histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
reflexions de Jacques Janquin sur le métier de garde
par minloute le, 30/12/2015  


Disons ,qui n'a pas ramené ed raccourche ed bo as maison,mi en temps que porion,pendant les gref ed 61/62,comme j'avo plu ed carbon,j'allo même din ché wagon del chaufferie pour ramener du carbon al maison.

Ech' garte i raviso pas dint' musette,il tel faijo ouvrir,et controlo,et malheur si této pris,chéto l'amintepoul el bonhom'.

Qui deveno garte,

tem' dira chéto des gars qui n'avote pas d'âme,y étote arcruté,par les chefs,enfin soit disant,mais il est vrai qui yen avo chéto dé terrips.Y érote fait n'importe quou pour es' faire bien ev'nir

.Disons ché un peu comme la police achteur,ché obligation ed résultat.

J'em rappel,quand j'avo acaté em' première caravane, j'éto porion au 6 in 1972 ej voulo el blaxoné in' dessous,et ej l'avo rinté din l'intrée dem cour,ech' gart ié evnu al maison pour em dire que j'avo pal el dro,et qu'il fallo que jel l'inlef ed là.

Mi téssé,el lendemain ej min va vir el divisionnaire chef de siège et j'eplique min cas,im' di vous embété pas et y téléphone devant mi al brigade ed ché gart au 6,et s'explique.Voilà ,im dit c'est résolu,vous pouvez la laisser quelques temps pendant que vous y faisait vos travaux dessus.

j'ai pu jamais intindu parlé dem' caravane et ej l'ai mis au garach que j'avo loué 1 mo après....

Par la suite,al fermeture du 6,mi j'avo cor 6 ans à tirer,et j'en voulo pas et' muté,de toute façon j'avo pul el dro d'aller in tal...

Es' su donc devenu gart',in plus es' su allé dinl' même brigade d'ech' ti qui voulo em' faire inlvé em caravane,té parl' que ej me suis pas géné din parlé ach' chef,qui connaicho em' histoire ancienne et' caravane,mais com' ech' té dit chéto obligation ed résultat..

Après es' su monté in grat';té parle mi ché gin,ej l'é veyo tous les jours,j'éto armonté pour finir min temps pas pour les inmerder.

Par la suite ej' su monté au grand bureau,et ech' su devenu chef gardt' adjoint au logement,in rimplachemint d'ech' gart' ROBBE qui éto parti in retraite.Avant y éto gart din tin quartier,mi cha va j'éto bien avec,mais avec certain yéto assez sévère....

Alors té parle si ech' profito dem' plache pour faire plaisi à des anciens ouvriers qui vénote em vire,pour canger ed maison.

En plus à Billy Montigny,chéto in ancien porion com' mi qui s'occupo ed ché logemint,donc y avo pas ed problem'.

Pour ce qui est des champs d'action des gardes,com' té di in' avo en multitudes.y est vrai que dinl' temps,ché ché gardt' qui claquote el clé sur les gouttières,et ouvrotent ché vannes in haut dech' coron,pour balayer el ruicho,
cha j'ai connu quand ej' resto au 3,rue Desselligny,,j'avo 4/5 ans,mais cha et' reste ,y avo el rue ed Dunkerque,abattue ach' teur,puisqu'ia ED àl plache.y surveloote aussi a l'armonte,cha j'ai bien connu,car quand ej travaillo au 3 bis,této obligé d'arpasser devant eux,et i fésote ouvrir les musettes,à l'aveuglette.

.Chéto les mêmes qui avo din chez quartiers,mais ach' momint là ,in'avo ed plus,car y fallo surveiller ché terrils,ché parc à bo,ché carreau ed fosse.ouais ché gardt' y étotes,enfin pas tous,pas toudi bien vu.

Mi j'avo min chef au grand bureau,ech' pouvo pas el pifer,pour monter in grat' ech cro qu'y auro fait n'importe quoi,et j'éto pas el seul à l'arsintir .

près ché gardt' in a qui vénotent del gendarmerie pour arfaire en paire d'années,mais chéto des bons camarat',rien à dire su eux,ché rare pour des gendarmes,mais quand ché la vérité,y faut el dire.....

Après les fosses fremées,y eu les rénovations,y fallo qui ravissent si les gins y arfésottent pas en' baraque,chéto tout in cirque.

Mi din min secteur j'ai jamais eu ed problem',té dira,gin cacho pas non plus,j'allo pas inmerdé les anciens du fond ,qui avote déjà eu assez au fond comme cha. in avo quand même qui voulote din les anciens faire toudi du zèle,

après cha sa calmé,car les anciens ont eu le pinsion,et y resto plu eq' des anciens porions ,du fond,alors té parle,pour 2/3 ans qui le resto à faire,chéto coul'.

Té vo dé fo ej' vo cor des anciens ouvriers,plu gramin,mais in' a cor en paires,é bein,on s'parle cor.

Té cro si tavo été vache avec eux,it t'érote cor parlé.

Ej' cro pas.Té vo si cha s'ro à arfaire,é bein ech' fro cor parel,mais am' n'ache,es' souhaitero pas d'arfaire el même vie,ya un temps pour tout,té cro pas.......

Après comme y avo pu ed fosse à surveiller, tous les brigades ont fermé. .....Ce fut une époque!!!!!!!!!!!!!!!!!!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |