histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Histoère des départémints
par TIOT RITAL le, 03/03/2015  

Ebin ,j'sus bin bénache de vir el site arnaite; j'comminchos à m'faire du mauvais sang.J'arviens pon d'vir min nom su l'panneau ! Merci gramint pou el belle seurprise ! Aujourd'hui , v'là chi eine léçon d'histoire :

Histoire d'nos Départémints

Au timps d'Louis XVI, l'Royome i'étot divizé in Provinces pou l'z'affaires politiques, Intindinces pou l'ordre civil, Gouvernémints pou l'z'affaires d'sodar (Armée), Généralités pou les Doupes (Finances), Baillaches et Sénécauchies pou l'ordre judiciaire. Chés divizions n'corespondote point inter eusses et cha f'sot ein biau cass'mint d'tiête pou les gins ! Alors' à l'Révolution, din l'nuit du 4 Aout 1789, in va brisier les priviléges et pou cha in va décoper l'France d'eine seule manière, in "Départémint", ein mot qu'chés administracions utilisote pou moutrer eine manière ed partager (mot dessaqué du verpe départir dins l'sins ed séparer, partager). Mais pou l'peupe, départémint ch'est un mot nouviau édon révolucionnaire.

L'Comité d'Constitution d'l'Assimblée Nationale i s'met à l'ouvrache in sétimpe 1789 et i mettra chinq mos pou l'finir ! Chinq mos ! Pasqué ch'divizion in départémints divize belmint ch'Comité ! I n'd'a qui volote qué l'pu grante diminsion dé ch'départémint soche mie pu grante qué 10 lieues (inviron 45 km). Ainsin, in pourrot s'rinte au chef-lieu in 2 jours. Tros hommes i vont moutrer d'nuèves z'idées et faire avancher l'ouvrache. L'abbé Siéyès i voulot 89 départémints (89 comme l'année dé l'Révolucion !) constitué ed 9 communes aveuc ein statut à part pou Paris. L'Comte ed Mirabeau (ch’ti qui a dit "In est chi pa l'volonté du peupe... écétéra écétéra) i volot 120 départémints qu'i n'arote point été divisés. Infin, l'moinsse connu mais l'pu ouvreu, Jacques-Guillaume Thouret, avocat au Parlémint d'Rouen, i va rassaner les propozicions et faire eine sinthèze : cha s'ra 83 départémints !

Et in continue cor d'longs bla-bla -bla pou dire c’mint qu'in cope ! I n'a qui voudrot'te coper in lines drotes comme pou l'z'Etats-Unis. El vo d'tonnoire d'Mirabeau groule ! "Arrien à faire ! In décopra comme pou les Provinces ! I fot printe des frontières fachiles : rivière, vallée, col, montane ! ". Idée arténue ! In arcomminche à s'disputer quain i fot coeusir les noms ! I n'd'a qui volotte des liméros, d'z'aut' ein nom dessaqué du nom d'chés inciennes provinces qui leur a baillé naissince. Infin d'z'aut' propos’te des noms géografiques. Ch'est chu qui va êt' arténu : 13 départémints i vont archévoir des noms d'montane, 60 des noms d'rivières dont l'Var(1) , l'z'aut' des noms d'situacion géografique comme Nord, Pas d'Calais, Finistére, Bouques du Rhone, Manche... Pis, su l'lancée in décide ed divizer l'départémint in districts (achteure arrondiss'mints) divizés eusses menme in cantons formés d'pusieurs municipalités (dév'nues communes).
Napoléon Preume, l'as'gueule, i prind des morciaus d'Suisse, d'Italie, d'Belgique et Hollinde et ainsin i'ara 130 départémints. In 1815, l'Impire kéü, i n'd'a pu foque 86. I'a quéques z'années, in a décopé l'départémint dé Seine in 5, l'Corse in 2. Met’nant in a 96 (faut vérifier) départémints métropolitains (aveuc 2 corses) et 4 Outer-Mer (Réunion, Guyane, Martinique et Guad'loupe).

Aprés l'guerre 40, quèques départémints i cang'te d'nom pasqu'in avot honte d'chés mots "Inférieure" et "Basse". Ainsin l'Charente Inférieure et l'Seine Inférieure d'viendront Maritime, les Basses-Alpes d'viendront Alpes de Haute-Provence, les Basses-Pyrénées et l'Loire inférieure d'viendront Atlantique. In 1996 les Côtes du Nord d'viendront Côtes d'Armor pou bin moutrer qu'in est in Bertane. I n'd'a qui ont busié cangé l'nom "Nord" in " Hauts de France" !
Les corses ont arfusé d'rassaner leus 2 départémints et au contraire d'zaut' voudrotte d'nués départémints. Ainsin, i'a quèques z’années l'incien Mayeur d'Volinciennes, pis incien Minisse, i volot ein départémint du Hainaut aveuc Volinciennes comme Préfecteure. Ch'tot raisonnape pasqué ravisez l'carte, not' départémint i'est vrémint mau costruit : 230 Km, el pu long d'France , étranné au mitan (foque 6 Km à Armintières !) aveuc ein morciau noïé din l'Pas d'Calais ! (3 villaches Doignies, Moèvres, Boursies à l'ouest d'Cambrai) ! Et pis i'a gramint d'gins din l'Nord pou faire 2 départémints. Cha assist'rot les morciaus du sud bin pu pauffes (Volinciennes, Maubeuche, Avesnes). Bin seur, chés menheers et dames princesses dé l'Métropole lilloisse i n'veulte mie ! Ch'est qu'i z'ont toudi eu l'part du lion et qu'bin seur, leu fraternité alle va mie dusqu'à accepter à partager aveuc ein nouviau départémint ! Leu part s'rot moinse greusse ! Et pis, à ch't'heure, ç’t’idée là est kèue al’poubelle pasqu’in in a rassané l’région Picardie aveuc el Nord-Pas d’Calais. Adès in espère qué ch’cang’mint i s’ra profitape à tertouss !

(1) Au début ch'départémint du Var i comperdot l'arrondiss'mint d'Grasse là duss qu'i passe el torrent Var. Mais in 1860 in plache ch't'arrondiss'mint sous l'autorité des Alpes-Inférieures. D’pu ch'temps là l'départémint du Var i d'vrot canger d'nom pusqu'i n'archot pu l'rivière Var !

par URBACZKA BERNARD le, 05/03/2015

Bonjour, Je suis SCIÉ, j'avoue que je m’intéresse à tout et parfois j’approfondis mais à lire cet article j'en suis tombé le c.. par terre

Jamais je n'aurais imaginé que l'on puisse ainsi discourir sur l'histoire des départements!!!! j'ai lu d'une traite et ensuite relu doucement et je dis CHAPEAU
tant que des amis seront capables de nous apprendre des choses le site n'est pas prêt de fermer!!!!!
c'est aussi beau que les histoires d'école ou de vacances racontées par MINLOUTE.

Encore un grand merci pour cette leçon d'histoire.

par TIOT RITAL le, 10/03/2015

Merci du compliment ! Ce texte est la synthèse de nombreux articles parus dans des revues d'Histoire , de coupures de journaux, de livres d'historiens que je collectionne.

Adolescent, j'ai eu la chance d'avoir un professeur d'Histoire qui savait nous passionner par un cours où le programme était certes assuré mais bien garni de faits qu'on appelle la petite histoire.
Il nous a inculqué la passion de l'Histoire.

Entré dans la vie active et donc possédant quelque sous, je me suis abonné, comme plusieurs de mes camarades, à la revue "Miroir de l'Histoire" .


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |