histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)
  Ém MÈRE 2ième partie (04/06/2019)
  L'Étoile d'Amour (02/06/2019)
  Ém MÈRE – 1ère partie (02/06/2019)
  UN GRAND GARDIN – 2ième partie (25/05/2019)
  le bouquet de persil de Maman (25/05/2019)
  le nom de la rose (22/05/2019)
  sur le site et sur Facebook (21/05/2019)
  UN GRAND GARDIN – 1ère partie (21/05/2019)
  la préparation du gardin (18/05/2019)
  LESSIVE ET ARPASSACHE (17/05/2019)
  le rechauffement climatique (12/05/2019)
  MIN CERTIFICAT D ETUDES (10/05/2019)
  Biêtises d'éfants partie 2/3 (09/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (3ième partie et FIN) (04/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (2ième partie) (03/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (1ère partie) (02/05/2019)
  gitane mais maïs (01/05/2019)
  porions facebook (01/05/2019)
  pour Annie et France (28/04/2019)
  L' PISTACHE (La piscine) (25/04/2019)
  Biêtises d'éfants partie 1/3 (22/04/2019)
  le gouter , ouais mais ch'est pratique (21/04/2019)
  min tien, confirmation .... (20/04/2019)
  hier ch'est déjà bin loin, aujourd hui ch'est déjà demain (20/04/2019)
  Min Tien (19/04/2019)
  Olhain la fin (14/04/2019)
  toudis au bois d' Olhain (13/04/2019)
  changemints au bois d' Ohlain (13/04/2019)
  ch' bos d' Olhain la suite (12/04/2019)
  ch'bos d' Olhain (12/04/2019)
  EUNN VIE D TCHIEN (12/04/2019)
  Au MONT NOIR avec mes parints (suite et fin) (08/04/2019)
  Un diminche au MONT NOIR à LUNA PARC (06/04/2019)
  Marie-Louisse chal gasconneuse (06/04/2019)
  la magie du persil (06/04/2019)
  la nostalgie , c'est plus ce que c était (31/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 2ième partie : la plache (23/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 1ère partie : éll’ pêque (22/03/2019)
  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min PÈRE (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Merlimont hors saison 16
par minloute le, 13/08/2017  

quand qu in faijo demi tour sur le boulevard de la manche, j' me souviens d' mes parints qui avinçotent bras dessus , bras dessous, au rythme d' min père qui avo eune gampe raite

bras dessus , bras dessous, avec d' la tendresse, mais à mon ache d' l époque , vers mes 10 ans, ch'éto pas quéquosse à quo in éto fort sensipe , in l armarquo mais cha nous simblo normal , sans plus

en arvenant le long du boulevard de la manche, m' mère ale dijo un peu plus fort pour qu on l intinte " ah i fait quand meme pas mal d' vint , et j a eu raison hein minloute qu' té prenne tin mantiau" ...

in pouvo aller que dins sin sens, on l' sinto bin ch' vint qui veno d' la mer, qui faijo armonter ché grains d' sape sul' goudron del route , et nous ramener dins nos niflettes, l odeur d' la vase des premieres baches ....

dins l' dos Berck, face à nous Stella, pi au fond les falaisses du coté d' Boulone "signe qui va pleuvoir " qu ale dijo m' mère

mais ale savo d' toute façon qui faudro passer eune nuit ichi au chalet, alors qu ale avo "toutes ses commodités" al' mason ....

boulevard de la manche, j' les zabindonno, ou plutôt j allo d' l avant après avoir eu l autorisation d' traverser la route et d artourner au dessus du poste d' ché maites nageurs, du qui yavo eune esplanate en demi lune

là in sinto cor plus l air, vu qui allo s ingouffrer juste derriere nous, dans l avenue de la plage

appuyé sul' barriere, comme si chéto un peu la proue d un navire, j intindo claquer derriere mi la corde qui servo à monter ch' drapeau, ale claquo conte l' mat metallique creux et cha avo eune sonorité un peu aigue

j attindo patiemmint mes parints ,in ravisant la progression des baches, so qu as' formotent so qu ale disparaissotent , selon que la marée éto in train d' monter ou d' déchinte

un bio ciel de Pâques, lumineux, oh pas comme ché ciels qu in peut vire souvint dins l' sute, nan, ché nuaches étotent bin sur présents, mais bin blancs, bin in hauteur , et in les voyo en levant l' tiete, s' diriger rapid'mint vers l intérieur des terres ...

à les raviser ainsi l' tiete en l air chéto un coup à vite attraper l' tournis

su la plache, à la limite des baches et du sable sec, ché mouettes en bandes, étotent in train d' fouiner dins ché coquillaches laissés par la marée haute, à la recherche d' quo minger

ché mouettes , savez in les avo pas si ker qu' cha, oh sur cha faijo " ambiance" mais quand que té busio un tchiot peu

té pouvo jamais d' zattraper, cha vivo souvint en bandes, et té pouvo faire toutes les approches possipes et inimaginapes, tout duch'mint tel un indien , ou à toute blinte comme la cavalerie américaine, y dégageotent toudis bin avant que té puisse les attraper

in plus i zavotent un cri, que té pouvo printe comme eune moquerie......

en ville fallo faire attintion, j' me souviens un coup un tchiot qui s éto fait piquer le haut d' sa glace quand qu eune mouette ale avo foncé sur li

sans compter bin sur ché fientes, qui au miu quéyotent au sol ou su ché carettes, et queq'fos dins ché caveux ...

cha y est mes parints sont arrivés au coin, j' va traverser l' route et les arjointe , in va arvenir al' villa par l avenue de la plage


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |