histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pinche te bin en avant ...
par minloute le, 30/05/2016  

ch'éto un temps qui existe pu.......

un temps pas si ancien mais qui paraitro dater du temps des légentes d' dragons pour ché plus jones ....

le samedi, ch'éto "l' bain", rituel d intre tous les rituels que j a djà bin décrit ...

al' réflexion zavez armarqué ché plus jones, que printe un bain, chéto j allo dire , eune expédition, tout au moins quéquosse qu in prévoyo, et in auro pas pris un bain tous les jurs

non pas qu in éto moins à bidet sul' propreté, j'cro meme que ch'éto l' contraire d ailleurs .....

ch'éto l époque pour vous dire, du qu in devo cor montrer nos mains d' temps en temps à l école, à l instituteux ...

mais faut dire qu in avo pas les installations sanitaires pour printe meme pon eune douche mais un simple bain

la salle de bains, ch'éto l' cuisine, qu in freumo l' porte, et qui yavo un rideau d'vant ché carreaux

au coin yavo ch' fourneau cha faijo que souvint i faijo caud dins chte pieche

mais ch'est pas du bain que j' voudro parler , mais d ' l opération délicate qui yavo avant , ch'est à dire l' lavache des caveux

ah vingt de diusse que j éto contint quand que chéto fini ..

du qu' cha s'passo l' lavache d' caveux ?

bin dans le grand lévier qui yavo dins l' cuisine, un grand lévier j allo dire tout blanc, nan y éto plutot couleur écru , d eune seule pieche ...

que pour faire l' vaisselle, m'mère ale metto d'dins deux bacs plastiques, l un pour l'lavache , avec del mousse d' dins, et l aute qu avec de l io pour l' rinçache

zallez dire, in sait tous commint qu on fait la vaisselle, mais savez y a des jones qui ont connu que l'laffe vaisselle ...

donc in va s' faire laver les caveux, ouais, pasque ch'éto m'mère qui m'les lavo

nan pas jusqu à c'que j' parte faire min service militaire à Arras, mais ale a toudis bin ravisé, meme quand que chéto pu que mi qui les lavo, si zavotent été bin rinchés

alors l' lavache d' caveux chéto l' torture

d abord fallo bin pincher s' tiete en avant ,et l' mette presque sous ch' robinet

attention à pas t arléver d un coup, sinon té pouvo t'faire bin mal

l' premiere hantisse, ch éto la température de l io que t'mère ale faijo couler pour bin mouiller ché caveux ..

trop frod !!!!! trop caud !!!!!!

trop caud ? exagère pas , qu ale dijo m'mère ......

bon cha y est j a bin archu eune paire d' castroles d' io su l' tiete ...

et là mesdames et messieurs , ch'est là qu intro en scène ch' fameux shampoing aux zeuffes ........

zallez dire , un shampoing aux zeuffes, y a rin d' pu innochint qu un shampoing auz zeuffes ....

mais am'mote cha devo et' des zeuffes d' vieles glaines acariates , pasque pour des zeuffes cha piquo sec ...

as' deminder si ch'éto du shampoing ou plutot du détergent .........

ah ch'est sur que cha mousso sec, enfin si on peut dire, té t artrouvo rapid'mint avec eune coiffure afro mais toute blanque ...

fallo bin freumer ché zieux, freumer s' bouque aussi, pour éviter que l' mousse al' rinte pas par ché trous

alors cha simblo long ch' t affaire là, t ouvro l' bouque rapid'mint pour d'minder à t'mère si chéto bientot fini ch' rinchache ...

té n a cor derriere, freume cor tes ziux ..... et freume t' bouque .....

après un bon nompe d' castroles pour rincher, enfin m'mère ale metto dins l' main que j y tindo frénétiqu'mint depuis un bon momint, l'fameusse serviette d' bains que j' allo pouvoir essuyer mes caveux

tout cha en acoutant, nan , sans acouter les éternels consels dem' mère ...

attintion ach' robinet en t arlevant ...

frotte te bin l interieur des oreles

reste bin d'sur le lévier pour pas foute d' l io partout .....

après ale quitto l' pieche, ch'éto à mi d em laver

et ale dijo quand meme ...

frotte te bin, et fait pas eune toilette d' cats ...

ah sacrée Maman ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 11 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |