histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Marles-les-Mines, el station SNCF (18/08/2017)
  Vermelles, le nom de la Cité du Philosophe (13/08/2017)
  Merlimont hors saison 16 (13/08/2017)
  collection de poupées (04/08/2017)
  Merlimont hors saison 15 (31/07/2017)
  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)
  cha vient de Naxos (22/07/2017)
  Première descente (16/07/2017)
  la croix de grès de Divion (10/07/2017)
  attintion aux courants d air (06/07/2017)
  Merlimont hors saison 14 (05/07/2017)
  gai gai l écolier (04/07/2017)
  Merlimont hors saison 13 (03/07/2017)
  Merlimont hors saison 12 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 11 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 10 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 9 (01/07/2017)
  Merlimont hors saison 8 (01/07/2017)
  Bruay et el batalle du carbon (27/06/2017)
  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...
 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la rentrée du carbon partie 3 et fin
par minloute le, 16/03/2015  

Cha yest l’ repas i éto passé, min père i commincho à somnoler dins sin fauteul………..

Emmanuel de la Taille nous donno les cours de la bourse à la télé, in i comprenno pas grand cosse am’mote que cha devo et’ important pour qu in in parle chaque jur …

et là m’ mère ale arprenno ché commantes, d’ abord ale allo direction l’ caffe, à raviser d’abord si tout y éto bin ringé in bas …..

In fait fallo qu ale arprenne possession des lieux ……..
Bon cha allo jamais, y avo toudis un truc qui traino , ch’est pas pour cha qu ale ralo, ale soufflo plutôt ….ale ringeo d’elle-même un sac d’ jute qui traino cor , ou un boulet qui pouvo trainer ……

Al’ armonto , là comme min père i dormo, ale éteigno l’ télé « qui marcho pour rin » , et là i s’réveillo et i allo s assire dins l’ pieche d’devant à sin bureau lire sin jurnal « la croix »

Alors là m’ mère , métamorphosse , ale sorto ramon , siau et wassinque , lessiffe saint marc ou ajax et sa tornate blanque , sans oublier gants mapa et éponge spontex et là ,commint vous dire , as’ jetto ch’est l’mot, dins l’ traval d’ lessivache et d’ nettoyache
Fallo que tout i so impeccape , comme avant , d’abord effacer toute trace d’ carbon qui pourro y avoir et surtout que tout qui so prope , comme cha auro du et’ après un nettoyache d’ mercredi

Après sin passache si té compto artrouver des empreintes digitales in dehors des siennes, chéto rapé….
Pour elle chéto eune délivrance, et plus sin nettoyache , frénétique , i avincho : lavache au sol, coup d’lavette su ché feules du caoutchouc, su l’ écran d’ la télé…………..

plus cha deveno prope plus ale éto gaite …………

« Ale in voyo l’ bout », ale finisso par l’ pieche d’devant du que min père y éto cor en train d’lire, ale arrivo et ale li dijo gentimint « allez cal’tez volaille » en faijant virvolter s’ main ……

Min père i la raviso d’coté , in faijant eune tiete d’ martyr chrétien, là i dijo, « attinds j’ m in va » ……
in fait chéto réglé comme du papier à musique, en miyeu d après midi min père i parto assurer la permanence du syndicat place marmottan….

(bon i li fallo cor un momint et qui d’minte à m’mère « odette du qui est mon manteau » « odette et mon cache col ? », en fait m’mère ale commincho à piaffer mais bon chéto pas méquant ……

Là en franchissant l’seul i dijo am’mère , j’ va passer al’ framacie mutualisse, et après l’ permanence , j irai acater du pichon …

Et m’mère ale dijo « acate ch’pichon avant », pasque l’ permanence i savo quand qui y parto mais li qui avo ker toudis minger al’meme heure, l’ jur que chéto permanence, y avo souvint du retard ……

Eune fo min père parti à sin garache pour sortir l’ carette , m’mère ale s attaquo al’ pieche d’ devant , dernier rempart « à sin in bas » ……….

Là après ale m’ raviso in passant in faijant un grand sourire, cha li allo

Ch’est pas pour cha qu ale s arreto après, ale s arpuro comme elle dijo , in buvant l’ fond d un verre d iau, ale arparto dins l’ pieche d’ devant pour aller querre sin tricotache


Et là , in comptant ché points, j allo dire ch’jurnée ale éto fini , fallo cor pinser à faire cuite ché pétotes à l iau…en attindant ch’ pichon à fariner et à faire cuire dins l’ payelle ……

Alors voyez , souvint in peut m’ dire qu in cultive la nostalgie , bin j’ me souviens l’ jur qui zont fait ché tranchées dins l’rue anatole France pour passer ch’ gaz d’ ville, croyez bin qu in a pas été ché derniers à avoir eune chaudiere à la plache du fourneau …..

Mon diu qu’ ch’est plus prope asteure qu ale dijo m’mère , min père i pouvo que d aller dans son sens, pasque rintrer ch’ carbon , cha li deveno aussi d’plus en plus dur …..


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 19 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |