histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la régle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ch' rabattu et la buée
par minloute le, 17/09/2017  

yavo corons et corons, de l extérieur chti qui veno de l extérieur, ou chti qui ni jetto qu un eule , auro pu dire que chéto toudis les memes masons .....

rue de chatellerault, ou rue Anatole France, ou rue leverrier, t avo pas l' meme nompe d' pieches, certaines avotent un grenier ou un rabattu , d autes nan ...

ch'est min camarate Vital, qui sur le compte Facebook d histoires de chtis, a mis des photos du rabattu qui avo connu du temps qui habito cor cité des philosophes ...

al' mason, chéto un peu particuyer, l' mason avant nous chéto un commissaire qui l avo eu, et yavo des aménag'mints espéciaux

au fond du gardin i zavotent fait construire pour li un garache , qu in pouvo y acceder par la rue bin sur, et par ch' gardin aussi

ch' locataire d avant, i avo aussi eune bonne qui dormo, et m'mère à chaque coup qu ale i monto ach' grenier, as' dmindo commint qu ale pouvo supporter d aller dormir tout là haut , avec certes eune farniete, mais juste au dessus du niveau du plancher

j' vous parle d' la servante, ou l' employée d' mason si vous préférez, pasque pour faire l' buée, ale la faijo, dans l' garache au fond du gardin

ouais, dins ch' garache yavo un fourneau bas de hauteur , pour pouvoir monter et déchinte plus facil'mint ché lessiveusses .......

quand que mes parints i zont pris la suite, la buée ale a été faite, et mi j' l a connu comme cha bin longtimps, such' fourneau d' la cuisine

j va pas vous raraconter commint que cha s' déroulo j' l a djà fait plusieurs coups

par conte à mon d'ma matante ,yavo un rabattu

d abord pasque chéto pas disposé parel, té pouvo rintrer as' mason par "l'grand porte"
là chéto celle qui séparo la pieche salle à manger d' la pieche de d'vant

ché gins qui étotent habitués, i rintrotent par ch' fond, fallo ouvrir eune porte in bo, et là té rintro dans eune courette, du qui yavo un poulailler sut' gauche , pi eune baraque, pi au fond, dro d' vant ti cor eune porte, qu ale donno par eune rampe, acces ach' gardin
su la droite eune barraque , pi l' porte del cuisine

quand té rintro par l'porte d' el cuisine, yavo ch' fourneau bas qui trono su la droite dans un angle, in fait i prenno djà eune bonne partie d' la pieche

chéto la cuisine bin sur, et pi su la gauche, ch' rabattu

ch'éto à la fois un rabattu et un passache qui permetto d' aller dans l' barraque du fond, et d' là d' sortir dans la courée

ch' rabattu i éto pas grand, passache étroit, pas bin éclairé quand que té l emprunto, cha sinto toudis l' lessiffe ou ch' linche humite, yavo un grand évier du qu in pouvo rimplir l' lessiveusse , et eune fo remplie , in l armetto dans l' cuisine such' fourneau

eune fos ch' linche lavé,chéto "l essorache" , que ma matante ale faijo dinch' rabattu

au final in jetto pas l iau, cha servo à arroser ché plantes au gardin

j' vous parle d' buée, et i n a qui s' deminte si cha veut dire "lessiffe" bin ouais, mais j' diro meme que ch'est pas un mot vraimint patois

vu que "buanderie" cha vient bien de buée , la buée qui yavo quand qu in faijo la lessiffe

et que dans l' temps yavo meme des buandiers et buandieres , ché gins qui faijotent la lessiffe ...



 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |