histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pélerinage en Artois, les anglais partie2
par bourdonb le, 05/11/2005  

Poursuivons notre pèlerinage. Un peu plus loin, du même côté de la route, sur un monticule, le cimetière militaire de la Route d'Arras : «ARRAS ROAD CEMETERY », sis à Roclincourt.

A l'entrée, la Pierre du Souvenir ; au fond, la Croix du Sacrifice. Sur les côtés, un abri en forme de coupole.

Des arbres, des troènes le long du muret. Des fleurs ou rosiers au pied de chaque stèle.

Un cimetière de plus de 900 tombes, mais important surtout par le nombre de soldats non identifiés qui y reposent : 762 soldats et marins au service du Royaume-Uni, 25 soldats canadiens, 15 soldats australiens.

Chaque soldat non identifié a sa stèle, avec en haut, cette inscription « A SOLDIER OF THE GREAT WAR » (Un soldat de la grande guerre) et, à la base, cette autre inscription « KNOWN UNTO GOD » (Seul connu de Dieu). Entre ces inscriptions, gravée dans la stèle, une croix.

Sur les autres stèles est gravé, en haut, l'emblème national ou l'écusson de l'armée ou du régiment auquel appartenait le disparu. Suivent le grade, le nom, l'unité, la date du décès et l'âge du défunt. Le tout au-dessus d'un emblème religieux. Avec, parfois, à la base, une inscription choisie par la famille.

Au hasard de ces inscriptions : « Your mermory ever dear rest in peace » (Que ta mémoire toujours chère repose en paix) – « Asleep in Jesus » (Endormi dans Jésus) – « Peace perfect peace » (Paix, parfaite paix) – « With god which is far better » (Avec Dieu, ce qui est beaucoup mieux) « Gone but not forgotten. From dear Wife § Children » (Parti mais non oublié. De sa chère femme et ses enfants).

Quelques particularités. Sur une stèle, une inscription en français : « Va ton fils vit » - Une autre stèle porte gravées l'étoile juive et cette inscription : « In loving memory of my beloved son » (En doux souvenir de mon fils bien aimé) - Entre deux soldats dont le nom est « Seul connu de Dieu », une stèle avec la croix germanique : « Ein unbekannter deutscher Drieger » ... Un guerrier allemand inconnu. Egalité dans la mort...

La majorité des cimetières où reposent les soldats du Commonwealth tués pendant la guerre 1914 - 1918 sont de Présentation identique. Pour le commun des mortels, pour moi-même, ce n'étaient que des cimetières « anglais ». La consultation des registres mis à la disposition des visiteurs dans la plupart des cimetières m'a fait prendre conscience de l'existence d'un Royaume-Uni ... Etat de l'Europe formé, de l'Angleterre proprement dite, du pays de Galles, de l'Ecosse et de l'Irlande du Nord ...
Reste à découvrir le Commonwealth.

(à suivre)


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |