histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ché vints d Artois... (12/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
dins ché dunes partie 1
par minloute le, 30/01/2016  

Commint qu in pourro pas s imaginer dans le colorado ?

nan ichi in est à merlimont plage, l’ photo ale date d un bon momint et j’ do avouer que ch’ bon momint là j’ l a connu …….

Chéto fin des années 60, vous situer du que chéto , bon ravisez l’ carte postale, quand qu in voulo aller là , in arrivo par la droite, par un tchiot sentier qui existo avenue du boulonnais, pas loin des anciens cours d’ tennis

Eune tchiote montée, raide,fallo in plus faire attintion à ché piquants ; et nous vlà in haut

de là in voyo tout merlimont, ch’ clocher et ché masons, mais cha nous interesso pas….

in raviso seul’mint l’ mason d’ mon mononque et l’ toiture del mason d’ mes parints , cha nous paraisso tout pitit

Mais rapid’mint , j allo dire presque dédaigneus’mint, in allo tourner bride , comme ché cavaliers, min cousin et mi, pour de nouvelles aventures ..

en ayant soin d’ artirer , eune fo arrivés in haut nos sandalettes qu in attacho avec eune fichelle à not’ taille, eune d’ chaque coté comme si chéto des poches d’ révolver ….

Zavez vu, In avo d’ l imagination

Alors à quo qu in juo ?

A vire ché dunes comme Le désert du colorado s étendo d’ vant nous, in forme d’ pics ou d’bastions infranchissappes, ou de grantes étenues sableuses comme ch’ désert…

in pouvo et’ sur d intrer dins le territoire sacré des indiens apaches …

In juo donc aux coboles et aux indiens, mais chaque fo, escusez me du peu, in avo imaginé comme un scénario ….

Bon in avo pas été cacher trop loin non plus , in avo eune source d inspiration j allo dire sinon illimitée tout au moins in avo d’ quo trouver facil’mint un « scénario »……

faut dire que les jurs d’ pluie des jurs précédents, (ouais cha arrivo qui drache ….) , quand que j avo fait eune paire d parties d’ mile bornes, de diamino, fait un coloriache ou lu un liffe d’ la bibilotheque verte, j allo vire min cousin

Faut dire que ch éto pas loin , suffiso d’ traverser ché gardins, pasque ché masons ale donotent su l avenue de la plage pour eune et l avenue adolphe leroy pour l aute

Adolphe leroy, comme dijo m’ grand-mère, «ADOLPHE …. i auro pu canger d’ prénom chtilale » ………..

Eune fo là bo, ma matante ale savo qui fallo sortir le « plan b » , pour nous occuper ale sorto ché jeux, et surtout ché bandes dessinées et y en avo eune floppée

Tout cha chéto dins ch’ buffet , del pieche à coté del salle à minger
De tex bill, tex jones, akim, ivanohé, fleche noire, kit Karson, david crockett, fleche noire les incontournables blek le roc et rintintin ………

Et souvint ins’ dijo « tiens i juera à cha » si l histoire ale nous avo plu

Bon très souvint In éto ché coboles, avec pour mission , d’ progresser en territoire ennemi, fallo attinte tel sommet , sans s’ faire vire des indiens, progresser toudis courbés, ou à plat vinte, d’ paquets d oyats en paquets d oyats , tout cha sans s’ faire arperer……..

Pas facile d’ progresser sans s’ faire vire, in s’ camucho meme des gins qui pouvotent passer in bas au miyeu des dunes , chéto pour nous comme si chéto eune patroule indienne …….

Chéto des momints d attinte, de progressions, d adrénaline aussi, quand qu in prenno sin élan et s’respiration pour traverser « la vallée de la mort » à la vue d éventuels guetteurs peaux rouges …….

Eune fo arrivés d’ l aute coté, in s’ planquo derriere l’ premiere bosse d’ sape, et in soufflo un momint …

Pour attinte enfin le haut du pic , du que à chaque coup in éto arpérés et que la seule solution ch’éto d’ sauter dans le vide , pour ardéchinte vers l étang qui éto tout in bas

Cha scello j allo dire la fin d’ not’ aventure indienne dins ché dunes …………

Min cousin plus agé qu’ mi, avo la « responsabilité » qu in so arvenu pour telle heure, i avo pour cha eune montre bracelet ( que j li envio)

in allo du coté de ch’ l étang, (cha fera l objet d un aut’ sujet ) et d’ là in trouvo un aut’ passache pour arriver dans la rue d estrées, et d’ là rue du boulonnais , qu in passo d’vant ché tennis et souvint in courro pour et’ à l heure


Mais pas fous, in courro le long de l avenue du boulonnais comme des dératés, mais dés qu in auro pu et’ visipes par ché parints, in marcho duch’mint, in faijo attintion pour traverser ….

enfin tout pour pas les inquiéter …

Cha y est in y est, in vo l’ toit à eune pente, en fibro cimint d’ chez mononque, in rinte calmemint….

I sont tous là à printe l apéritif

Nous in a dro à not’ verre d’ jus d oranche ou d’jus d’ raisin ....

pi surtout ché gatiaux apéritifs, duch’mint minloute duch’mint .....


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |