histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)
  examen de cathéchisme (25/09/2017)
  la blanquette (24/09/2017)
  ch' bonhomme perrier (23/09/2017)
  souvenirs douloureux suite (23/09/2017)
  Chés rues ale zavotent pas d'nom (21/09/2017)
  souvenirs douloureux (17/09/2017)
  ch' rabattu et la buée (17/09/2017)
  hatari (17/09/2017)
  El centre aéré géant de Bruay (11/09/2017)
  Bruay, El pont ferroviaire d'Lavolville (11/09/2017)
  Eune consultation al' champe (11/09/2017)
  Eric Denudt artiste peintre un gros coup de coeur (11/09/2017)
  que j auro ker avoir eune chiffernée (10/09/2017)
  Merlimont hors saison 17 (07/09/2017)
  souvenirs d' rintrées (04/09/2017)
  eune pensée pour eusses (03/09/2017)
  à la recherche de nos taïons (28/08/2017)
  Marles-les-Mines, el station SNCF (18/08/2017)
  Vermelles, le nom de la Cité du Philosophe (13/08/2017)
  Merlimont hors saison 16 (13/08/2017)
  collection de poupées (04/08/2017)
  Merlimont hors saison 15 (31/07/2017)
  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)
  cha vient de Naxos (22/07/2017)
  Première descente (16/07/2017)
  la croix de grès de Divion (10/07/2017)
  attintion aux courants d air (06/07/2017)
  Merlimont hors saison 14 (05/07/2017)
  gai gai l écolier (04/07/2017)
  Merlimont hors saison 13 (03/07/2017)
  Merlimont hors saison 12 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 11 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 10 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 9 (01/07/2017)
  Merlimont hors saison 8 (01/07/2017)
  Bruay et el batalle du carbon (27/06/2017)
  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Merlimont hors saison 5
par minloute le, 05/06/2017  

j' parto avec m' mère in passant d' vant ch' pitit portal qui s ato fait attinte pour s' ouvrir, et là in route vers le Super Egé

pas grant monte su l avenue, in armarquo meme quand qu eune carette passo, alors qu in pleine saison, chéto que passaches su la grante avenue de la plage

j'pouvo partir un peu d' vant , mais fallo que j arrete au coin d' la rue, là su la droite chéto la route qui permetto d 'rejointe la route de stella et l esquelette du château d eau à mi ch'min

su la place, la boulangerie de chez Madame Carré étot ouverte, in savo qu in iro y querre ch' pain en arvenant, et là in allo vers le super E E

ouais ch'est plutôt comme cha qu in devro l appeler, pasque yavo pu la lette G

yavo ché tchiots caddies such' trottoir sine que ch'éto ouvert aussi

in y allo pour y faire des courses d appoint, mais vraimint d appoint, pasque normal'mint m'mère ale avo tout prévu pour un tchiot séjour ...

pour vous dire , ale rameno s' boutele d' vinaique et s' boutele d huile, mais y arrivo que ch' sel i avo mal passé les 6 mos d hiver et qui avo pris l humidité

alors in allo au super EGE, chéto pas si pitit qu' cha, enfin pour l époque, avant la fin des années 70, avant l' develop'mint des supermarchés .....

m' mère ale raviso ché prix , et bonne ménagère qu ale éto, ale les connaisso par cœur, j' me souviens qu ale dijo in sourdine que ch' éto bin plus ker qu à la coopé d' bruay

raison d'plus pour printe que le minimum, et en passant al' caisse, j' me souviens cor d' la tiete du gérant, i m avo ravisé d' travers, mais "j' cro " qui devo comprinte mes pensées, " voleur, voleur" que j' dijo tout bas , mais am' mote j' devo avoir un air inquisiteur ...

direction la boulangerie, là in voyo que chéto loin d'ete l affluence des grantes vacances, in rintro et sorto comme in voulo, à peine si yavo 2 personnes d'vant nouzautes ..

cha cangeo des mos d été ou cha arrivo qu in faijo la queue such' trottoir pour aller querre sin pain

retour au chalet , du que là j' deveno vite embetant, est ce que j' el faijo d expret ?

in tout cas , chéto pas cor la peine d'pinser acceder à ché juets qui étotent dins l' barraque , ch'éto un momint sacré pour min père

et à vire que j éto arvenu, j' voyo qui avo pu b'soin d' mi et qui voulo pas que j'traine dins ses gampes ....

nan , j a compris plus tard, in fait fallo pas y gacher sin plaiji
i arprenno possession d' es'barraque, i déballo ché cartons, ché cageots, i ringeo , i faijo l inventaire de c' qui yavo (sin coté magasinier) pour vire si i devo pas acater quequosse pour l' prochain coup

j' parle pas des clous, vis , crochets... vu que min père, i en avo des boites intieres, pas des neufs bin sur, des rouillés, meme ch'est arrivé, des amalgamés par la rouille , que plus tard j y avo d'mindé si dins ché clous i devo pas in avoir qui avotent pas servi à crucifier jésus sul' mont Golgotha ...

nan i raviso , si ché pots d' peinture étotent cor bons, tout en sachant qu' min père i gardo des pots du qui resto pratiqu'mint rien au fond, mais que cha pouvo servir .........
i raviso aussi si yavo cor assez d' pitits bois pour alleumer la cuisiniere chappée datant am' mote de la fin des années 20 et qui avo attéri j' sais pas commint ichi à Merlimont
eune belle cuisiniere d ailleurs, cor toute émaillée, avec des dessins de fleurs d' sur.....
eune belle pieche , qui avo qu in seul défaut , ch'est qu ale finquo grinmint avant d' cauffer, qu ale cauffo pas tant qu' cha, et qu in plus pour courronner l'tout , ale consommo grinmint d' bo.....

en fait ch'éto pour li un momint d' bonheur, d artrouver s' barraque, ses outils, "sin coin" ...

donc cha pouvo s' faire que tout seu, donc mi j m' éto d'mi meme ardirigé vers le chalet, du que là l ambiance ale éto pas si euphorique qu'cha
fallo que m'mère ale artrouffe ses ustensiles, ou plutôt ses r'pères, et comme j' vous a dis ché ustensiles i zavotent djà bin vécu, so i provenotent du début d' leur mariache, comme i dijotent "d'la rue d' la poste" , ou cha pouvo v'nir aussi des' mère à min père , décédée en 1946.... ou alors tous les ustensiles qui avotent pris un coup d' louchet

du ginre, eune poele que sin manche i tourne, des castroles in fer blanc , que cha cauffo très vite, au risque meme d 'faire cramer c'qu in avo mis d' dins si in éto pas resté attentif tout au long del' cuisson ...

yavo aussi des coutiaux ...qui coupotent plus , j' me souviens de certains que sul' lame chéto écris "le tonkinois" et in voyo la tiete d un asiatique qui porto un capiau "chinois" et des lonques moustaches

mi j' éto dins l' cuisine et j' raviso m'mère souffler, et à in momint j' devo li porter sul' systeme aussi, et mi malin comme in sinche, j y d'mindo si j'pouvo pas faire un tour tout vite jusqu à la plage et que j arveno à la suite

m' mère ale raviso l heure, j avo ravisé avant mes gins, j avo bin plus d une heure pour faire l aller retour , am' dijo ouais ..
j avo ouvert l' porte pour m enfuir, après avoir lancé un grand "merci m'man" , j m éto djà élancé juste avant d intinte l' litanie des consels qu ale alo m' donner

attintion en traversant, arrete te à chaque coup, ravisse bin l heure en passant à l églisse ,té peut aller jusqu à ch' drapiau mais té déchint pas su la plache cor plus interdiction d'y tremper ses ortiaux ..etc etc ......

m' vlà djà ach' portal, comme si j éto grimpé sur un bidet in soulevant ch' sape avec mes sabots ......



 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 24 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |