histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)
  examen de cathéchisme (25/09/2017)
  la blanquette (24/09/2017)
  ch' bonhomme perrier (23/09/2017)
  souvenirs douloureux suite (23/09/2017)
  Chés rues ale zavotent pas d'nom (21/09/2017)
  souvenirs douloureux (17/09/2017)
  ch' rabattu et la buée (17/09/2017)
  hatari (17/09/2017)
  El centre aéré géant de Bruay (11/09/2017)
  Bruay, El pont ferroviaire d'Lavolville (11/09/2017)
  Eune consultation al' champe (11/09/2017)
  Eric Denudt artiste peintre un gros coup de coeur (11/09/2017)
  que j auro ker avoir eune chiffernée (10/09/2017)
  Merlimont hors saison 17 (07/09/2017)
  souvenirs d' rintrées (04/09/2017)
  eune pensée pour eusses (03/09/2017)
  à la recherche de nos taïons (28/08/2017)
  Marles-les-Mines, el station SNCF (18/08/2017)
  Vermelles, le nom de la Cité du Philosophe (13/08/2017)
  Merlimont hors saison 16 (13/08/2017)
  collection de poupées (04/08/2017)
  Merlimont hors saison 15 (31/07/2017)
  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)
  cha vient de Naxos (22/07/2017)
  Première descente (16/07/2017)
  la croix de grès de Divion (10/07/2017)
  attintion aux courants d air (06/07/2017)
  Merlimont hors saison 14 (05/07/2017)
  gai gai l écolier (04/07/2017)
  Merlimont hors saison 13 (03/07/2017)
  Merlimont hors saison 12 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 11 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 10 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 9 (01/07/2017)
  Merlimont hors saison 8 (01/07/2017)
  Bruay et el batalle du carbon (27/06/2017)
  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Merlimont hors saison 6
par minloute le, 06/06/2017  

un peu plus d eune heure que j avo d' vant mi, mais fallo pas trainer vu tout c'que j avo à faire ..

pas la peine d' commincher à flaner, nan , direction la plache, par la grante avenue, l avenue de la plage

bon bin sur, yavo pas cor d' drapiau tout au bout, vu que ché maites nageurs i zarrivotent qu au mois d'juillet ....

pas l' temps d' raviser si chte villa ale éto ouverte ou freumée, nan cha j auro l' temps del vire avec mes parints l après midi...

nan, fallo filer à la plache, tout en sachant que comme pour la crucifixion d' jésus, yauro d' nombreux zarrets avant d y arriver

premier arret, au coin d' la plache d' l églisse, coté gauche in face d' el boulangerie Carré, ou si vous voulez d ' laute coté du café "le p'tit quinquin" ...

ch'éto un marchand d' souvenirs, bon y éto freumé, mais comme diro l aute j éto djà en arpérache

magasin freumé, avec ché présentoirs à cartes postales conte l' porte vitrée à l intérieur, cartes postales qu ale zattindotent la belle saison pour sortir such' trottoir, et' acatées et pi partir après dans eune enveloppe aux quat' coins du départemint ....

in fait par magasin de souvenirs j' savo djà c' que j avo ker, chtichi ch' premier bon yavo pas grand cosse qui m attiro j' el raviso comme cha in sait jamais

après j' filo tout dro, j' passo su les planches d' la terrasse du Sphinx, ch' café qui éto cor li aussi freumé ,n oubliez pas qu in est qu à Pacques mes gins ....

là au dé d argent, freumé aussi, yavo plein d' vitrines, et j' me faijo la reflexion qu in y voyo plus d' dins qu à la belle saison du que d'vant yavo ché présentoirs à cartes postales, ché casiers avec ché filets à crevettes d' différentes tales, ché ballons in plastique multicolore accrochés in série, sans parler des grands batiaux in plastique , mais in in parlera d' tout cha un aut' coup ....

là dins l' vitrine, yavo grinmint d' souvenirs , d' toutes sortes, ou plutôt in devro dire qui avo tous les objets possipes ou inimaginapes qui pouvotent avoir l' nom d'"Merlimont" ecrit d' sur

cha allo des bols type breton, aux coutiaux, in passant par ché assiettes j in passe et des meilleures

là souvint j' repéro toudis quéquosse à acater , avec min argent d' poche durant l' mos d' juillet

après j' continuo j' passo devant lt'chiote gendarmerie, après yavo un café , li i éto toudis ouvert toute l année, j' sais pu l' nom del dame qui teno cha mais j me souviens que m'grand mère ale dijo qu ale avo fait d' la resistance durant la guerre

là j' traverso et yavo un tchiot magasin , avec deux intrées,que d un coté chéto des juets, et d' l aute i vindotent del laine, j avo arpéré un pistolet, mais cha j in arparlerai aussi plus tard

juste après avoir passé l herboristerie, qui elle aussi éto ouverte, yavo tel'mint peu d' magasins ouverts que j éto contint d' les vire, yavo un magasin d' juets, j allo dire, l' concurrent direct pour mi du dé d argents, des montanes d' souvenirs, et in plus i vindotent des tchiotes boites de soldats de la marque Heller, j' sais pas si cha vous dit quéquosse, mi j 'les perdo toudis au grand dam dem' mère d ailleurs ...

cha y est , asteure y avo pu grinmint d' magasins, et pi aucun magasin d ouvert in plus, alors asteure i fallo que j' rattrape ch' temps que j avo perdu à léquer ché vitrines .....

derniere route à traverser, l avenue de l esplanate, et d un coup, j' devro dire , d eune ruate, m' vla au pied du poste d observation, du qui yavo la hampe du drapiau des baignates

là in savo qu in éto cor à Pacques pasque meme si i faijo grand solel, quand que t éto là accroché al' balustrate , face au vint qui veno d in face, té resto pas trop longtimps su plache

marée basse, in intindo à peine l' bruit des ressacs, quequ' personnes su la plache, bin vêtues, quequ' zeunes main dans la main, à s' promener tout ainsi

tout au bout à gauche, in voyo berck et ses grands batimints hospitaliers l' long d' la plage

à droite Stella plache qui nous paraisso si proche, pi comme aujourd hui par bio temps, in voyo l arc de cerque que faijo la cote , d' l aute coté d étaples, du coté d' boulogne

bin sur j'déchindo su la plache, j allo jusqu al' premiere bache, j' longeo la derniere hauteur qu avo fait la marée haute, du qu éto déposés ché derniers coquillaches, y en avo d' bio, j' savo que l après midi j' pourro nin faire des razzias

mais fallo djà pinser à arvenir au chalet, armonter l' plache, artirer l' sape que j avo dins les chaussures, ouais j avo promis am'mère d' pas aller su la plache ....

et j arparto à l aute bout de l avenue, yavo au moins 800 m à faire, et là pas question que j' m arrete à ché magasins , nan fallo pas arriver en r'tard ..

cha y est la plache d' l églisse ale est passée, j' passe devant ché garaches, Esso pi Shell, derniere route à traverser
derniere course jusqu à ch' portal que j' franchisso d un bond, que j arrivo comme un dératé al' porte du chalet que là eune fo que j avo fait eune entrée jugée à chaque coup trop tonitruante, mes parints i me d'mindotent dem' calmer

j allo m' rincer m' gamelle mi les mains, tout en donnant tous ché renseignemints que j avo glanés en étant un peu leur éclaireur ...

ch'magasin chi y est ouvert , chti chi y est freumé,(j' glicho un "tiens j a vu cha dans tel magasin chéto pas ker), j' m attindo pas à un ouais d' leur part, mais ch' premier jalon y éto posé in sait jamais ....

bin sur j' leur dijo comment qu ale éto l' marée, bin sur j' m attindo qui m'parle del plage, bin sur que j'éto d un seul coup plus vague pisque officiel'mint j éto pas déchindu d'sur

ch' transistor rapporté par min père i éto in route, chéto Europe 1 cha allo et' les informations ...

m'mère ale avo servi un tchiot verre de cabernet d anjou, et comme dins ché grantes occasions, eune boite d' Tuc , savez "tuc à tout heure", ché biscuits apéritifs

alors que voulez vous, mettez vous al' plache d' min père, i éto à Merlimont, yavo pas eu d' problèmes sul' route ni pour rintrer l' carette, i avo arpris possession d' es' barraque , i éto là assis dins l'pieche principale, en buvant un apéritif avec ché biscuits qui allotent avec, sans parler du grand ciel bleu qui rayonno....

j' l arvois cor fin bénache ........


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 25 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |