histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
champ, gardin, des porions à ché fleurs 5
par minloute le, 25/04/2016  

D’ passer des légueumes à ché fleurs, ch éto djà logique, pisque su la droite du gardin, progressiv’mint, min père avo arreté d y faire des routes ( à part ché salates qui a fait l’ plus longtimps possipe)

A l’ plache i a eu des piones, un mauve en arpe, un corete du japon, des groseilliers pi du buis avec s’ n odeur d’ pichate d’ cat, un lavatère

Tout comme ché légueumes, i faijo des routes d’ fleurs

J’ me souviens d’ routes, in auro meme pu dire, d’zavenues d’ tulipes, d’ toutes sortes , d’ toutes tailles et d’ toutes couleurs

Tout comme pour ché légueumes i metto au bord del route, ch’ paquet d’ la semence, intiquée dans eune tchiote tige in bo

Comme cha i savo bin quo que chéto, pi du que cha veno , du qui l avo acaté ……

I acato des graines dans un des magasins qui yavo juste après la cité des électriciens, avant l’ station service bondue, qui éto d’ l aute coté du garache du meme nom …….

I en acato aussi par correspondance chez willemse et aussi ché clause, ( j’ me souviens de tchiots paquets du que chéto écrit d’ sur , in y voyo un jardinier qui pousso eune brouette ) et enfin chez vilmorin

Ché cataloques là, i les étudio grinmint, méthodiqu’mint , méticuleus’ mint , souvint en fin d après midi , à sin bureau, tout cha sous l’ leumiere d’ es’ lampe d’ bureau

(inter nouzautes, es’ lampe d’ bureau ale éto d'eune puissance , qu in auro pu l utiliser dins ché flimes d’ gangsters pour les faire parler quand qui zétotent interrogés …)

Pour marquer c’ qui voulo selectionner , i allo pas printe eune feule d’ papier type machine à écrire, ni eune page d’ classeur

Nan, cha li éto resté d’ es profession, eune carriere comme magasinier, cha avo laissé des traches .....

i marquo ses annotations su eune bande d’ papier , savez quand qu in archevo un jurnal par courrier , yavo eune bande tout autour , du qui yavo l adresse du destinataire …

Bin ch’est avec cha , au dos de chte bande, qui écrivo c qui voulo, qui marquo aussi c’ que cha pouvo couter

Autant les légueumes chéto eune affaire d hommes, autant ché fleurs , chéto des décisions communes

I d’ mindo toudis sin avis am’ mère, et j’ les zarvo al’ tape del cuisine, à choisir leu fleurs préférées ...

quand que j y a busié plus tard, ch’ éto un grand momint d’ complicité intre eux deusse ...

Arrivotent ché colis, et min père i allo dins la foulée dins s’ barraque , la barraque à charbon , qui avo pu vu d’ carbon d’ puis un sacré bon momint d ailleurs ...

Là i s installo , i éto à la fete, s’ cayelle, ché bacs in polystyrene, ché pots in terre cuite, sin terreau, s’ terre, tout c’ qui fallo pour mette in plache ché semis ……

Après chéto les arpiquaches, les plantations, tout cha fait avec grand soin j’ peux vous dire …..

Un coup d arrosoir, pas trop d’ iau au départ quand meme

Souvint i allo vire commint que cha pousso, in savo quand qui yavo les premieres fleurs qui s’ formotent et qui comminssotent à fleurir

I avo ker aller ensuite avec m’ mère li montrer tout cha dinch’ gardin :
gaillardes, tulipes, reines marguerite, primeveres, pos d’ senteur…..

Pour ché plus jones, verrez que quand qu in vieillit, in réduit pitit à pitit sin territoire ………….

D’ s occuper à la fo d’ sin champ et d’ sin gardin, min père y a passé à pu s occuper que d’ sin gardin …..

Les dernieres années qui s in occupo, quand qui devo faire ché semis, chéto « tragi comique »….

i d’mindo am’ mère d’ tout li amener autour d’ li , et in fait ale devo rester jamais bin loin……

pasque meme pour approcher tout c’ qui avo besoin, ou tout simplemint ranger su ché étageres c’ qui i avo préparé…..

bin i avo toudis besoin d em’ mère, mater dolorosa, qui couro entre la barraque pour aider min père et l’ préparation d’ ch’repas dins la cuisine ……….

Pi, un jur, l’ montée pour acceder au gardin, cha deveno vraimint pénipe, et la terre ale est devenue trop basse pour sarcler, passer l’ binette, ou artirer ché mauvaisses zerbes ……

Alors , min père i a arrété d’ jardiner

Pire , pour li, y a pris quéqu un pour l’ faire, mais y éto pas à la hauteur, cha l énervo , cha l’ chagrino presque

Cor heureux , après y a trouvé « la perle rare » , quéqu un qui li a entretenu sin gardin , et j’diro que le mot « entretenu » ch’est l’ bon mot

Min père i éto contint d y artourner à sin gardin avec s’ canne, l’ dos bin courbé , in « touriste » ……

meme y a des coups, m’ mère ale i monto eune cayelle et i ravisso ch’ jardinier travailler, tout contint d’vire commint qui yéto consciencieux ……


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |