histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
correction des devoirs d' composition
par minloute le, 04/02/2015  

les évalutions mensuelles que ch' maite i faijo avec les cahiers d' composition, chéto du sérieux

eune fo, les exercices terminés, ch'maite i passo dins ché rangs les ramasser, nous in soufflo un bon coup, certains étotent presque euphoriques, pour bin montrer que pour eux cha avo été comme su des roulettes, d autes étotent plus discrets ,pas surs d avoir bin réussi, et pi certains plutot contints que cha so fini, en ayant pas grand espoir d' toute façon , vu qui zavotent pas grinmint révisé

eune fo ché copies récupérées, ch'maite i les metto au coin d' sin bureau, pi i commincho un aut' cours

i s arringeo toudis pour corriger ché devoirs soit quand qui nous donno d' la lecture, ou pendant ché zheures d étutes

alors quand qu in l'voyo printe l' pile, commint vous dire, par "instinct d' conservation" presque, in évito d' raviser dins s' direction

d' abord yavo ché mimiques : éton'mints, fronçache d' sourcils , grands soupirs, tap'tmint avec sin stylo sul' coté dech' bureau

pire ch est quand qui raviso, pas contint, dans eune direction , d un air ...que té savo pas si chéto pour ti ou pour chti qui éto d'vant ou derriere ti ...........

donc vallo miu rester l' tiete bin dinch' guidon, à l abri du vint

yavo des momints du qui ralo tout haut, du ginre "enfin, i n a un qui sait écrire accueil" et i rajoutto "pourtant ch'mot là i éto dans les mots à apprinte"

et là i raviso tout l'monte et tout l'monte i arplongeo s'tiete dins ch' liffe d' lecture ...

pire , quand qui s adresso directemint à un eleffe "untel, d'puis quand qu in met 2 p à apercevoir .... pourtant rappelez vous qui dijo à l'ensempe d' la classe, in peut apercervoir sur eune seule gampe, donc un seul p suffit, mais si yavo qu' cha comme faute" et là i s' taiso d un coup

y a des momints du qui s arreto dins sin élan , i levo l'tiete, argard perdu vers la classe, am'mote i cacho bin quelle notei allo mette au final

et quand qui s in prenno à personne, mais en fait à toute l' classe du ginre, " à croire qui a pas personne qui a compris l' coup d'la retenue , ch'est pas possipe" ..et nous clac, in arbaisso ché tiete vers l' meme phrasse que cha faijo djà chinq coups qu in l'liso sans l'lire ....

ou alors "j auro du vous donner cor plus d' exercices à faire " ...."pas possipe, ch'est EXACTEMINT l'dernier exercice qu in a fait ensempe " ou "y a des momints j'em' deminte si y a certains qui zaurotent pas du ardoubler l année derniere" ......

après yavo quand meme queques "ah" ou "ah ch'est bien", cor plus dangereux pour nouzotes, suffiso que té cro qui s adresso à ti et que chéto en fait tin vigin, ti té souris et ch' mait' it'ravisse tout d un coup en te d'mindant pourquo té sourio bet'mint ...

là té pouvo et'sur que ch'éto pas ti qui avo bin réussi ...

du coin d' leule in l' voyo raturer, mette des annotations dins l' marge ou arposer d'eune maniere à la fo lente et forte, un cahier qui am'mote li avo pas convenu et qui en éto aussi désolé que fataliste .....

in raviso ses oeillates , plus i n ' avo plus cha voulo dire qu in allo souffrir al' correction

l'lendemain, ch'éto correction officielle, là ch'maite i ardistribo ché cahiers , souvint du meilleux au moins bon

bon ,ch'est chinq premiers , ch'est pas pour mi, et ptit à ptit que ché notes ale quéttent et qui distribue ché cahiers, in s'dit d abord, bon cha va et' not'tour après...

si ch'est pas chtilale cha va et' l' suivant , in s a donné eune note à peu près, alors plus qu in approche d' la moyenne , d'10, bin in commincho à s impatienter, pi ch'maite, dès qui passo sous la barre des 10 , i crio ché notes , plus i crio plus i déposo ché cahiers douch'mint

après pour chés derniers, i avo toudis so eune formule lapidaire du ginre "toudis aussi bon" ou "ch'est miux qu'la derniere fos" mais dit d'eune façon qu in savo qui fallo pas in rire . ....

à l' occasion i félicito certains qui avo progressé, i souligno "la contre performance" d'certains, i ralo sur certains qui n avotent pas progressé, i éto presque blasé concernant ché tous derniers d' la classe, toudis les memes

correction, in avo interet à s' mette à carreau, suffiso que t avo pas réussi et que ch'maite i t'voyo perdu dins tes pinsées ou à raviser par l' farniete l' temps qui faijo, t éto sur d 't'artrouver au tableau dans la foulée, et là t in prenno pour tin grade

pour les corrections , souvint i d'mindo à ché meilleux éleffes d' aller au tableau faire ché corrections

"fayots" qu in s' dijo inter nous, sans en piper un mot oral'mint

ch' maite i arprenno l explication , plusieurs coups si i fallo, et à nous après à corriger nos fautes au stylo bic d' couleur verte, soit ch'modèle cristal, avec l' tupe transparent, et l' bout du capiau du stylo qui éto pas cor coupé comme asteure ...

ou alors le stylo bic 4 couleurs , par conte j'me souviens que ché reynolds , ch' maite y en voulo pas ...

corriger ché bien, mais fallo bien l'faire, pasque ch' maite i raviso la correction qu in avo fait, malheur à chti qui avo fait des ratures in vert ....

ch' maite i s arreto pas à c'qu in corrige, à c'qu in dise ouais d' la tiete quand qui d'mindo si in avo compris, i savo qui qui éto pas sur d avoir compris et i le faijo aller au tableau

malheur à chti qui avo dit énergiqu'mint qui avo compris et qu in fait , eune fos su l estrate, i raviso ch' tableau comme le mur des lamentations ...

à la fin ch'maite i nous dijo comme à chaque coup l importance d avoir bin compris , pour pu faire les memes fautes la prochaine fois




 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |