histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la rentrée du carbon partie 1
par minloute le, 16/03/2015  

Ch’a y est m’mère al’ fait la tete, min père i veno d’li dire que ch’ carbon i éto livré fin d’ semaine, cha quéyo bin, in plus j éto là …..

M’ mère ale ralo, pasque comme toute femme d’ ché corons, « sin in haut et sin in bas » comme dijo eune grand tante, chéto sacré

Ale passo tous les jurs au matin , d’ abord avec sin arrosoir pour mett’ de l iau al’ foret amazoniene, tel’mint qui yavo d’ plantes et d’ pots dins l’ mason, mais tout d’suite après ale arpasso avec au moins sin chiffon, quand que chéto pas ché jurs d’ grands lavaches au sol

Là ale éto contrariée , ale le dijo « bin ch’est pas la peine que j’ nettoie l’ mason mercredi », « nan » qui répondo min père

Li cha l’ toucho pas, mais m’mère , chéto un drame, « comme si » qui dijo min père « que si y a quéqu un qui vient i verra qu’t as pas passé ch’ramon, té toudis in train d’ cacher après ché poussieres » …

Mais là ale devo s’résigner, ch’ carbon , bin cha pouvo pas attinte, pu d’ carbon ch’éto pu d’ cauffache …

Alors comminchotent l’ jeudi après midi ché préparatifs : min père i arcouvro tout c’qui yavo dins l’ caffe, avec des sacs d’jute pi des couvertures

En comminchant par l’ plus important, ch’ garde minger, situé in bas d’ l escayer à gauche, armature in bo avec du grillache fin, et un tchiot verrou, l ancet’ d’ not’frigidaire …

Après chéto ché petotes qui étotent posées su des clayettes, sans compter su la gauche ché étagères du qui avo ché bouteles, ché boites d’ conserffes , ché bocaux d’ cornichons polonais hum ….ché bocaux d’ oignons aussi……

Cha y est in éto fin prets, min père i avo rapproché dins l’ cour, eune escoupe à neiche, eune pelle d’ chantier, un ramon d’ chantier, eune paire d arrosoirs rimplis d iau , un ratiau et yavo pu qu à attinte …

L’lendemain matin , in éto sul’ pied d’ guerre , min père éto djà déchindu al’ caffe, i avo artiré l’ bout d’ bos qui arteno l’ soupiral in bos

Ch’ soupiral in bos arcouvert li aussi, l hiver, d’ eune toile d’ sac d’jute

In savo que ch’ camion i passo en début d’ matinée, min père, alors i allo à sin bureau pour lire sin courrier, ou arlire la voix du nord

Du qui éto assis i avo vu su l’ route, et dès que ch’ camion i arrivo i crio « odette » ch’est l’ prénom d’em mère, comme si , comme si chéto elle qui allo sortir pour aller au devant dech’ camion…..

Nan, m’mère ale vivo cha comme un futur drame, ch’ camion là qui arrivo, chéto des monceaux d’ poussieres qui allotent armonter del caffe , meme si in metto un linche au pied d’la porte qui meno al’caffe

Ch’ chauffeur i connaisso bin min père, i devotent s’éte connu au traval, min père i raviso l’ contenu du camion , et savez dins ch’ camion i avo chinq clients au moins, c'est-à-dire que chaque client chéto un compartimint qui devo baller, et bin sur i devo faire ché clients dans l orde inverse que cha avo été carqué

Ouais pasque ché zouillères, si této ouvrier, agent d’ maitrisse, cadre, ingénieur, bin t avo pas l’ meme qualité d’ carbon

L’ pire in fait chéto que chti qui s’donno l’plus d’mal à l’ saquer ch’ carbon, ch’est li qui avo l’ qualité l’ moins bonne …..

Min père i avo vu que juste après li , chéto un carbon d’ meilleu qualité ou tout au moins yavo du bos d’cauffache in plus

« té pourro pas aller livrer ch’ suivant avec min carbon et pi t’ arviens ichi après » qui dijo ach’ chauffeur , discret, mais qui devo avoir l habitute de chte ginre d’ plaisanteries ….

Trève de plaisanterie, ch’ chauffeur i metto ch’ camion in plache, et j’ diro qui n’ avo des bonnes , qui fallo qui fache attintion, vu qui devo baller cha such’ trottoir d’ la rue anatole France, savez quand que cha ardéchint pour aller vers l’ carrefour des quat’ chemins, au coin d’ la rue leverrier , bin chéto chez mes parints

Ch’chauffeur i faijo attintion avant d’ baller, i laisso passer ché gins à pied, pi i s ingageo d un coup , et in voyo l’ benne commincher à monter à des hauteurs que teut’dijo que tout ch’carbon i allo dévaler, nan comme auro dit Fernand Raynaud, « chéto étudié pour » …

Ch’ camion i s’ dégageo d’ là par secousses, y avo l’ coup pasque yavo pas grand cosse qui s artrouvo sul’ route, d’toute fachon in éto là avec eune escoupe pour armonter tout c’qui pouvo rouler su l’asphalte

Min père i allo alors vers l habitaque dech’ camion pour signer ch’ bon d’ livraison, discuter 30 secontes avec ch’ chauffeur

Pindant ch’temps là , m’mère, mater dolorosa, ale raviso cha d’eune farniete , en l’vant un coté du rideau, avec un air…….

Mi j in profito pour aller querre ch’ ratiau et l’ pelle à neiche, au début ché tout simpe , in avo qu à pousser dins ch’ soupiral

Nous in avo un soupiral drot, j in connaisso qui s étotent fait faire dins la rue leverrier eune trappe au sol, cha permetto au carbon d’ dévaler plus vite, et ch’ monsieur là i avo fait à l intérieur eune goulotte in bo qui permetto ach’ carbon d’ es’mette directemint dins un coin del caffe


Mais fallo pas s’plainte nan plus, nous quand qu in nous ballo ch’ carbon chéto juste à coté del caffe, mais j’ vo rue raymond deruy, quand qui ballo bin chéto au bout du gardin, cha veut dire d’sacrées allées et venues pour tout rintrer

Cor que yavo cor pire, j’ sais pu du, mais min père i m avo fait l’ reflexion qui connaisso du monte que pour rintrer ch’ carbon i zétotent obligé d’ printe des seaux et d’mette ch’ carbon dans eune espece d’ remisse derriere l’ mason


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |