histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le contexte du lancement d histoires de chtis
par minloute le, 17/02/2015  

i faut rappeler quand meme dans quel contexte in éto ach' momint là en 2005...

d'abord internet ....

ch' éto pas les "débuts débuts " , mais cha arrivo cor d' deminder à ché gins , pour s' assurer : " t as internet?"

alors qu aujourd hui tel conno à peine d 'chinq mineutes et sur Facebook in est déjà "ami" ...

un aut' contexte aussi, ch'est que les sites qui parlotent des chtis, y en avo ,mais pas tant qu asteure ...

faut dire qu en question " d identification à eune région", yavo cor du boulot ..

oublions pas qu en 1974, la région nord pas de calais avait lancé un concours pour trouver un nouveau logo pour la région

"le cahier des charges du concours de 1974 exigeait en effet que soient développées quatre thèmes propres à infléchir les idées reçues en matière d image de marque de la région

la région nord pas de calais , milieu de vie pour les hommes
la région nord pas de calais , terre d' accueil , de tourisme et d industrie
la région nord pas de calais, carrefour économique et historique
la région nord pas de calais, terre de vie locale intense et de liberté

l' idée est de lutter contre les stéréotypes négatifs dont la région et ses habitants sont victimes , en proposant d' autres stéréotypes positifs "

j'vous a rin cangé, meme pas eune virgule

le gagnant du concours ch'est "le pays franc", un logo , ch'est eune main ouverte dont la paume arsempe à un cœur ..

cha a pas marché , et en 1982 cha a été rimplaché par le beffroi et le cœur ...

mais rappelez vous l' mauvaise imache qu in avo, j' me souviens quand qu in allo in vagances in dehors du départemint, si in te demindo du qu' t habito et que té dijo " le nord" ...

bin in nous voyo habiter tous dins des corons aux toitures toudis arcouvertes d' neiche...
qu avant d ouvrer l' porte in raviso bin si yavo pas un ours polaire dins l' rue ...

qui auro été alerté par l' bruit du mineur déchindant vers sin ch' puits, seule leumière du quartier , pic su' n ' épaule et sabots aux pieds .....

nord pas de calais, pays noir .....

d' ailleurs suffijo à l époque d' raviser ché brochures touristiques ou les livres su la région quo qu in y voyo ?

La cote , et cor ch'éto Le touquet , hardelot, le cap gris nez
l intérieur ch'éto l' mont des cats , ché moulins,

un peu plus loin les places d arras , le vieux lille

point

à croire qu au miyeu , yavo eune région qui fallo surtout pas parler , qui nuiso à l image de la région :ché terrils, ché corons, le bassin minier ....

que dire aussi , et cha cha énervo min père, d' l imache qu in véhiculo quequ' fos

i m avo parlé d eune fo qui zavotent été en vagances à menton, savez avec les houillères, cha devo dater du début des années 80
et eune fo arrivés dans l' batimint des zouillères in leur avo dit qui fallo qui "s 'tiennent" à l extérieur et faire attintion d' pas parler patois .....

parlons zin aussi du parler patois, ch'est pas quéquosse qu in metto vraimint en valeur, à part ch' guss, ti louis, dans l' temps simons , mais l' patois ch'éto pas "bien vu"

j' do dire que personnel'mint cha m avo ébahi que not' prof d' Français m' Jean Claude Bailleul, en premiere , i avo fait un cours sur l' patois, sur Jules Mousseron aussi ...

in plus not' région, ale éto commint dire "résignée"... in avo abattu ché chevalets SANS que cha fasse grand bruit

j' éto un d' ceux qui souriotent quand qu in a comminché à parler bin plus tard d' sauvegarder ché terrils .......

j' parlo de région "résignée", j' me souviens et' allé chez eune dame que j avo connu quand que j éto infant, sin mari éto décédé et ale avo mis al'déchetterie, "tout sin foutoir" , chéto des objets d' la mine qui avo amassé au cours de plusieurs décennies ...

paradoxal'mint y a eu un premier effet d' sympathie envers nous , grace au film de claude Berry "germinal"

et Renaud qui avo arpris les canchons d' edmond tanniere

tout cha pour vous dire qu in éto pas "attendu", qui yavo pas un engouement comme in conno asteure ......

et in do arconnaite que Freddy du site chti org avo été un des précurseurs ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |