histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
commerces ambulants partie 2
par minloute le, 09/02/2015  

j avo oublié d' préciser que "ch' brayou" voir article précédent, ch' marchand d' pichon i avo eune camionette peugeot J 9 et qui ouvro l' derriere d' sin camion et que cha li servo commint dire, "d' échoppe"

après yavo et li chéto cor plus ancien, meme que mes soeurs ale zont connu cha, pour vous dire que cha armonte à des temps immémoriaux , du que l écriture cunéiforme ale éto cor l écriture la plus répandue su terre ...

ch' éto "Maîs",ch' éto sin surnom, ch'est pas écrit "MAIS", mais "MAÏS", définition du tchiot larousse :plante herbacée tropicale de la famille des poacées"

leur camion, pasqui zétotent deux, ch'to un HY citroen, c' qu in surnommo aussi un "tolé"

deux dinch' camion, in tout maigue qui conduiso l attelage, et l' aute plus inveloppé, avec s' casquette sus' tiete, accroché au coin del porte latterale ouverte, et qui ayonno eune cloche quand qui rintro dans la rue ...

j a dit "attelage" non pas que chéto tiré par des bidets, mais que cha faijo un peu "diligence"

un viu HY qui devo li aussi avoir fait eune paire d' coup s le tour du monte tout en restant dins ché rues d' bruay les berdoules

eune arsemblance avec ché diligences, such' toit yavo eune galerie du que ch'est vrai chéto pas les bagaches des voyageurs mais des bottes d' pales rectangulaires ..

viel attelache aussi en parlant des 2 "viux" qui étotent dans le HY , casquette vissée sul'tiete, et pull à trous ....

quand qui passotent i voyo aussi à l intérieur qui yavo des grands sacs, chéto del nourriture pour ché glaines et ché lapins

après toudis dins m' rue leverrier, yavo mr Mouton qui passo
Monsieur et Madame Mouton que j' devro dire, grand J9 Peugeot rallongé, avec eune grante ouverture laterale, que Madame Mouton ale ouvro eune fo arrivée dans la rue

Mr et Madame Mouton, blouse blanque, i vindotent espécial'mint tout c'qui éto beurre , fromaches et yaourths ..

tout cha ch'est des commerces qui ont pas survécu bin longtimps à l ouverture des grantes surfaces

ch' ti qui a perduré, pas toudis avec les memes, pisque ché tournées ont été arvindues, chéto les marchands d' pain
alors là chéto surtout pour ché gins qui s' déplaçotent pas tous les jours jusqu al' boulangerie, souvint des personnes seules qui profitotent du passache dech' camion pour discuter un tant soit peu

pi ptit à pitit , ché marchands d' pain, i zont comminché aussi à faire eune tchiote épicerie, magasin d appoint pour certains, solution d' facilité aussi pour ché personnes les moins valites

cha y est ch' tour y est bouclé, ch'est c' qui passo dins m' rue quand que j éto tchiot, cha faijo toudis un peu d animation, du "CCCCCCCRRRRREEEECHON" au klaxon d' Mr Mouton, in passant par la cloche de camion d' Mais ...

et ch'est là en busiant à cha , que j avo oublié l' klaxon à plusieurs tons, eune vraie musique d ailleurs qu in devro dire, chéto ch' marchand d' glace qui passo avec s' n estafette

bon là j' el raviso de loin, jamais m' mère ale a voulu qu on in acate, meme si j'dijo que j éto mort d' soif ....

par vauthier le, 09/02/2015

comme commerce ed grains j'in ai connu qu'un qui passo din l'rue Raymond deruy chéto Mézier
il avo sin magasin din l'rue Emile Zola à Haillicourt et toutes les semaines y faisot s'tournée, je l'ai connu avec esse carette tirée par un bidet, aprés ché sin fils qui a repris el succession mais li y avo un camion tolé.
Pour ché plus anciens Mézier sin magasin y éto juste à coté del pompe à essence à Haillicourt garage Bury et y faiso aussi les spiritueux

par vauthier le, 09/02/2015

Din l'rue Raymond Deruy qui s'appello a l'époque el rue d'anzin y avo aussi un marchand ed piau de lapin Guilluy, y faiso esse tournée avec un vélo ou y metto ché piaux sur sin guidon
il habito coté gardins in face ed chez Bierlair et pour arvenir à Mézier qui passo avec sin bidet et s'carrette et pis esse grosse cloche, chéto un champion colombophile, ech parle ed l'époque 1945- 1950
din l'rue d'anzin on avo aussi un champion de France de javelot Lenfant ech parle des javelots qu'in juo din l'cour ed chez café comme el café thorez rue Anatole France à coté del boucherie Loriot

par loumarcel le, 12/02/2015

Daniel, crois tu qu'il y ait beaucoup de monde qui se rappelle de la Boucherie Loriot avec, sur les étagères des bouteilles de graisses pour les friteuses et de la boulangerie à la porte à côté.
un peu plus loin il y avait la COOP tenu par Mme Plouviez etc... etc..., il n'y avait que des magasins à cette époque.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |