histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
dernier jur avant ché vacances
par minloute le, 27/01/2015  

quand que chéto les vacances intermédiaires, comme à la toussaint, noel , paques, ou juste et bin sur avant ché grantes vacances , in devo ramener del' mason, du papier d' verre, du papier émeri et del cire , sans oublier ché chiffons ....

chéto toudis l' meme rituel, j' m' in souviens avec mr Zarzinski, ch' dernier instituteux que j a eu, i passo dins ché rangs et i s arreto d' vant certaines tapes

faut dire qui n avo des espécialistes, alors soit un espécialiste du lancer d' compas, comme mi d ailleurs, donc là fallo bin raviser mais in les voyo ché multitutes de tchiotes pointes ... après y en avo qui s étotent amusé à écrire sul' tape, ou à faire des croix , bon ch'éto sur que ch'maite i les avo djà puni quand qui s in éto aperçu, mais i teno à insister grinmint pour que leur tape in bo ale so la plus prope possipe .......

eune fo s' leçon d' morale terminée, i artourno à l estrate, et là i dijo "toile émeri" là té devo lever tin morciau , "papier d'verre" , parel , "cire", pi après "chiffon"
bin sur y en avo toudis quequ'zuns qui manquo quequosse, bon i s arringeo cor entre nous, in coupant un morciau d' chiffon mais fallo faire cha discret'mint

malheur à chti qui manquo quéquosse, i in prenno cor pour sin grade ....

yavo pas que les dégradations à faire disparaite au miu, nan l' plus souvint yavo des traces d'encre

soit qu in avo été maladroit in trempant ché porte plumes dins ché zincriers, soit cha so aussi chti qui avo fait l' plein des zincriers i avo pu li aussi en renverser un tchiot peu tout autour

premiere étape, in éto pas pressé, ch' maite i commincho à nous faire faire cha , un tchiot momint avant la récréation, là in devo faire aller l huile de coude .....

fallo passer l' papier d' verre, d ailleurs ch' maite i préféro qu in fasse cha avec l' papier d' verre qu avec la toile emeri

j' me souviens qui avo d'mindé à la fo du gros et du pitit grain

et là nous vlà en train d' poncer ché tapes, fallo faire cha j allo dire en silence , au moins sans parler trop fort, in sinto que ch'éto la fin, qu in nous occupo plutot qu' aute cosse .........

in saquo d' dins, enfin cha dépindo, i n ' n avo qui étotent pas pressés, alors ch' maite qui les avo arpérés, i ralo d' sin bureau, pi quand que cha avo pas l air d aller assez vite i s' levo et i v'no vire sur plache

bin sur yavo des tchtiots malins qui rassemblotent l' couche d'vernis d'el tape qui avot été rognée, pi d un coup i soufflotent cha sul' partie d' la tape du vigin ......

après la récréation, quand qu in avo fini d' bin poncer, enfin qu in l' croyo, in appelo ch' maite qui passo raviser, et si pour li chéto bon, bin in pouvo passer à l'deuxieme étape, l' passache d' la cire

dès ch' momint là, ch' maite i resto autour d' nous , jusqu au momint que tout l' monte aura fini ch' t opération là , avant d' commincher à cirer

que cha sinto bon, eune odeur bin caractéristique , que meme asteure quand qu on l arsint ch ' am'fait arvenir bin d'zannées in arriere

cha y est l' cire ale éto posée, fallo n in mette mais pas trop, fallo qu' cha rinte dins l' bo

eune fos l' tape bin cirée, y resto pu grinmint d' temps, on ringeo nos zaffaires dins ché sacs en plastique , in faijo attintion de pas s'salir avec le chiffon avec la cire, pasque cha arrivo, mi bin souvint, qu in arriffe as' mette del cire bin grasse su ché vet'mints .........
ch' maite i nous faijo assire au bout d' l estrate pour ché dernieres mineutes, in avo mis nos cartapes sul' coté, pi ch'éto l heure, et allez in s' presso pour s'mette en rang pour déchinte dans la cour, direction ch' grand portal vert et l' début des vagances ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |