histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
passage en CM1
par minloute le, 26/01/2015  

là j'a rin à dire sur Monsieur Sergent, ch' l instituteu, bon cha a été un cang'mint pour mi pasque yéto bin plus jone que ché maites que j avo eu en CE1 ET CE2

commint vous dire? l' charme i éto rompu.....

j a l' souvenir d ' faire du plaibaque quand qui fallo juer d' la flute ( quand qui yavo distribution des flutes par ch'maite, in voulo tous avoir les noires, chéto moins commun....)

d' em' transporter bin loin d' la classe en étudiant dans l' détail, la carte géographique de la france, meme et surtout quand que chéto pas cours de géographie...

ch'est là qui yavo des mots notés sul' carte que j'trouvo très bio, comme "seuil du lauragais", "sillon rhodanien".....

j' suivo plus les cours des fleuffes que les cours tout court.... meme que j a archu un coup un morciau d' craie dins l' guiffe, invoyé par ch'maite pasque j' éto parti dans la lune...

j' me souviens hélas, qui avo la mauvaise manie, d' nous zattraper par la joue et d' la torde , asteure cha s'ro pu possipe à faire
mais là voyez , souvint in va dire qu in est nostalgique, bin là j' courro pas après pour m arfaire pincher les babaches .......

aut' souvenir, chéto les garnoules, pas ché files bin sur, mais surtout ché tétards

in n avo un dans la classe , y avo vraimint du mau à parler toudis francais, ch'éto un brut d' décoffrage qu in diro asteure
y avo pas d'bonnes notes, mais là ch' maite i avo d'mindé un coup si quéqu un pourro ramener des tétards, li qui éto toudis à cacher marotte, à trainer dins ché bos, i avo ram'né ach' l instituteux un sacré paquet d' oeufs d' garnoule

ch' maite i li avo d'mindé du qui avo trouvé cha, j' me souviens qui li avo dit qui avo été pas loin d un terril, du qui yavo comme des mares, et que ch'est là qui avo fait s'récolte

ch' maite i li avo mis eune bonne note, i savo pu du s'm ette .....

aut' souvenir, un un peu bizarre, yavo des sorties (payantes) qui étotent organisées , am'mote chéto fait au niveau académique et là chéto d aller du havre à rouen par batiau, i s appelo le villandry

alors un coup, et là j avo été géné, i zavotent répartis ché zéleffes, ceux qui y allotent avec ceux qui y allotent pas, in formo des binomes

in avo eu nouzautes in tchiot carnet avec d' sur l explication d' la journée, l itinéraire, eune photo du batiau, avec son plan intérieur etc etc

mi j éto avec un garchon d'la rue d' Béthisy qui n y allo pas, cha m a fait presque déplaché d' faire un cours là d'sus avec eune partie des eleffes qui n y allotent pas pasque ché parints i pouvottent pas ou qui voulotent pas qui zy aillent

double peine pour eux, durant l' journée qu in s'ro pas là, i serotent tous affectés à la classe dirigée par le directeur et chtilale, in n a arparlera plus tard, i vaut meme pas la peine qu in cite sin nom ..........

avec Mr Sergent in avo préparé la fete de l école , et là in devo y faire eune représentation du "sirop thypon " un succès de richard anthony qui encombro les zondes à ch' momint là

yavo min camarate Blondel qui éto déguisé en jockey, mi j éto le maire qui begayait, pour l occasion m' mère ale m avo conduit chez Dreze in bas del rue raymond deruy et in m avo acaté un faux nez avec eune moustache

l' jour d' la représentation pas longtimps avant qu in passe sur scene, un orache, qu in peut qualifier d' "diluvien" y a queu, cha a été la débandade , et in a final'mint jué not'représentation , queques temps plus tard, lors d un repas des anciens, à la salle des fetes de bruay


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |