histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)
  les 15 ans du site suite (19/02/2020)
  LES 15 ANS DU SITE ! (19/02/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
L' marotte
par GJD le, 21/10/2015  

L’marotte.
Quel est l’garchon qui n’a pas eu l’invie d’aller à l’marotte à l’occasion ? Pouvoir minger des kérich’s, des blettes (à ch’t’heure on dit des groselles à maquereaux et, intre nous, j’ai jamais vu un maquereau minger des groselles, surtout qui n’a pas dins la mer.), des poires, des pommes, bref tout s’qui pouvot s’minger sans payer.
Ché pas bien, j’sais, mais on a du plaisi à avoir l’ trennette à pas s’fair’ print’, ché comme cha.

Mais y a un aut’ marotte qu’on faijot et là, mainme si j’trouv’ l’canchon d’Alain Souchon « Sous les jupes de filles » ben bélotte, j’trouv’ que not’ façon d’dire cha étot ben plus poétique et imagée. Nous in allot à l’marotte à quéquette. Busis un peu là d’sus.

L’marotte chez l’interdit qu’on viole (té comprinds ?), un’ gourmandis’, un’ chucrat’, un’ invie qu’té soulach’ alors qu’t’as l’ pas l’drot, tout quoi ! Et l’quéquette !… Ah l’quéquette ! Quand té t’chiot, t’in parles sans vraimint savoir choqu’ qu’cha n’est.
Té sais al faut qu’ché ben et qu’ché interdit pasque ché du salop d’raviser indsous des rob’s d’chés fill’s. Pour cha, in allot din l’rue Marmottan in déchindant l’crinconne d’la Cavée.
Un peu après l’pharmacie mutualist’ des mineurs in prénot un’ p’tit’ voyette in face un peu plus loin. Ichi, j’fais un’ pétit’ armarque su l’pharmacie. Quand t’intros éd dins té t’trouvos devant un mur éd bureaux in bos tellemint haut qu’in véyot l’tiête de ch’pharmacien que quand y passot d’vant chés guichets qui arsimblottent plus à des meurtrières éd château fort qu’à aut’ caus’. On mettot sin carnet d’ordonnances din un’ boîte in carton et on attindot longtemps.

Pour arvénir à l’marotte, el’ voyette al’ passot à côté d’un’ arténue d’ieau qui, à c’qu’on m’a dit, étot les rest's d’un ancien bras d’la Lawe (in artrouv’ aussi des ruchots dins l’rue d’Amont édu qui avot des gardins derrière La Lawe). On y allot aussi avec un épuisette pour attraper des épinocs qui piquottent des Marie-grosse-tête, des salamant’s et des trytons noirs avec un vint’ jaune, bleu ou rouch’ . Après y avot un’ pétit passerell’ avec des traverses in bos qui étotent écartées.
Planqués in d’sou in attindot les bruits d’talons d’un’ femmes in espérant vir quetcaus’. Pas gramin in fait, et pas souvint mais quant’on veyot un peu d’blanc, ch’tot l’gros lot. In fait, ché cha l’érotisme. Ché l’idée qu’té fais de c’que té pourros arvétier sans t’fair’ vir. Du cinéma quoi !

par pourageau le, 22/10/2015

Nous allions également au même endroit pour ce "spectacle" érotique . Pour augmenter le temps de vision ; l'un d'entre nous arrêtait les passantes sur la passerelle en demandant l'heure .


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |