histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ch' baril multifonctions 1
par minloute le, 14/11/2017  

à l époque , la lessiffe ale éto pas comme asteure , concentrée
nan, fallo in mette plus qu asteure dins ché machines

qui dit grante consommation, dit grand condition'mint, ch'est pour cha que la lessiffe eto vendue dans des barils en carton

enfin quand que j' dis carton, chéto fait avec plusieurs couches, pasque ch' baril i peso djà sin poids .....

c'qui est remarquape, ch'est que en dehors d' la fonction de contenir la lessiffe, ché barils ont eu souvint eune aut' fonction eune fois vite

eune fo ch' baril vite, min père i le récupéro,cha li servo pour i mette d' dins sin pitit bo qui coupo li meme ...dans sa barraque au bois

ouais al' mason in avo la barraque au bois , du qui entreposo tout ch'ptit bo coupé en buchettes , cha servo à ralleumer ou à faire bin ardémarrer ch' fournau au matin

mais cha li servo aussi à y mette ché p'tits zoutils de jardinache qui avo besoin pour aller faire sin champ au bout d' la rue leverrier
j'me souviens cor dech' baril accroché par un sandove dins l' brouette , à coté des zarrosoirs , du louchet et du groet, près à partir ......

cha chéto j allo dire du bricolache d' tertous, j' dis cha sans moquerie

mais voyez , ché fabricants de lessiffe i zont du avoir vent que ché gins utilisotent ché barils eune fo vite

autant min père i l utiliso pour ses "extérieurs" autant ché ménagères ale zutilizotent ché barils pour leur "intérieur"

ché barils vites, ché femmes ale les décorotent , et chéto transformé en porte parapuie, en coffres à juets, in corbele à papier , à boite pour ché pelottes d laine

alors et quand qu in i pinse i zont fait del publicité du ginre "acatez not' lessiffe en baril comme cha vous pourrez in faire aut' cosse après" .....

y a meme eu del' lessiffe en baril vendu avec un rouleau de vénilia pour l arcouvrir après

et Persil, l' lessiffe d' em mère, avo fait fort, i zavotent sortis des "éditions espéciales" que ch' baril i éto in fer, et djà décoré extérieur'mint

alors cha mes gins zavez tous connus cha, ché corbeles in papier en ferale que ch éto avant des barils d' poude.......

sur eune des photos que j a mis , j a arconnu l' baril qui yavo à la mason , ch' baril corbele à papier, à gauche sul' photo, un fond marron avec comme par dessus des especes d' marguerites .......

pi ché industriels, i zont comminché à busier, ch'est bin un baril, mais ch'est rond, et y a d'la plache d' perdue sur eune palette, in pourro , in devro in mette plus , in vinte plus dins ché grands magasins

alors i zont eu l idée d in faire des rectangulaires, mais fallo que cha so aussi accépté par ché ménagères qui avotent ker ché barils ronds

alors i zont fait del publicité vantant non pas l' produit mais quo qu in pouvo faire en arcyclache avec des barils in va dire rectangulaires ...

dins mes recherches d' photos, j a keu sur un viu souvenir mais un très bon souvenir

Persil i avo fait des barils qui arprésentotent des guerites de soldats napoléoniens , j a eu chti qui est présenté au miyeu, avec ch' soldat au garte a vous

quand que t acato ch' baril là, t ouvro ch' couverque et là éto arplié c'qui permetto d' faire ch' toit d' la guerite, un toit en carton ET aussi un jeu d' cinq cartes individuelles qui arpresentotent des soldats de l armée napoléonienne.........

et pour terminer j' parlero des cadeaux, y en avo pas que chez bonux, y en avo dans les zautes marques , alors j' me souviens que j'guetto la fin du baril d' lessiffe et l' momint que m'mère ale allo ouvrer l aute

mais chéto quequ' fos frustrant, pasque ch' cadeau mes gins i le mettotent pas forchémint in haut du baril ...

dins l' baril yavo eune pitite pelle en plastique , et avec j' cacho après ch' cadeau mais combien d' coups que j' m a fait ingueuler, m' manche d' pulover rimplie d' poude à lessiffe .....
cor plus frustrant , quand que tel' trouvo pas tout de suite et que t'mère ale dijo, "bin té cachera l' prochain coup" ...

asteure ch'est plus l' cas, y a moins d'magie, t' lessiffe ché so des berlingots, so du liquite

i reste bin des tout tchiots barils, vu qu asteure la lessiffe ale est concentrée mais j' me dijo , qui auro pas la meme magie si fallo i cacher asteure un cadeau d'dins

pour terminer, et j' dis cha sans arriere pensée, j' m a souvenu aussi d un nom de lessiffe qui choquo pas à l époque mais qu asteure i faudro meme pon pinser appeler eune lessiffe comme cha, chéto la lessiffe ala

la preuffe que , meme si on avinche dins les sieques, in est dans eune périote plus "intégriste" qui a eune cinquantaine d années

mais in va finir par eune note optimiste, in tout cas qui devro vous rappeler de viux souvenirs avec ché photos ci jointes





  ( 6 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |