histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pietre jardinier .....
par minloute le, 28/04/2016  

sans qui s'el disent, ché jardiniers y ravisotent d' coin , c' que les zautes i faijotent , pi si cha les intrigo i zallotent d' minder des consels

comme j' dijo , min père i arveno avec des salates d untel un polonais, qu ale zétotent vraimint bonnes, qui avo noté l' sorte que ch éto et qui allo in faire l année prochaine , eune année où li y avo fait "disette"

j' me souviens aussi d' conseils qui avo eu d un aut' et qui in parlo à m' mère à tape ....

"té sais untel, i plante ché porions à telle date" ou " té sais , i met telle plante à coté , cha évite la mineuse "

cha cha m avo marqué, par "cha évite la mineuse" cha mérito explication , surtout quand que t habite dinch' bassin minier...

nan la mineuse ch'est eune maladie , ch est des larves d' ch'nilles qui viennent s' installer tout in s' camuchant bin sur, inter ché feules ...

et' jardinier, ch'est souvint quéqu un de humble

l' jardinache cha s' résueme souvint à semer, planter , arroser...pi esperer .....

un coup i éto désolé, ché salates ale zavotent pas levé , mais ch'est pas pour cha qui in rameno toudis pas à chaque coup

yavo toudis un voisin d' parcelle qui li avo bin réussi et qui donno sin surplus aux zautes

et chti qui réussisso aujourd hui, demain i pouvo ét d' léque à sin tour .........

ch'éto comme eune confrèrie, in connaisso ché voisins d' parcelle, in s échangeo produits, idées, fachons d' faire....

sur qu aujourd hui si ché jardiniers i zarvenotent i serotent bin déçus, asteure quand qu in s' promène dins bruay, y n a pu grinmint d'surfaces cultivées d'vant ché masons ....

c'qui éto eune régle est devenu eune exception ....

l' dernier coup que j a armonté là haut , j a du déchinte toute la rue de denain, pour querre, in bas del rue d'vant un parterre du qui yavo des routes d' porions, d' pétotes, et tout c' qui s in suit .........

j avo presque l impression d' et' dans un zoo, in face d eune espèce en voie d' disparition .....


j' dijo que quand qui yavo cor ché mineurs, qui so in activité ou artraités, faire sin gardin chéto eune régle .....

et chti qui le faijo pas à ch' momint là, ch'éto pas la peine d in parler, ch'est comme chi i s' éto li meme marqué au fer rouche.....

sur chéto un fate, j in connaisso un pas loin d' chez mi....

j a intindu des gins parler d' li pour tout aut' cosse, vous m' direz chéto djà pas quéquosse d' gentil...

et cha s'est conclu par la formule lapidaire : "pi y a qu à raviser sin gardin"..........

cha y est, i éto rhabillé pour l année ........

faut dire qu un coup i s éto pris d' bec avec sin voisin jardinier et cha avo fait l' tour du quartier ......

faut dire que chti qui cultivo sin gardin i voyo pas d un bon eule que l aute i laisse pousser ché mauvaises herpes sur plus d' la moitié d' sin terrain....

ché mauvaises graines ale zallotent pas s arreter ach' grillache ...

i vo s' rapprocher del cloture sin voisin , et qui li d'minte si i pourro pas li donner des porions

l aute i li répond qui peut pas li en donner , sans li en dire plus

ch ' premier i s enerffe, i en vo bin dins l' gardin du voisin , et l aute i veut pas li en donner ...

cha a duré un tchiot momint, ch' jardinier faijant expres d'rester sus' position sans li en dire plus

à la fin, comme l aute i comminche à vraimint monter sur ses grands bidets, i li ardit qui a pas d' porions

"et tout cha alors " qui dit l aute ?

alors ch' jardinier i li déplante et i li montre sans dire un mot d' plus , chéto d' ail et d' l oignon.....

l aute i a arparti l' tiete basse , mais ch' t histoire là ale est pas restée secrete, la preuffe, j' peux vous in parler 45 ans après ...




 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |