histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)
  examen de cathéchisme (25/09/2017)
  la blanquette (24/09/2017)
  ch' bonhomme perrier (23/09/2017)
  souvenirs douloureux suite (23/09/2017)
  Chés rues ale zavotent pas d'nom (21/09/2017)
  souvenirs douloureux (17/09/2017)
  ch' rabattu et la buée (17/09/2017)
  hatari (17/09/2017)
  El centre aéré géant de Bruay (11/09/2017)
  Bruay, El pont ferroviaire d'Lavolville (11/09/2017)
  Eune consultation al' champe (11/09/2017)
  Eric Denudt artiste peintre un gros coup de coeur (11/09/2017)
  que j auro ker avoir eune chiffernée (10/09/2017)
  Merlimont hors saison 17 (07/09/2017)
  souvenirs d' rintrées (04/09/2017)
  eune pensée pour eusses (03/09/2017)
  à la recherche de nos taïons (28/08/2017)
  Marles-les-Mines, el station SNCF (18/08/2017)
  Vermelles, le nom de la Cité du Philosophe (13/08/2017)
  Merlimont hors saison 16 (13/08/2017)
  collection de poupées (04/08/2017)
  Merlimont hors saison 15 (31/07/2017)
  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)
  cha vient de Naxos (22/07/2017)
  Première descente (16/07/2017)
  la croix de grès de Divion (10/07/2017)
  attintion aux courants d air (06/07/2017)
  Merlimont hors saison 14 (05/07/2017)
  gai gai l écolier (04/07/2017)
  Merlimont hors saison 13 (03/07/2017)
  Merlimont hors saison 12 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 11 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 10 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 9 (01/07/2017)
  Merlimont hors saison 8 (01/07/2017)
  Bruay et el batalle du carbon (27/06/2017)
  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
in route avec les soeurs Defernez
par minloute le, 14/03/2015  

Eune grosse boule noire qu ale servo à ayonner ché vitesses ……
un tableau d’ bord des plus sommaires, j’ me souviens qui yavo un tout tchiot compteur su la gauche (j’ m éto fais la reflexion qui éto pas grinmint plus grand que chti qu in pouvo met’ à l époque sur un vélo), yavo 2 jauges et ch’éto tout…

Pas d’ horloche, ah si un klaxon, un essuie glaces avec des balais des plus rudimentaires que t avo peur que ché branques ale s in ale pas dins la nature quand qui commincho à dracher ….

Que dire del capote ? naturel’mint in s’serro vers l’ miyeu du tchiot habitacle, d’peur et in avo raison d’ pas printe deux tro gouttes qui pourrotent passer such’ coté
« cha fuit un peu » qu ale dijo Louisse, ah j a oublié d’ vous dire qu in éto dins l’ 2 cv de Louise Defernez , qu’ ale nous déchindo à la messe

Quelle année ? facile, chéto en 1966, j éto avec m’ mère, min père éto absent , i éto à Hauteville dans le jura pour soigner un poumon

J’ a l’ souvenir que m’ mère ale éto pas rassurée, et l’ sentimint qu ale évito d’ déchinte en ville avec Louise Defernez

J’ sais pu combien qu in éto dins l’ carette ? Yavo ti aussi Léonie s’ sœur ainée ? yavo ti aussi Léon leu frère ?
J a oublié d’ vous dire que ché Defernez i tenotent un magasin d’ mercerie, objets funéraires et réparations d’ matelas

I zétotent pu si jone qu’ cha, nan, am’mote déjà que Léonie l ainée ale avo plus d’ 75 ans, ale traino ses pieds dins l’magasin quand qu ale éto obligé d’ venir, ale véno au magasin que quand Louisse ale éto pas là ..

Louisse, un peu plus jone, chéto la tiete pensante du groupe, ale éto aussi infirmière, que m’mère ale dijo qu ale savo pas piquer, que chéto bleus sur bleus quand qu in devo passer par elle, ale porto, Louisse eune montre d’ homme à sin poignet , avec un bracelet en ferale doré

Léon , ch’est pas offense del ‘ dire, chéto pas eune lumière, mais y avo bon fond, fallo pas qui prenne eune seule décision, faut dire aussi qui éto « professeur d’ billard » à mon ch’ café Tillette, mais qui a des coups quand qui parto plus tot i dijo à ché gins qui allo donner des cours d’ billard à Paris, et qui devo y aller pasqu in plus i li allo à vélo

Am’ mote qui devottent quand meme venir al’messe, Louisse j’l arvo ach’ volant, m’ mère et mi à l arriere, avec quéqu un, donc pour mi j’ imagine bin Léon à l arriere et Léonie à l avant avec s’ sœur

M’ mère qu ale s accrocho au sieche avant , qu ale éto pas rassurée , m’ mère ale pouvo pon cacher ses sentimints cha s’voyo su sin visache, et j’ vo cor sin visache crispé
Zallez dire que d aller du haut d’ la rue anatole France à l églisse sainte barpe, ch est pas loin, mais déjà fallo sortir d’ l impasse toupy ….

J’ a l’souvenir aussi qu in éto incrinqués dinch’ te carette, que yavo un mélanche d’ odeur d’ essence et de j’sais pas quoi , que Louisse heureus’mint , quand qui pleuvo pas , ale arlevo , la demie vitre avant d’ sin coté
Comme j’ dijo fallo sortir, fallo pouvoir sortir d’ l impasse toupy, braver ché carettes d’ la rue anatole France qui yavo djà pas mal d’ carettes qui passotent à l époque …..
A croire qu in éto djà dins un cercueule, qu in fait ch’ prete y aura pu qu à faire un grand sign’ d’ croix eune fos qu in auro tous rendu l ame …………

J’ intinds cor ch’ moteur vrombir , prêt à passer à travers ch’ capot, tel’mint que Louisse ale faijo monter dins ché tours, meme si yavo que 2 bidets, j’ peux vous dire qui zétotent mis à contribution…

Mais pendant ch’temps là , Louisse, ale avo un pied collé ach’frein, eune vitesse engagée, l’eule aux zaguets, à tourner s’ tiete à gauche à droite, prete à lacher l’ pédale d’ frein et à partir dans un virache digne d un sebastien lobe …..

Mi à l arriere, j’ dijo rin, mais rin qu à vire l’ visache tendu d’ Louisse à l’avant et chti dem’mère à l arriere , j in meno pas larche, bon j’ me dijo que chéto un mauvais momint à passer …

J a pas fini m’ phrasse que j intinds , cha y est té peux y aller, et là , ché bidets sont lachés, j’ vo s approcher pi s éloigner aussi vite, l’ pignon d’ la mason d in face, on sent bin eune poussée dine d Archimède, meme si pour ch’ coup là ale éto pas verticale , mais ale nous pousso dans les derniers retranch’ments d’ la banquette arriere …

Comme si in s’ prenno un « jet » savez comme ché avions d’ chasse, cor que nous in terme d’ banquette j’ su cor gentil, chéto del toile avec oeuillets, et des sandow qui l arliottent aux montants en ferale, un peu savez comme ché relax

Ouais bin ch’est cha un peu comme ché relax, quand qu in s assit d’ dins à la mer, et qu in a , l’ temps d'une seconte quand qu in s’met d’dins, in a la sensation qu in va passer à travers…

Bin chéto l’ meme sentimint à l arriere d’ la 2 cv
L’ temps qu j a écris cha, in a passé d’vant chez plouvier et taverne, ouais j a oublié d’vous dire qui yavo cor toutes ché masons du qu après in a fait un grand parkine et que Omer i s a installé bin j’ cro bin du que chéto chez plouvier et taverne…

J écris, j écris, mais cha fait un momint qu in a passé l’boulangerie, in est au niveau del framacie, et dech’ boulodrome à coté ……..

Et là mes gins, là grosse frayeur, in vo la cité des striciens su la gauche, ch’ virache qui comminche à s’ profiler, l estation essence d’ chez bondues à gauche, ch’ garache à droite, pi les grands bureaux, et là , là mes gins, ch’est comme à dysneylante, ché spacemontaine …. In déchindo d un coup la cote des grands bureaux …

A peine l’temps d’vire la grille d’ la maternité, ch’ magasin d’ pèque d un coté, l agence d’ voyaches et l’ magasin d’ loques pour ché tchiots nouveaux nés …..

Mi j’avo pas confiance in ché freins et j’ voyo l’ carette finir écrasée au premier carrefour du qui yavo ch’feu, et qu avec un peu d’ chance in finiro à droite, dins l’ pressing qui faijo l’coin, et que , l’carette démantibulée, ché phares et l’ pare choc i finirotent à mon d’chez dambrine la librairie plus loin

Faut dire qu in bas d’ la cote, yavo la voie ferrée, et qu avec l’ 2cv , avec l’ conduite toute in douceur d’ Louisse, je me d’mindo si in allo pas passer à travers l’ toile qui servo d’toit

J’ vous parle d un temps bin sur du que la ceinture d’ sécurité ale éto pas obligatoire ………….
Après juste après l’ voie ferrée, tintion mes gins in tourno juste à droite, pour arprinte d’ l’élan in suivant ché rals en contrebas

Not’ péripe éto pas terminé, pasqu in tourno rue Jean Baptiste Petit, que chéto eune rue pavée et que cha faijo tremousser l’ carette

Nous vlà chi place Lherminier, in tourne à gauche, pour passer d’ vant L école d’ l Administration, et s’ garer pas loin d’ la chapelle sainte barpe

In sorto d’ là , in tout cas, m’mère, comme si ale avo sorto d'une épreuffe d’ paris dakar ….

Am’mote qu ale devo passer tout l heure del messe , d’ abord l’ premiere demie heure à armercier Dieu d’ nous avoir permis d arriver ichi sains et saufs, et l’ deuxieme demie heure à li d’minder d’ nous épargner dans not’ périple du retour vers la rue Anatole France…....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 13 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |