélerins et des itinérants, et ché marcheurs i sont rattachés

retours in arriere ..............

"té déchind minloute !" mi j voulo rester dins l' carette et pas aller vire
am' mote que ch'éto un coup qu in arvéno d' merlimont et qu in passant i a du s arreter à Amettes

Sur qui yavo aussi mon mononque, yavo ché deux carettes, i faijo cor jur, mais l' solel i déchindo et y a pas que li qui devo l' faire, vu qu in éto à Amettes, qu in éto garé pas loin del plache et d l églisse et qu in voyo en contrebas l' fameusse mason de Saint Benoit Joseph ...

pour un tchiot d' 8 ans, que interet d' déchinte in bas pour aller visiter eune mason, mais ach' t ache là , in commande pas, in subit et in obéit .........

donc nous vlà à déchinte ché grantes marches, tout l' long y avo comme des représentations du ch'min d' croix, imaginez am' n ache l' interet d' vire cha, sans parler d' la visite d' la cinse

ouais in peut parler d' cinse, in tout cas d eune habitation modeste, cha sinto l' humidité d'dins et j a pas l' souvenir qui yavo del leumiere

après j' em méfie, ptete que j voyo cha plus sombe que che n éto , dins tous les sens du terme

pi quo qui yavo d'dins , pas grand cosse, eune grante kéminée , 3 pieches et pi ché toutes

avec quand meme eune impréssion étrange d' vire qu in visito l' mason d' quéqu un , bin obscur pour mi, qui vivo là ya plus d eune paire d' sièques .......

plus tard, j in avo discuté avec l' fameusse Clara, l' cousine à min père, que ses souvenirs cha a été égrainés tout au long des histoires dech'site ...........

ale me raconto un temps djà révolu, d avant la seconde guerre mondiale, du que yavo eune partie d' la population d' bruay que chéto des culs benis , tout au moins qui allotent à l églisse et qui avotent fait ch' pélerinache à Lourdes

là ch'éto aussi un pélerinache, mais chéto moins loin, in l' faijo à pied , in parto d' bruay et in allo à amettes , cha faijo eune quinzaine d' kilometes

i s'déroulo chaque année mi avril

quinze kilometes à pied,qu ale m' dijo qu ale avo pris eune paire d' ballerines pour l' route, pi ché belles chaussures pour la visite d ' amettes.......

yavo du monte qui parto d' bruay , yavo ché drapiaux, ché bannières, chés gins i cantotent pour s' donner du courache pour monter l' cote d' camblain chatelain ....

eune fo ch'te cote gravie, ch'est comme chi on cangeo d' pays, ou tout au moins d' région

bruay , avec divion auchel et marles, chéto les avants postes du pays minier, cor que un peu plus loin in allo passer du coté d' ferfay, mais du que ché puits avotent freumés fin du 19 ème sièque

là eune fo l' cote derriere soi, in abordo le haut plateau d artois, ch' pays des cinses, des tchiots villaches, del bourlique , des patures et des camps ........

haut plateau du qui yavo du vint bin plus souvint qu à sin tour .........

mais ch'est rien, l' plus dur éto fait , in passo près de cauchy à la tour, du qui a eu pas mal d' mineurs qui s y étotent installés quand qu in a comminché à exploiter ch' carbon grinmint sur auchel

"yavo pu" qu ' à traverser ferfay, in avo arpris du courache, vu qu in voyo ch' clocher d' amettes un peu plus loin sur la gauche

in s ingageo enfin sul' route d' amettes, et pour terminer in avo dro à eune derniere montée soutenue pour arriver à l esplanate d' l églisse .......

et comme dijo Clara, fallo aussi eune fo ch' pélerinache terminée, fallo pinser à arvénir à bruay, bon y n' a qui arpartotent in autocars, mais chéto pas parel ........

bin d' zannées plus tard, j a été vire Clara qu ale avo souhaité aller al' mason d' artraite d' amettes

mais inter ché souvenirs pi la réalité, sans compter l age aidant, ale a vite argréttée d y ete, vu que ch' est vrai, si zavotent ker ch' calme , LA , zetes servis ...., un peu trop pitete

ch' est pour cha que plus tard , ale a artounée "aux flandres" à bruay

j' avo été vire Clara quand ale y éto , chéto aux débuts des années 80 et j avo été et arvénu à pied dins l' meme journée
ah la jeunesse ...

j in avo profité pour visiter à nouveau l' mason dech' fameux saint, avec l age , j a un peu plus apprécié, ou tout au moins j a pu bin raviser l habitat commun des cinses du pas d' calais
et cor quand j' dis "cinse" ch est pas l' bon terme, vu qu eune "cinse" cha appartient à un "cinsier" et qu un cinsier ch'est un propriétaire agricole et pas un journalier , qui eux étotent nombreux

mason sans caffe, in longueur, avec eune toiture in pannes, pas très haute, eune succession d' pieches basses au rez de chaussée et à l étache, des champes cor plus basses d' plafond du qui fallo souvint s' pincher pour les parcourir ......

j avo arvisité aussi l' églisse d amettes du qui yavo ch' corps du saint

et j' me souviens j' sais pu qui l a dit mais j a intindu " y est mort jeune" .....

ch'est là que j m éto posé eune question qui m' laisso et qui m' laisse cor perplesque ...

al' mason, yavo des liffes illustrés destinés à ché zéfants, et qui racontotent la vie de certains saints

mi j avo lu la vie de Saint Dominique Savio, d ailleurs si min prénom ch'est Dominique cha vient d' là

donc ch' fameux Dominique Savio, bin j' me souviens d l imache à la fin, y meurt contint dins sin lit,i prie , y a comme eune leumiere qu ale vient du ciel , i meurt y a 15 ans ......

après j' vo lu la vie de bernadette soubirous, ale meurt "jeune" à l age d' 35 ans (inter nous mi qui avo eune dizaine d années, 35 ans cha m' paraisso viux, mais comme ch'éto écrit que chéto jeune pour mourrir....)

parel j' qué su la vie de sainte therese de lisieux, ale meurt "jeune" à l ache d' 24 ans ......

bin j' me poso la question, j' vous dit cha avec l' sérieux dem 'reflexion d' l époque, j' me demindo si chéto pas dangereux d aller al' messe ...
si si j' vous jure, j' me d'mindo si cha nous faijo pas vieillir plus vite que ceux qui n allotent pas y prier .....

par Marie-Claire le, 19/04/2014

Je vous rajoute le lien avec les photos que j'avais faites en juillet 2007 lors de la visite de la maison natale de St Benoit-Joseph Labre à Amettes

Maison de Saint Benoit-Joseph Labre


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |