histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Merlimont hors saison 14
par minloute le, 05/07/2017  

en longeant l esplanate face à la mer, in voyo que les barrières en brande bloquotent pas tout ch' sape loin de là..

yavo pas mal d' place d' parkings qui étotent bin arcouvertes, mais comme chéto pas cor la foule des grands jours, et que ché grantes marées étotent pas cor passées, in laisso comme cha

j' jetto un eule su la plache , enfin quand que j' dis cha, j' faijo expres d ' rester planté comme cha, espérant que m' mère ale disse ouais et que j' puisse aller jusqu à la mer , mais j' pouvo attinte longtimps comme diro l aute....

yavo quand meme du vint , pi j allo ramener 10 tonnes d' sape al' mason, j y avo fait la r'marque qui n avo autant such' parking ,mais nan...

tout juste si j' pouvo déchinte ché marches du bar de la plage , savez ch' pitit restaurant snack bar qui éto juste in contrebas d' l avenue ...

qu in passo d' vant quand qu in allo à la mer , ch' pitit restaurant avec ses baies vitrées.....

mon diu que j a révé étant jone, d' pouvoir y minger , comme cha assis d' dins à raviser ché gins passer et le clair de lune in plus .....

mais bon, mes parints avotent un budget et j'les comprenno

pi y a des coups , oh pas toudis mais in avo la surprisse et la joie qui dissent qu in s arrete al' confiserie qui éto juste à coté , et là m acater eune glace

su la plache, chéto pas la peine d' cacher après ché cabines in bo ou ché tentes en toile, chéto pas cor la saison

d ailleurs su la plache, té voyo qui yavo pas mal d' déchets, du que la mer éto v'nue au plus près

bidons plastiques, ouais déjà à l époque, morciaux d' bo, morciaux d arpe, bouts d' filets d' peque au milieu des algues et des coquillaches, j in passe et de meilleures .....

in éto à marée basse, in voyo bin ché baches, paradis des éfants l été , queques personnes bras d' sus bras d' sous qui arpentotent la plache, avec le déjà célébrissime kway .....

chéto hors saison, ché tchiens étotent en liberté et chéto plaiji d' les vire courir après un morciau d' bo que leu maite i linço au plus loin possipe ...

d autes étotent en train d' barboter dins les mini vagues

du bar de la plage , j allo dire à eune encablure, se trouvo le poste de surveillance d'ché maites nageux, poste en demi lune, dont le toit plat éto protégé par eune rambarde

rambarde qui permetto à ché gins de s accouder et de raviser , tranquil'mint aussi bin du coté de stella et par bio temps vers les falaises du boulonnais , ou du coté de berck, jusqu aux batimints hospitaliers et ch' phare

au beau milieu campo ch' fameux mat, du que l été ché surveillant i arrimotent ch' drapiau, vert , oranche ou rouche selon l état d' la mer

j' passo in courant d'vant ch' poste d' surveillance, ché toilettes publiques, du que l été cha faijo toudis la queue d' vant, étotent freumées

au grand dam d' em mère qui dijo toudis " ah nous ché femmes in est pas gaté" qui éto suivi par "vous ché zhommes pour faire pipi suffit qui a un mur "........

in passant d' vant ch' poste d' garte, yavo que les crochets du tableau ardoisé qui mettotent à jur durant la saison estivale

chéto indiqué l' jur, l heure des différentes marées, la vitesse et l' sens du vint , et l' plus important la température extérieure mais surtout celle de l iau ...

là à Pâques, té passo devant ché volets freumés ...

juste in dessous su la plage, tronotent commint que j' va vous dire cha , l' ossature d' ché jeux du club pingouin

ouais pasque l été yavo deux clubs su la plage , j' cro que l aute chéto bequerelle, et là d' couleur verte et blanque, chéto le clup pingouin

mais chéto frustrant, autant yavo pas ché filets qui impéchotent l été à ché non inscrits d' venir juer à l intérieur

autant hors saison, t avo bin par exempe ché poteaux pour juer au volley ...mais t avo pas d filet....

t avo bin des supports pour ché balançoires, ou pour ch' trampoline, mais bin sur yavo ni l' trampoline ni ché balançoires ...

autant continuer ch' tour , et aller direction berck , toudis en longeant la mer , jusqu au calvaire ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |