histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Merlimont hors saison 1
par minloute le, 13/05/2017  

quand qu in parto à Merlimont , au momint d' Pâques souvint, j' me souviens d' l ambiance dins l' carette, min père qui arréto pas d' siffler, m' mère qu in auro dit mater dolorossa à l avant del carette ...... et mi tout énervé sul' banquette arriere ...

in savo qu in auro pas grant monte su la route, comme si in éto les seuls à partir tà la mer ....

d ailleurs chas' confirmo su la route, cha passo comme dijo min père "comme une fleur"

in quitto bruay vers 9 heures au matin, bon min père i avo pas eu eune grante montée d' tension, vu qui apporto pas grand cosse là bo..

nan, chéto pas comme l' voyache qu in devo faire fin juin, quand qui y ameno dins sin coffe d' 403 break , la moitié d' es ' baraque ...
et cor ch' coup là fallo cor installer la galerie such' toit ...

nan , là chéto pour vire l état du chalet

quand que j' parle d' "chalet" , ch éto l appellation que li avo donné leroy merlin dins sin cataloque "heureux comme un roi dans un chalet leroy"

le "chalet" chéto un préfabriqué avec eune ossature bois et des plaques d' fibro ciment plat pour faire ché murs

sur qu à vous dire cha, zallez tiquer comme monsieur pammmard , ch' ti qui construiso presque tout sur merlimont aux débuts des années 50 ...

mais comme rapid'mint le "chalet" y a été intouré par deux villas, i s a artrouvé à l abri d' ché vints dominants ....

quand qu in parto su la route, j attindo avec impatience, plusieurs indrots du parcours que pour mi chéto comme symbolique

d abord la sortie d' divion et que l' route ale parto en viraches pour arjointe ourton

là chéto l' sine évident qu in quitto le bassin minier, avec la cité de la clarence accrochée sul' colline in face ...

pour rintrer dans l' monte des patures, des routes sinueusses, du brin su ché routes, sans parler d' ché tracteurs que min père i s énervo si in resto trop longtimps coinchés derriere.....


aut' indro la traversée de saint pol, eune fos celle lale d' faite , in avo , normal'mint , évité LE ralentiss'mint qui auro pu nous ralentir, donc qui dit ralentir, vous zavez djà deviné, que cha pouvo énerver min père

après , in route, chéto que montanes russes, jusqu à le parc, pi l' tchiot talentis'mint d Hesdin, marconne, marconnelle

après .... yvo Montreuil, et Montreuil, quand qu in in sorto, ch'est là qu in voyo pour l' premier coup , au fond, au loin, les premieres dunes ...

comme ch' bidet qui sinto l écurie, min père i accéléro dins ché viraches, i éto tout contint

i nous d'mindo si in voulo passer par saint josse ou par saint aubin
euh j a oublié d'dire, ouais faut et' impartial, j' m aperçois qu'j'parle d' la joie d' min père à s approcher d' la mer ...

mi ch'éto parel, j éto pu assis au fond dem' banquette, nan j éto incrinqué entre ché deux sieches

alors saint josse ou saint aubin ?

i dijo cha min père i connaisso l' réponse à l avinche

saint josse que j' crio, ouais saint josse in tourno à droite, paradoxal'mint cha nous rallongeo un peu , mais j avo vraimint ker arriver là haut sul' butte, et de là déchinte vers la plaine, vers la mer

d ailleurs savez , min père i dijo toudis l' meme chosse quand qu in arrivo ichi, que ch' villache i s appelo saint josse, que chéto l'nom d' un saint qui éto v'nu ichi pour christianiser l' coin
i dijo aussi que dans l' temps la mer ale arrivo jusqu au pied d' la butte du villache

i le dijo à chaque coup, mais j arlevo pas, j acoute à peine, j' connaisso la rengaine , nan , j éto djà "tout schuss" dins l' déchinte

yavo presque pu d obstaques pour arriver à la mer , che stop ichi, queques viraches, pi in arriffe au stop de merlimont villache, au coin ch' café i s appelo "chez valére" avant qui s appelle " le relais des 2 baies " .....

là avec min père, in éto pilote et copilote, prèts à appuyer such' champignon , prets à passer dès que le traffic d' la nationale entre etaples et berck le permetto

mais cha allo cor assez vite, après yavo pu que queques tchiots viraches

au passache, in voyo qui yavo pas cor grand monte, et que la plupart des villas avotent ché volets cor posés

là , enfin, nous vlà au bout d' la grante avenue d' la plache, pas la peine d' essayer de deviner la couleur dech' drapeau des maites nageurs là bas tout au bout....

au mois d avril , la baignate éto pas cor surveillée


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |