histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
L'école Félix Faure de Bruay en Artois
par GJD le, 12/11/2015  

J’ai comminché m’scolarité à l’école Félix Faure, au 3 d’ Bruay en Artois. Avec l’arcul je’m dis que donner un nom pare’lle à un’ école, ché plutôt culotté pasqu’il est mort in « épectase » comme on dit avec es langu’ du diminche, mais d’un bieau diminche hein ; alors y d’vot êtes putôt déculotté pour qu’Marguerite Steinheil al push y juer un air ed’ trompinette bonbon.
Ché pas l’seul té m’dira, et pour cheux qui saitent pas d’quoi j’pale, y n’ont qu’à s’rappeler Monica Lévinsky juant du pipeau à Bill Clinton. Pis d’ailleurs, y a pas qu’chés politiques qui ont ker cha, y a aussi ch’Cardinal Danièlou qui s’rot mort ainsi, mais là, ché pas li qui agitot j’goupillon.

Bon, après ch’te digression à lire à discrétion j’ar viens à min propos là peint (peau d’lapin) Em’ première année j’l’a fait’ à l’vie’lle école in haut d’el côte Basly d’ù qui avot Maxime Heinguet. L’année d’après al étot démolie alors on s’a artrouvés dins l’nouvelle école dins l’sentier Lebrun in face d’un camps qui deschind jusqu’à line ed quémin d’fer.
L’cour ed’ récréation al étot grande ouverte su ch’quémin avec rien qu’un pétite barrière in béton à hauteur ed’ nous poitrine. Ché dire qu’à l’époque, on parlot pas d’brûler s’classe.
Ch’directeur ch’tot Valtille, in’ tiête toute frisée, des lunettes. Sin bureau l’étot à côté de ch’préau. D’l’aut’ côté ch’tot l’école des filles.

On allot parfos vir du cinéma dins l’pétite classe. In s’intiquot là et quant’on intindot l’musique de ch’générique là : (http://generation1.free.fr/index.php?rub=ecoute&numero=1766), ch’étot un grand AAAAH !!!! qui raisonnot dins l’classe. Tous on savot qu’ch’étot un Laurel et Hardy qu’on allot vir. Au début, y avot que l’musique, après y a eu des paroles. Nous on cantot :
C’est toi Laurel, c’est moi Hardy
Tous deux on couche dans le même lit
Et quand Laurel veut faire pipi
C’est moi qui tiens l’pot nuit.

On véyot aussi des Charlot et les trois Stooges (https://www.youtube.com/watch?v=2xzIFw_IKoI). On avot drot à des documentaires animaliers aussi.
Un truc que j’avot ker, ch’étot l’distribution d’boutelles ed’ lait qu’in buvot avec un’ palle (merci Mendès France). J’avos ker cha, incor’ à ch’t’heure, et quand y n’avot un qui n’in voulot pas, j’prénos s’boutelle. A Noël on avot drot à un jouet d’autint pu bieau qu’in étot ben classé. On avot aussi un oranch’ et un’ coquill’ à deux tiêtes à l’saint Nicolas. (Faut s’rappeler qu’à l’époque ch’étot à l’saint Nicolas qu’in donnot des jouets (du moins à m’maison), ch’père Noël est vénu des USA d’ù qu’il avot été importé par chés hollandais sous l’nom de Sinter Klass qu’a donné après Santa Klaus.
J’mettos mes pantouff’s à côtés d’el’quéminée avec un’ carotte pou ch’l’âne et l’ lendemain, j’avos un jouet à l’plach’ d’el l’carotte.
Un coup j’ai eu un’ boîte ed’ soldats, des chasseurs alpins, qu’j’avos vu amon Trinel.
Chés coquill’s à deux tiêtes, ch’étot m’sieur Carré qui les faijot pou’ chés écoles. Il étot pâtissier d’in l’rue Victor Hugo, juste in haut d’el côte Bonnet. Comme j’l’a déjà dit y vindot aussi des vélos dins sin magasin. L’odeur d’gatieaux, d’Séccotine, de pneus, chétot spécial. A ch’t’heure, avec Bruxelles, y pourrot pu faire cha ainsi même si y f’sot aussi des choux (d’Bruxelles) à l’crinme pâtissière.

Pus tard, dins l’classe avant l’certificat, j’avos m’sieur Lucas comme instituteur. Y fumot comme un train. Ses dogts étotent jaunes ed’ nicotine. Comme j’travaillos ben,(ouais ouais, j’in vos qui rigol’tent là), quéque’ fos, y m’invéyot li acater des cigarettes amon Dussart dins l’rue d’la Cavée (li, y restot juste à côté, amon Coyette). Vous rindez compte d’el responsabilité qui prénot à m’invoyer ainsi pendant chés heures d’école pou’ des cigarettes. M’a jamais rien arrivé, mais quand minme !
J’ai eu aussi m’sieur Cantraine, avant Lucas. Un coup y nous a demandé qui qui avot des perce-neige dins sin gardin. Comme on n’avot, j’ai d’mandé à mère si que j’pouvos in faire un bouquet pour li. J’sais pas pour qui chétot mais il étot tellemint contint qui m’a donné tout un’ collection d’imach’s.

Attention, j’faijos aussi d’travers. Ché un’ anecdote que j’va vous dire là qu’est restée dins l’famill’. J’étos trop p’tit pour m’in rapp’ler mais un coup qu’j’avos du faire un’ connerie, em’ m’mère al a pris ch’martinet et m’a couru après. Y paraît qu’j’ai foncé dehors et, in passant dins l’cuisine, j’ai attrapé à l’volée, un’ payelle qu’y avot su l’tab’ et j’sus sorti dins l’rue avec el payelle sur min cul.
A côté d’el maison y avot un viux qui parlot pas gramin, Léonard qui s’applot ; y paraît qu’y a éclaté d’rire à m’vir ainsi atiffé. Après y m’ravisot toudis avec l’sourire, y m’avot kher.
Autant vous dire que j’ai rien eu pasque m’mère al riot aussi. Ché comme cha qu’ché resté dins les annales (pas les mienn’s à caus’ d’el payelle que j’avos d’vant) d’el famill’.

Pour finir et pour arvénir à Félix Faure, j’mets un’ photo de l’signature de Félix Faure. Comme ch’documint y concerne em’ arrière-grand-mère vous comprindrez pourquoi qu’j’ai inl’vé sin nom.


par jpp le, 12/11/2015

Bravo GJD pour ton entrée remarquable sur le site!!!! il faut espérer que cela donnera envie à d'autres..

Pour l'école Félix Faure j'avais mis 3 photos de l'ancienne école, mais il y a aussi des photos de classe notamment de André de Marles.
J'ai lu avec attention tous tes articles et j'y reviendrai prochainement.

par Marie-Claire le, 13/11/2015

Je rajoute le lien du sujet avec les 3 photos de l'école Félix Faure dont parle JPP

Bruay a-t-il changé : l'école Félix Faure

par GJD le, 27/11/2015

J’apporte une petite correction à mon article sur l’école Félix Faure. Je parle de monsieur Lucas alors que c’est Lecas. Il était blond et assez beau mec il me semble pour ces dames. Il fumait des Craven A.


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |