histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pour la soif ....
par minloute le, 08/11/2017  

école Loubet, fin des cours, enfin ch'est pas pour cha qu in rintro chez nous , chéto la récréation avec l heure d étute

in avo djà eu eune premiere récréation vers 15h30 , celle ci , la seconte chéto celle d'avant 17 h

la récréation du que tout l' monte sorto s' malette, cousue par ché mamans, souvint dins des bouts d'tissus qui restotent, tout cha arsérré par un lacet , de couleur blanche, qui in assuro la fermeture

à ch'te récréation, in sorto sin gouter, j' devro dire ses tartines, pasque à ch' t époque là fin des années 60, in in éto cor loin des gatiaux individuels

nan, et d ailleurs ch éto certain'mint plus sain, ch éto bin souvint 2 tartines que d'dins yavo des barres de chocolat, pour ma part en prevenance du magasin Coop, situé rue Anatole France .....

sans oublier LA gourde, mon dieu, qu in éto contint d'sortir sa gourde, in éto meme jaloux , in tout cas , ch'éto min cas, d' vire certains qui in avotent eune qu ale pouvo s' mette in bandouyère

m' mère ale a jamais voulu min acater eune, meme qu un coup que j y in réclamo eune , j avo dit que ch'éto meilleu conte la soif si j avo eune gourte comme cha


mon diu qu in est pret à dire des cacoules plus grosses qu in est , mais m'mère ale a jamais cédé

j avo toudis espoir quand , avant l'comminch'mint de l école, j allo avec elle à mon Defernez, bonneterie et artiques funéraires rue anatole france ....

j avo espoir quand qu in rintro, et qu in les voyo toutes, accrochées les eunes in d'sous des zautes, mais j a toudis eu drot au meme modèle , le plus simpe, chti qu in vo à droite su la photo ...

savez ch' modèle d un plastique mat, que yavo des tout tchiots picots pour in améliorer la préhension (vinguette comme j' parle bin )

après meme si à l école in avo à peu près le meme contenant, in avo pas forchémint le meme contenu, de l io pour certains, mais souvint tout ché chéto plutot coloré grace à des sirops

trois couleurs qui arvenotent toudis, le vert du sirop de menthe, le jaune du citron et le rouche (beurk) d' la grenadine ....

cha y est cha va et' la fin del récréation, ché maites qui étotent à discuter insempe au miyeu del cour, vont bientot se séparer, j' vo ch' maite Mayeux qui va mette, cha y est i le met sin sifflet as' bouque

ch'est la fin , on s argroupe par classes devant les différentes entrées du batimint

in va s aligner, ch' mait'Pruvost, comme i vo qu in met un peu d' temps pour s' mette en rang, i print sin ton d adjudant ..

et là , autant en classe i nous parlo francais, et j' a meme l' souvenir qui reprenno ché zéleves qui employent des mots ou des expressions d' chez nous, là i nous parlo patois

i dijo " bras tendus, fixe , revenez , fixe", là mes gins fallo qu'cha claque , pi qui entente qu un seul bruit sinon in avo dro à

"on va recommencer, et pi saquez bandes d' briles" ......

dans ché rangs , enfin le silence, tous alignés, in sinto par l haleine, l odeur des oranches ou des mandarines qui venotent d'ete mingées ......

y a des coups i ralo sec, i nous dijo " bandes d' fates, vous etes les derniers à rintrer en classe, s'rez les derniers à sortir"

pourtant au fond, avec du recul, i éto pas si méchant qu' cha ch' maite Pruvost

mais ale mason, j' va pas dire qu' min père i l avo pas ker, mais i avo été "surpris"
surpris quand qu un coup en rentrant de l école j avo d'mindé quo que chéto eune brile , cha i me l avo dit mais quand j avo précisé que chéto ch'maite qui dijo cha , cha l avo fait "tiquer"

pourtant, au fond, avec du recul, ch' maite Pruvost, ch'éto loin d ete l 'dernier pour l enseignement

par loumarcel le, 09/11/2017

Minloute, j'ai eu l'minme avec un bouchon rouch' aussi, mi ch'étot rouch' et min frère ch'étot vert ou bleu mais ch'étot pus tard, j'cros qu'in l'a jamais eu pou aller à l'école, à l'récré in buvot à ch'robinet du lavabo in d'sous du préau.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |