histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
mr B
par minloute le, 02/11/2005  

parel j' dirai pas chin nom, vu qui peut avoir del descendance, mais comme à chaque coup ché plutot un souv'nir amical que j invo à des gins qui sont pu là

quand que j a terminé l'école, j a voulu aller travailler mais in fait ja pas trouvé quéquosse d interessant, j a décidé d arprinte mes zétutes l année suivante, mais i fallo quand meme s'occuper , alors j allo travailler al' boulangerie rue anatole france

chéto eune boulangerie qu ale marcho du feu de dieu, un monte , un monte qui v'no là, pour vous dire i avo des créneaux pour y aller, vers 10h30 jusqu à 11h au plus tard

sinon y a des coups ché gins i s' serrottent comme des saurets

ché bio cha comme expression i s' serrottent comme des saurets

bon j arprinds min sujet, i s' sérottent comme des saurets, ouais j' la djà dit mais ché pour continuer m' phrase
et meme i faijotent l' queue sul' bord del rue

alors vers 11h20 11h30 y avo mr B qui arrivo, alors li chéto c' qu in appelle eune longue preune,

i éto lint à s exprimer , du genre " bon m' b c est à vous qu est c' quil vous faut " i répondo avec sin mégot d' roulé éteint au coin des' bouque "binnnnnnnnnnnnnnnn" et là t attindo , " un boulot coupé bien cuit"

ouais pasque in plus d ete lent chéto des trucs moins courants que zautes qui prénot, et y a des coups i cangeo , bon aprés que ch' pain i so such' comptoir, i simblo busier,
alors in li d'mindo "c est tout ce qu il vous faut mr b " grand silence et aprés i dijo "non", pi cor un silence, pi " un paquet d' broutteux" ché du tabac belche, paquet vert , du tabac à rouler ,

et là tet' dijo ché pas fini , le somemome y arriffe ,
"c est tout c' qu' il vous faut mr b"
i répondo "non" , pi aprés un silence , "des gatiaux"

, i parlo patois mr b et là té voyo ché gins qui disottent rin mais qui n in pinsottent pas moins , et l' boulangére as' frayo un k'min inter ché gins jusqu ale deventure,

mais aprés i fallo attinte que grand père b, i s artourne , qui arriffe d' vant ché gatiaux et j' vous jure que ché gins i li faijottent in passache comme moisse qui traverse el mer rouche, ché gins i s écartotent non pas qui l aimottent bin ch' mr b mais pour que cha ale plus vite
alors i arrivo à ché gatiaux , et là i réflechisso, j' connaisso dja s' réponse, là i cangeo jamais chéto "bin eune arligieusse"
mais à chaque coup i raviso tous ché gatiaux comme si y avo l' embarras du choix mais nan, chéto toudis eune arligieusse et quand enfin i dijo "eune arligieusse" chéto comme un accouch' mint l' foule ale pousso silencieus'mint un ouf ed' soulag'mint ........

mais chéto pas cor fini , pasqui fallo qui arsote sin porte monaie d' sin mintiau, et comme i aimo donner l' somme exacte , in perdo cor trente secontes

achteure i est pu là, i do trouver l' temps long là haut, vous m'direz au paradis i do in vire des arligieusses, mais ch' coup chi pas au chocolat ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |