histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)
  cha vient de Naxos (22/07/2017)
  Première descente (16/07/2017)
  la croix de grès de Divion (10/07/2017)
  attintion aux courants d air (06/07/2017)
  Merlimont hors saison 14 (05/07/2017)
  gai gai l écolier (04/07/2017)
  Merlimont hors saison 13 (03/07/2017)
  Merlimont hors saison 12 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 11 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 10 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 9 (01/07/2017)
  Merlimont hors saison 8 (01/07/2017)
  Bruay et el batalle du carbon (27/06/2017)
  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...
 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
appréhension fin d' cm2
par minloute le, 05/02/2015  

cha y est in arriffe à la fin du CM2, fini not' parcours à Loubet

in y éto rintré , et ch'est l'cas del dire, par la ptite porte, chéto en 1964, école des filles

djà que j' me souveno et'passé , en "approche" devant chte porte, am'mote en avril mai 1963 et que m'mère ale m avo dit j' m in souviens, "bin à la rintrée té va aller ichi, té verras ché bin l école"

mi j a du faire min sourire commercial, ou plutot eune mimique, eune grimace pour dire ouais avec un tchiot sourire dessiné , am'mote j' avo d'viné que ch'éto pas si rose qu' cha à l intérieur ...

mais tout cha ch'est un temps révolu, j a fait mes 2 années d' maternelle chez ché files, l'reste jusqu à ch' t année à l école des garchons

autant j y éto arrivé tout penaud, tout contint quand meme d y artrouver min copain Asselin qui habito rue de Chatellerault, et que j avo débuté, j' l a raconté y a pas longtimps avec mr Wacheux

asteure nouzautes, in éto en CM2 ché grands, bon bin sur juste après ceux qui étotent pour l' certificat d étutes, mais j a l' vague souvenir, que j me d'minte si zétotent en récréation in meme temps qu'nous

cha a du et' l'cas, mais j a pas souvenir qu in avo été "imbété" par eusses

CM2, in raviso ché éleffes des cours élémentaires , avec l' meme dédain, qui zavotent eu eux, à not' plache quand qui sont arrivés en cm2

j artrouverai d ailleurs ch' meme sentimint en faijant l armée, si t éto "bleu bite" ou "libérape" ......

in éto ché plus anciens, avec les éleffes d' l aute cm2 chti qui éto dirigé par ch' directeur, que j' cite pas sin nom, tel'mint i le mérite pas

j i arpinso y a pas longtimps vu tout c'qui a fait , i pourro pu l'faire asteure, sinan i auro eu d' graffes ennuis juridiques, mais in in arparlera un coup, ptete pas d ailleurs, à armuer ch' brin, enfin in verra ...

donc nous ché "anciens" , in "survolo" la récréation, quequ'fos cha nous arrivo d imbeter ché plus jones, gentimint quand meme, pasque meme si ché maites i nous connaissotent bin ,in éto passé par leu bancs, i veillotent à c'qu in chahute te pas trop avec eux

cha ch éto la spécialité de mr Robitaillé, meme quand que ché profs i discutotent in rond ensempe , ou quequ'fos à plusieurs i traversotent d' long in larche la cour, mr Robitaillé i avo l' eule , la vo, et l' sifflet vifs .....

et té pouvo artourner at' plache dins t' classe avec eune punition que t avo donné ch' maite qui s occupo des ce2

la honte .....

in régno, in éto plus turbulent, j' me souviens qu in faijo des travaux manuels, et avec l' pate à papier qu in faijo , in n a qui invoyotent cha au plafond et cha collo ......

in éto ché plus viux, mais in intindo d' plus in plus souvint ou plutot in voulo pas trop intinte c'que certains i dijotent sur ce que ch'éto l' college

alors chéto toudis des zéleffes qui avotent so un frère ou eune soeur qui y éto ach' momint là et i nous racontotent c'qu eux voulotent bin leur raconter, in plus cha devo et' déformé, in tout cas cha nous rassuro pas

ouais alors té verra , t aura pu 1 maite, t auras plein d' profs, té va devoir toudis canger d' classes, té verro ché devoirs, min frère i a du faire eune rédaction fallo qu ale fasse minimum quat' paches

pi té verro ché interrogations, ché profs i l'dissent te pas à l avinche, ch'est du ginre clac, prenez eune feule et interrogation surprisse

à les écouter, leu frères i croulotent sous ché liffes, que chéto tout juste si i zacatotent pas eune carette à tchien pour pouvoir immener au collèche l ensempe des liffes pour el' journée

que leu frères i s' plaignotent que ch'éto dur d apprinte l anglais, qui faijotent des expériences d' chimie, qui zutilizotent des cahiers à tchiots carreaux, pi des cahiers qu in utiliso pas nouzautes in primaire

des cahiers à musique avec des droles d' lignes d'dins, des grands , des pitits cahiers à spirale, des cahiers avec eune pache blanque et eune pache à carreaux

parait aussi qui zutilissent des compas bin plus compliqués que chti qu in avo à l école, qui fallo in acate des espéciaux, que meme i n avo un i avo ramené en cours l' compas d' sin frère

certains étotent épatés, mi effrayé, vu que mi et la géométrie cha faijo quinze......

à les acouter, i zavotent des monceaux d'traval à faire à la mason, que ché profs i portotent pas d' blousses, et que pour faire ché courses escolaires y avo eune liste d' fournitures à acater ...

pas rassurant tout cha, sauf qui dijotent qu au collège ché garnoules étotent mélingées avec nous dins ché classes

j éto en cm2 et à ch' t époque là , chéto pas pour m' rassurer, ché garnoules in les voyo pas à l école , in les zintindo juste derriere ch'mur qui séparo l école des garchons et d l école des files

i racontotent que leu frère i avo fait des "conquetes", ouais mi j' em voyo pas faire cha, j éto pas à l aise, bon après j' m a rattrapé j' vous rassure, mais voyez à intinte tout cha , j' éto pas rassuré

pi mi, mes soeurs ale zétotent pu en collège, et meme au lycée, ale zavotent terminé leu scolarité ....

pour vous dire que l' derniere journée, à ché récréations du qu in peut , du qu in canto ouais , "gai gai l écolier"
savez "gai gai l écolier , c'est demain les vacances, gai gai l écolier, c'est demain nous partirons ...

nous partirons à lyon , manger des cornichons .
...

des cornichons pourris, mangés par les souris ...

gai gai l écolier..."

in canto cha tous en ligne, classe par classe , bras d' sus bras d'sous, et in tourno dins l'cour en cantant cha à tue tete

avec ché instituteux au miyeu qui nous ravisotent en souriant ...

bin j' do vous avouer que j' canto cha, un peu comme "ce n 'est qu un au revoir ", yauro pas fallu grand cosse d' plus pour que j a pas eune larme au coin d' leule ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 11 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |