histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
du byrrh au visqui
par minloute le, 02/10/2017  

du byrrh, mon diu pour ché jones générations, ch est bin un nom bizarre
tout cha pour désigner eune marque d apéritif ...

chéto l époque du que le "visqui" ch'éto pas répandu comme asteure, le visqui chéto c'que buvo les zaméricains...

j' me souviens d' min frère qui in avo acaté, et min père y gouter, et qui avo dit beurk

nan min père i avo plus ker boire un apéritif traditionnel, avec eune préférence pour le pastis

j a marqué pastis, i préféro le pastis duval au pernod , et au ricard
quand que j' dis qui préféro, ch'éto bin en dessous de la limite autorisée vu que j a jamais vu min père s' arservir un deuxieme verre

arvenons au byrrh, que cha faijo partie du monte des apéritifs à base de vin ....et de quinquina , qui se sont grinmint developpées durant la premiere moitié du 20 ème sieque

ché fameux vins cuits qui avotent fait la fortune d' certains vignerons, et dont in voyo ché marques tout l' long d' ché routes

souvint peintes su ché pignons des masons, le long des routes nationales, cha auro fait bondir monsieur Evin, ch' ministe qui a règlementé ché publicités sur l alcool et le tabac

y a pas si longtimps, l' nez collé al' vitre arriere , à raviser défiler ch' paysache, j avo ker citer l' nom d' ché publicités qu in voyo tout l' long del route, et ch'est vrai qu à forche cha pouvo qu inciter à barloquer ...

du bo du bon dubonnet, vin fou henri maire, Banyuls, Vabé, Suze, Picon, Pernod.........

pi dans les années 60, tout c'qui veno d amérique cha avo la cote ...musique, flimes, vet'mints et à partir de là ché apéritifs d' vins cuits français zont comminché grinmint à batte d' l aile

pi le visqui chéto eune boisson d' hommes, in voyo jone Wayne n in boire quand qui rintro dins ch' saloune, meme qui faijo un tchiot rictus, pour montrer que chéto pas del boisson d' garnoule ........

un tchiot rictus, pasque ché coboles chéto pas des mauviettes, et l' vin cuit, bin s' n imache ch est devenu eune boisson "obsolete" , une boisson du passé

cor que quand qu in busie , et qu in ravisse les apéritifs d asteure qui ont tenu l' coup face au visqui , ch'est pas forchémint les plus douces ...

quand qu in vo que la suze ou l' picon i tirent cor leur épingue du jeu... et pourtant ale sont espéciales in gout

le byrrh au dela de ch' nom là qu in voyo sur ché publicités, pour mi , ché un viu souvenir, pasque al' mason ,quand qui yavo apéritif , m' mère am' sorto un verre espécial

chéto le verre " vert" avec l écusson byrrh collé d' sur, j' trouvo cha tel'mint "classe" ...

rassurez vous à l époque , m' mère ale verso non pas du byrrh dinch' verre, mais du jus d' raisin de la marque challand...


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |