histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la même histoire version 2
par minloute le, 12/01/2017  

titre " ah fallait rin canger !"


l' repas d' la nouvelle année à mon dem' tante, chéto un rituel d' ché rituels

in metto ché pieds sous l' tape , in savo qu in allo djà à l avinche qu in allo avoir du bouillon, des crudités (cha chéto préparé par m' mère)...ensuite yauro la langue , avec les légueumes du bouillon et pi du riz , après in in preno chinq, l' temps d attaquer le gigot et ses musiciens , comme dijo l on' Octaffe .....

pi salate, fromaches, gatiaux , café et pousse café ...


fallo rin canger.. un coup , "pour canger" comme on dit, vla ti pas qu' em tante ,ale fait des cuisses d' garnoules ...

ch'est pour canger un peu qu ale a dit, tout l' monte y a trop rin dit, chéto plutôt éton'mint, certains demindotent douch' mint si in auro quand meme ché crudités ....

bin nan qu ale dit m' tante, chéto pour "canger" , mais vu l' réaction d' ché gins, pasque bin sur i n a vo toudis qui dijotent après ," les crudités ch est bin aussi" ..

cha voulo tout dire

in mingeo tout meme si chacun avo des préférences, m' grand mère chéto "LA LANGUE", zavez vu j a mis cha en majuscules, quand qu ale parlo d' cha, chéto comme ch' majordome qui annonce l' nom d' ché gins dans les grantes receptions ...

j avoue que longtimps j avo ker la langue et pas trop l' gigot , avec l age , j a appris à avoir ker les deux ...

le gigot chéto un gout à part, la langue , chéto un aspect quequ' fos moins joli, des fibes qui s' coinchotent d' dins les dints, mais ale vo d' quo attirer ché gins , rin que les sauces qu ale faijotent m' mère et ma mamatante

m' mère ale faijo eune sauce ravigotte, savez chte sauce froite aves des morciaux d œufs, des capres, persil, oignon , estragon ...

alors du coté d' ma matante i zavotent ker l' minger pasque m' tante ale in faijo jamais

et d' min coté, in connaisso l' sauce ravigotte , mais in avo cor plus ker la sauce tomate à ma matante

quand qu in li d'mindo sin secret , i n avo pas, ale avo l' meme arcette que celle d' not' mère, mais j' sais pas j' l a trouvo plus onctueusse , et j' em pourlequo sec en la mingeant

quite à pu voir ch' riz , tout arcouvert par chte sauce , un RE GAL

eune sauce tomate, souvint copiée , j allo dire jamais égalée, sauf que l' dernier coup que grand mère ale a décidé d in faire eune, alors soit ch'est l' coup d' chance du débutant, ou un talent caché ...

j' do avouer que j a artrouvé au moins sinon cor plus , l' gout d' la sauce tomate à mamatante .....


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |