histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Il y a cent ans, le 1er août 1914
par Marie-Claire le, 01/08/2014  

100 ans c'est long mais ça parait encore si près.
Pour les plus jeunes bien sur ça fait partie de l'histoire, pour les plus âgés ça fait presque encore partie de la vie, surtout quand on a bien connu quelqu'un qui a participé à cette guerre.


Moi tous mes grands parents l’ont connue, mais c'est mon grand père maternel qui a eu 20 ans le 10 août 1914... En 1916 il était dans le secteur de Verdun , Douaumont, Hardaumont …

Comme j’en ai déjà parlé sur le site, j’ai eu la chance de connaitre mon grand père car il en est revenu de la guerre, mais il en parlait si peu.. et je regrette beaucoup aujourd’hui de ne pas lui avoir posé plus de questions sur ce qu’il avait vécu. Par contre j’ai encore toutes ses médailles et "diplômes" ...


En pièce jointe la photo de l’ordre de mobilisation générale placardé le samedi 1er août 1914 et avec en date de premier jour de mobilisation le 2 août 1914. Témoins du fait que la guerre était inévitable les affiches étaient prêtes à l’avance : on voit que la date du "dimanche deux août 1914" a été rajoutée à la main …

Le 1er août 1914 les portes de l’enfer s’ouvraient après la pause de cette affiche et au son du tocsin à 4 heures de l’après midi dans toutes les communes de France.

par Sopraniste de Bruay le, 01/08/2014

Min grand père maternel, tous les ans y payo el champagne, pour être arvénu ed la guerre, mais malheureusemint i décéda bien jeune, "pneumonie" à 44 ans pendant la guerre 39/45, iéto porion al fosse 5, j'avo 4 ans, ché en vision sur sin lit ed mort qui m'est resté


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 11 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |