histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les protège cahiers
par minloute le, 12/03/2015  

Ecole primaire Loubet, avant 1970

Ché lives d’ école étotent arcouverts d'une espéce de papier kraft pour les proteger
Je sais pu si chéto fourni par l école ou si m’ mère ale allo les zacater à mon d’ chez Defernez , rue Anatole France
J a connu 3 couleurs, chéto soit vraimint couleur marron papier kraft, ou alors yavo bleu foncé ou rose pale
In tout cas ch’éto m’ mère qui s’ in chargeo au tout début d’ année scolaire, fallo canger l’ papier kraft d’ l année précédente
J’ la raviso faire, couper ch’ papier un peu plus grand que ch’ liffe, après ale coupo in haut et en bas comme eune languette , juste au miyeu pour l’ passer dans la reliure
Après ale sorto le scotch avec sin dévidoir, pi ale rabatto ché cotés, pour pouvoir après coller ché coins
Eune fo fait, ale collo l’ étiquette bin au coin, chéto pon des étiquettes adhésives, fallo mouiller derriere

Eune fo ch’ liffe arlié, ale soufflo, j’ voyo bin que chéto pas d’ gaité d’ cœur qu ale faijo cha, pi ale metto ch’ liffe sul’ coté
Et ale arcommincho l opération autant d’ fos qui yavo d’ liffes à arcouvrir et à la fin ale poso ch’ dernier liffe arlié sul’ pile en l’ claquant un peu, et in dijant « bin voilà » , min père auro été là i auro ajouté sin « merci Aspro » chéto eune ancienne publicité, i s’servo de ch’ t’ expression là quand qui finisso un traval qui li avo d’mindé d’faire grinmint d’ calculs
Après j avo les consignes : té ringes bin ché liffes dins tin cartape EN RAVISANT c’que té fait et pas en les incrinquant les uns dans les autes, que ché paches après ale zétotent toutes écornées…. Am’ connaisso par cœur ………
Retour à l école, bon tout l’monte y a arcouvert ché liffes ? i en avo toudis un ou deux que chéto pas fait, ché mères ale « zavotent pas eu l’ temps », ch’ maite i ralo intérieur’mint mais i exigeo que pour l’ lendemain cha so fait

Croyez pas que cha so finit, pasque ch’l’ instituteu i profito alors d’ nous faire faire d’ l écriture in sorte, pisqu i fallo arcopier CORRECTEMINT , not’ nom , prénom et classe su cha étiquette

Ch’ maite i passo après vérifier si chaque éléffe avot bin réussi et avo pas trop fait d’ ratures ………

Mi j avo ker ché protections d’ cahier comme cha, chéto un peu rapeux au toucher, in avo tous les memes
Ch’est en sixième qu in a connu un grand cang’mint , autant en primaire tout y éto strict, j’ me souviens, ch’ pitit cahier d’brouillon, le cahier du jour, le cahier de contrôle, chéto à couvrir avec des protèges cahiers, in plastique, mais avec des couleurs bin définies …

Autant en sixième, ch’éto un peu comme in voulo, pu d’ couleurs imposées, apparition du protege cahier en plastique transparent, abandon du stylo plume pour le stylo bille, apparition des garnoules qu in voyo à peine quand qu ale zétotent d’ l aute coté du mur d’ l école des files …..


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |