histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ché vints d Artois... (12/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'château d'La Buissière
par GJD le, 28/10/2015  

L’château d’La Bu’ssière.
Quand on allot à ch’bos d’la Bu’ssière chétot pour juer, cacher des châtaignes, des faînes, des catins, juer aux cowboys et aux indiens etc… Mais y avot un indrot édu qu’in aurot bien voulu aller ché din ch’ câtieau. Seulemint, y étot intouré d’un haut grillach’ avec, autour, des hautes herb’s avec plein d’apes à fruits. Chétot interdit d’y aller et sûrmint qu’il étot gardé. Pis v’là qu’un jour nous camarat’ Léon y nous dit qu’il y a été avec d’aut’s copains. Ch’étot nous faire un’ invie à l’quelle on n’a pas pu résister. On a donc mis in plach’ un’ expédition et, comme in savot pas trop s’qu’on allot ricontrer on s’a tous « armé » d’un’ fronte, d’un bâton, d’un’ pinche pour couper ch’grillach’ etc… L’momint vénu on attind Léon qu’est pas incore là. Au bout d’un momint, comme y l’est toudis pas là on s’in vat sans li. Din ch’bos, devant ch’grillach’ on arriv’ à passer au d’seur in faigeant la courte. On s’artrouv’ donc din chés hautes herb’au milieu d’pommiers, d’poiriers, d’ronces, y arrot presque fallut avoir un coupe- coupe come din chés films qui s’pass’tent din l’ jungle. On arriv’ derrièr éch câtieau. Là y a un espace à découvert. On ravise ben à gauche à droit’ pour vir si y pas un gardien pis on traverse pour s’trouver derrière un’ porte qui, d’après Léon, al étot ouverte. Mais là, faut croire que ch’gardien il étot arpassé pasque al étot bien fermée. D’un coup on intind du bruit dins chés arpes d’édu qu’in vénot. Aussitôt on sort nos front’s et ché un’ volée d’cailloux qui grêle. Là on intind un’ pétit’ voix, à moitié fort qui dit ; « éh les gars faites pas l’con, ché mi, Léon ». Il avot été arténu à s’maison pasqu’y n’in finissotent pas d’minger. Ché bien chell’ porte là ? Ouais ! ben al est fermée ! (voir photo jointe) Mert’. Commint qu’on va faire ? Pendant qu’on cache un’ solution, j’ravis el’porte, chés planques als m’semb’tent ben vielles et pas solit’s. J’pousse un peu, j’tire, in vlà un’ qui lâche. Un aut’, parell’. J’trou y est à ch’t’heure assez grand pour qu’on passe et nous vlà dins hall d’intrée au pied d’un grand escalier qui monte à l’étach’, y n’a trois qu’on visite. Ché très délabré et on dot faire attention édu qu’on met ses pieds pasque parfos on s’deminde si ch’plancher y va pas craquer. On évitent aussi d’passer d’vant ché ferniettes d’ed d’vant à caus’ d’éch gart’ qui pourrot nous vir. Après on va in d’sous d’éch donjon. Là ché miu pas que chés murs y sont in pierre comme dins in château fort. Ch’plafond l’est vouté. Y a un’ grant’ quéminée avec au d’seur, un écusson in pierre (je saurais plus tard que c’est celui des De Mauldes). Pis là, y a un passach’ secret qui n’a certainemint pas gramint qui connototent. Su’ l’côté d’el l’quéminée un espace très étroit mais assez grand pour qu’on peuch’ s’infiler d’côté. Et là, un escalier qui monte à l’étach’ derrière un aut’ quéminée et on arriv’ din un’ grand’ pièche. On est allé aussi din chés cav’s avec des lampes ed d’poche. Y avot un’ pétit’ pièche comme un’ cellul’ avec un’ port avec un gros verrou, pis un puits avec d’el l’ieau d’din pasque cha f’sot plouf quand un jettot un caillou. Mais comme nos lampes al n’éclairottent pas gramin et qui faijot noir comme din l’trou cul d’un nég’ on n’a pas tout ravisé. Dehors y avot un’ pétit chapelle su la droit ‘. Y parait qu’al étot belle mais comme al étot devant l’maison de ch’gardien et qui avot des gins on n’a pas été l’vir’. On est donc artournés à nous maisons tout contints d’nôt’ aventure. Pus tard, quand y ont dit qui s’allotent démolir ch’câtieau, avec min camarat Guy on s’a d’mandé si qu’y fallot pas s’infermer d’din pour protester, mais à deux din un’ grand’ bâtiss’ ainsi ch’étot pas possip. J’y sus artourné in 69 après qu’y euch’ tout cassé chés cons là. Y ont fabriqué un’ ruine ! Faut l’faire nan ? Ch’toit in cône de ch’donjon y l’étot à terre avec es grosse boule in zingue su ch’paratonner. Après y zont fait des cataplas’ ed d’sus pour qu’cha sot présentab’ à leu avis, complétemint loufs !

par Marie-Claire le, 29/10/2015

Vous trouverez également sur le site, dans la rubrique "Histoire de Bruay", 5 sujets traitant du château de Labuissière, avec de nombreuses photos

Ces sujets sont en date du 04/09/2013 au 12/10/2013


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 12 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |