histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Tour de France
par DUBOIS le, 03/08/2015  

j'ai été élevé dans le football mais je suis passionné par le cyclisme et surtout le tour de France, c'est devenu une épreuve qui allie le sport et la découverte car avec les moyens actuelles nous voyons en direct l'effort des coureurs et la beauté des régions de notre pays ainsi que d'autre en fonction des départs.

Etant gamin je me souviens du passage d'une étape nous étions avec des jeunes de la bande sur le talus au bout de l'avenue des Aviateurs route d'Houdain car les coureurs se dirigeaient vers Arras et Rouen, un seul était échappé il est passé avec 25 à 30 mn d'avance, on s'est dit il va gagner mais voilà le dénommé Zaaf qui a couru 4 tour 48 50 51 52 et n'en a fini qu'un seul 1951, et bien on nous a raconté qu'il s'était arrêté pour se désaltérer et avait fini hors délai je crois que c'est l'année 52.

Nous on continuait à notre façon le tour, ceux de mon age se souviennent des batons de crème glacée
on inscrivait le nom des coureurs et la compétition s'engageait dans les ruisseaux de la rue lorsque l'eau coulait la course allait jusqu'au chateau d'eau et là il fallait vite récupérer les batons avant l'égout.

Il y avait aussi les trottoirs que l'on creusait rue Blériot et Pégout c'était encore de la terre mais noire comme le charbon, je vous dis pas les mains on jouait aux billes dans ce parcours fait de trous et de bosses.

Il y avait aussi les courses avec les vieilles roues de vélos il fallait couper les rayons, puis on fabriquait un guide en fil de fer et c'était parti, les jeunes de mon époque ne s'ennuyaient, jamais toujours actifs pas un poil de graisse et pour cause.

Je regarde toujours le tour avec le même émerveillement et ma grande admiration pour tous les coureurs

par URBACZKA BERNARD le, 04/08/2015

Je me souviens aussi de min premier et dernier tour de France!!!
Comme j'etos gosse d'divorcé, min père est v'nu m'ker à l’école et d'mindé de m'prindre avec li un après-midi, bof j'avos bin 10 ans et nou v'la partis à pied bin chur à CARVIN

In s'a mis à coté d' l’église face à la route
J'ai vu l'caravane et bin sur ramassé des lots d'buvards, des capiaux, visières et grinmint d'échantillons!!!

j'étos fin heureux et pour fermer l'caravanre la cheveulure de feu d'YVETTE HORNER avec eune rob blanche et des rayures rouge!!!! j'ai cor ch'eul vision din mes yeux
et pis ché courseurs!! bzi bzi bzi une flopée de maillots pis pu rin!!!!!

j'auro bin été incapable eud dire que j'ai vu tel ou tel champion!!!

et pis je me suis plus intéressé au volley !! ensuite au basket!! et pis cata j'ai connu m'cherie et tout duchemint je suis sorti du stade
Je regarde le tour comme tout l'monde al'télé!!! j'aime bien quand même

par maurice devos le, 08/08/2015

mi aussi j'l'ai vu in fos à Lens ach'pont Césarine , j'ai aussi , comme grammint ramassé des capieaux in papier , des buvards etc
min plus grand souvenir ché ch'bruit d'chés vélos d'su chés pavés , ech'bruit d'chaine , j'ai toudis et incore chés bruits la din mes orels
pour zaaf , chetot un sacré zigoto , bon coureur et farceur "souvenirs ed'gamin ", ch'cros qu'ché li el jour qu'yavot pris grammint d'avinche y dijot "mi casser barraque" ché ti vrai , j'in sais rin, chétot din chés années 1945 à 1950 , apres Lens y allotent d'su Liévin

par vauthier le, 10/08/2015

mi je m'souviens que le lendemain ou surlendemain ed l'arrivée du tour, ech gagnant et eine paire d'autres coureurs y venotent au vélodrome ed Labuissière
y avo eine belle réunion sur piste j'y ai vu Bobet, Géminiani, Marinelli, Brambilla, Van Stenbergen etc etc
y avo aussi el course derrière moto avec ech champion du monde Lesueur.
Chéto organisé par Perry qui avo un magasin et atelier ed vélo din l'cote des grands bureaux


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 13 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |