histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
départ pour merlimont plache
par minloute le, 24/11/2015  

y a trente ans, in habito en région parisienne, et avec ché tro zinfants, in avo ker partir en vagances tro s'maines à merlimont plache, "au chalet" , comme in dijo, l' mason d' vagances d' mes parints, un chalet leroy merlin, et comme dijo la publicité d époque "heureux comme un roy dans un chalet leroy" ........

la veille, in avo préparé ché zaffaires, et au matin in avo tout carqué, j devro plutot dire, tout incrinqué, vu que comme in avo eune audi 50 , ch' coffre y éto pas grand

zallez dire, vinguette , eune audi... si in n' a qui vo pas c'que chéto eune audi 50 qui ravissent sur internet, verrez ché tout pitit, avec deux portes , cor heureux que ché gosses i zétotent pas trop grands, cor que ch' pitit qui asteure a 27 ans, i fallo l attacher dans un siege bébé que cha prenno d'la plache ....sans compter qu in avo un boxer in plus , qui faijo tout l' trajet aux pieds d'grand mère ......

bon cha y est tout y éto carqué, j' peux vous dire qu in in parlo pas mais grand mère et mi in éto commint dire, moyen'mint rassurés sul' trajet ...

zallez dire, merlimont ch'est pas loin, mais vu que l' carette chéto pas eune premiere main, quale avo fait djà un tour d' compteur, les cotes d'ché nationales (l autoroute ale existo pas cor) , cha allo et' à chaque coup un exploit d' pouvoir im'ner l' carette jusqu in haut

in les connaisso toutes,d'abord in franchisso l oise à chambly, et là commincho plus loin la cote de noailles, plus loin celle de granvilliers sans parler de la cote de poix de picardie .....

in fait in roulo in acoutant ch' moteur peiner dins ché cotes, in ravisant aussi si yavo pas un voyant qui s allumo, contint d' vire qu in arrivo à abbeville, pi aussi in prio presque asteure d' pas avoir d' pépins su la route

abbeville, ch éto un "leurre", ch'est sur qu in s éto approché d' la cote, qu in voyo ché panneaux qui indiquotent fort mahon, berck, cha commincho à sintir bon quand meme, mais savez ché derniers kilometes, cha semble long mais long
j' me souviens d un coup, in voyo ché carettes venir dans l aute sens avec ché phares alleumés, et le ciel i s a obscurci d un coup, et grand mère ale dit " cha do et' des nuaches d' chaleur" ....

des trombes d iaux qu in a pris su nos zéqualettes, in voyo à peine l' route, pire avec ché zessuies glaces plus que poussifs, te te d'mindo si zalotent pas s arreter d' fonctionner tel'mint yavo d iau à évacuer ......

cha ch'est sur qu in a été contint d arriver à berck, cha ch'est calmé un tchiot peu, juste l' temps d'vire ché premieres dunes et ch' panneau bagatelle, cha les gosses i l avotent te pas loupé
y éto timps d arriver, à chinq dins l' carette, chauffache à fond, essuie glace qui pousso péniblemint s' rengaine, sans compter ch' tien avec eune lanque d' 20 metes ....

bon ,i pleuvo toudis mais in éto contints, rassurés plutot, in éto pu qu à quequ' kilometes , et djà in passo dvant ch' magasin leroy merlin, et nous vla ach' feu

rouche bin sur, comme pour nous narguer un dernier coup, comme pour nous ralentir avant d attaquer ché derniers viraches et surtout l' grante, l immense ligne droite qui meno jusqu à l'estation de merlimont plache

aujourd hui chéto pas la peine d' essayer de deviner la couleur dech drapio tout au fond, à peine si in a vu au passache la fameusse grotte

asteure , fallo ralentir, raviser l 'embranch'mint de stella , vire ch' marchand d' matériaux pammard, et là in face d' la poste, ch' portillon y éto ouvert, allez , in s ingage d un coup, et nous vla enfin arrivés, et ch'est ach' momint là que l' tchiote , eune fo ch' moteur coupé, qu ale dégobille dins l' carette .......véridique mes gins véridique ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |