histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
tour à la braderie de bruay
par minloute le, 21/03/2015  

Bon aujourd hui ch’est pas un jur comme z’zautes, diminche matin, in va à la braderie d’ Bruay....

Et pour ché plus jones, j’ peux vous dire que chéto impressionnant, chéto LE rendez vous à pas manquer dins l année ...

J’ éto cor adolescent, j’ m éto bin habillé, et j’ su allé arquerre mes camarates qui eux aussi déchindotent , du quartier du 2 vers l’ centre ville

In faijo l’ tour, déjà cha nous excito, t allo buquer à eune porte rue de chatellerault, té dévalo rue Raymond Deruy presqu in bas pour aller querre min camarate Jean Marc, après in allo rue de Denain, querre min camarate Philippe…..

D’là ch’auro été pratique d’ déchinte par l’sentier des tombelles, savez ch’ tchiot passache qui yavo rue de denain, juste après l école Loubet section garnoules, et que cha nous faijo arriver, dans la rue qu in appelo la rue de la gendarmerie…

D’ là in auro pu passer par ch’pitit pont sous ché rals qui arliotent le magasin central du 1 à chti du 2 et de là vers Béthune, printe par la rue Jean Baptiste Petit ,et d’ là par la place Lherminier in éto arrivé à la place d’ la mairie ...

Bin, nan, in préféro armonter la rue raymond deruy , arprinte par la rue Anatole France, et passer d’vant la cité des Electriciens

Cité des électriciens , qui à l époque étot cor bin habitée, tchtiotes masons en retrait, vestige des premiers temps d’ l industrie du carbon à bruay les berdoules …..

In avo quer passer par là , pasqu in éto pas les seuls à passer par ichi, in voyo que pour un jur, comme un par un énorme aimant, tout Bruay dévalo ou armonto selon du qui habito vers les artères principales d’ la ville

In passo par là , pasque , arrivés au niveau d’ l’estation essence d un coté et du garache Bondues, d’ l aute, in avo un premier apercu su la braderie

In éto in haut del cote des grands bureaux, devant nous la route éto interdite aux carettes, déviation obligatoire par la rue d’ la gare
Yavo des barrieres , un ou deux policiers, et là comminchotent ché zétalaches d’ la braderie

In éto aussi impressionné, d’ vire que meme si su les premiers metes chéto pas cor trop dense, déjà au niveau d’ la maternité, et jusqu au bout d’ la rue Henri Cadot, chéto qu eune fourmilière …..ch’éto déjà noir d’ monte …

Yavo d’tout in commerce, sur qui yavo des gins qui vindotent des nunuches et qu in diro asteure vite grenier, mais chéto aussi un énorme marché , du que tous les commerçants ambulants d’ la région i zaurotent te pas louper pour rin

Au fil d’ not’avinchée dans la foule, yavo des vendeux d’ cassettes audio , in éto cor loin des cd , mp3 et compagnie d asteure

Mais eune cassette , chéto quand meme plus moderne qu un tourne disque, aves ché premiers magnétos portapes ( in éto dans les années 1977 1978) et « tin j’to » si teut’ promeno avec un magnéto avec l’ musique à fond (bon cha duro pas longtimps vu qui fallo des grosses piles)…….

Cha faijo d’ l ambiance tout au long d’ note parcours, in rigolo souvint , pasqui mettotent des musiques polonaisses, (que cha nous simblo d un ringard) avec ch’ l accordéon, ou alors c’ qu in appelo les « cover » savez des canchons interprétées pas par ché canteux originaux, et souvint l’ musique ale éto plutôt approximative …

Cha impecho pas ch’ vindeux, d’ vanter ché cassettes, j’ me souviens d un qui s éto fabriqué , avec un cintre passé autour d’ sin cou eune espèce d’ support micro


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |