histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la télévision le générique ortf (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accomoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
au marché fin
par minloute le, 10/12/2017  

après ché deux grantes allées, yavo sul' coté des dunes , des commerces un peu plus épars

yavo la fameusse marchande d' pichons , qu ale imballo ses pichons dins du papier journal d' la voix du nord édition d' boulone
d ailleurs un coup , ale avo pris ses clients à partie in dijant, mi min pichon ch'est m' n' homme qui va l' péquer, in est d' boulone, ch est marqué d' sus, qu ale dijo en montrant les pages du journal ...

mais surtout yavo c'qu in pourro dire, des camelots .....

quand que j éto tchiot in in passo pas avec m' mère,mais plus tard quand que j a comminché à et' adolescent, in m a un peu laché la bride et j a pu aller au marché aussi tout seu

j allo bin sur raviser , raraviser ché coutiaux, meme que ch' vindeux, j éto pas l' seul, quand qu in traino un peu d' trop i nous d'mindo c' qu in voulo acater ,sinon in devo aller vire plus loin si i n y éto pas non plus.......

ch' est rin, pour m' consoler, j m arréto longu'mint au stand des liffes, jetter un eule voir deux sur ché couvertures d' garnoules dénudées ...

mais j y allo aussi pour vire ché camelots

j' m in approcho pas d' trop près, j avo l impression et ichi j' voudro pas choquer quéqu un que chéto s'profession mais j avo l impression que chéto pas bin clair d' la facon dont i vindotent leu produits, voir meme qu in auro pététe pu in qualifier certains "d' voleux"


j avo constaté que ché vindeux là i zavotent besoin d espace, qui avotent besoin d eune audience qui soit bin docile..

quo qui vindotent ?

j' m in souviens de trois, un qui vindo des ménagères, et plein d'artiques ménagers in inosque

un aute qui vindo des couvertures , des draps , du linge quoi

et un troisieme qui vindo des matelas

i zavotent des styles différents, ch' plus discret, chéto l' couple qui vindo des artiques ménagers, cha commincho toudis par eune tombola

i distribuo des tchiots bouts d' papier roulés, et miraque d' chez miraque, yavo un taux d' gagnants qui éto vraimint élevé

bon pour arpartir avec eut' bricole i fallo que t attinte qui fasse sin bonimint qui expose s' gamme , et i n a grinmint qui restotent , d abord pasque yavo un cadeau au bout, d autes pasque i zaurotent pas osés partir comme cha

chéto toudis des direct usine, des produits d eune qualité, que souvint cha avo été testé par la nasa (chéto la grante époque des apollo , d ' l arrivée sur la lune, donc chéto sine d' qualité)

ché prix pététe elevés, mais fallo vire la qualité, d un coup, pasque ché gins i li étotent sympathiques, i zétotent divisés par deux

et au bout du compte, combien qui sont arpartis en acatant quéquosse, qu au départ chéto pas si indispensape qu' cha ?????

un peu plus loin yavo ch' marchand d' matelas, parel testé au moins par la nasa, as' deminder à l acouter si ch vindeux i éto pas médecin du dos, i parlo à ché gins, commint vous dire, i avo la tiete d' l emploi

pret à braire, prèt à acouter tous les malheurs d' chez gins , d' leur artrosses et companie, du momint qui puisse après leur présenter ch' produit miraque , bon d un prix un peu plus élevé que la normale, mais fallo pas oublier que chéto un investiss'mint

li j' diro des trois ch' est li qui in vindo l' moins, faut dire té pars acater des porions au marché et t arviens avec un matelas, faut djà l' faire ...

le troisieme, ch'est chti qui éto l' plus à l écart, grand stand, de grands parasols , des avalanches d' linche d' mason, d' couvertures, normales ou cauffantes, d' draps, d aleses j in passe et des meilleux

ch' camelot là, i avo mis sin camion à l arriere, et i avo comme eune estrate d' monté, comme cha i faijo un véritape show, allant d' la gauche su la droite, en invectivant ché futurs clients

vla ti pas que j a pas décrit l' personnache, am'mote chéto un boulonnais, i avo l accent et bin sur l' patois , ah si vous croyiez qui allo parler francais, bin vous vous mettiez l' doigt dans l eule

in plus ch' patois cha rapproche ché gins, i tutoyo ché gins d emblée

pitit, bedonnant, capio genre tyrolien sus tiete aussi, eune moustache , cha s invente pas, à la hitler, et un micro ....

un micro qui l imbeto pas dins ses déplach'mints vu qui avo fabriqué un porte micro avec un cintre d' vet'mint

eune gamelle, mes gins, pi j vous dijo qui invectivo ché gins, i arrivo à les rameuter au pied des' n estrade, d' proposer toudis des offres formidapes
i donno un prix d' départ, mais li i déchindo pas, au moins pas au début , i rajoutto des produits sans bouger l' prix, et à la fin yavo toudis des gins pour l acater

malin qui éto , i prenno ché gins à témoin, s' moquant d untel, ou criant sur ché gins, alors tel sors tin billet d' 10 francs ...

ouais i ingueulo ché gins, i présento des offres assez élévées et l' coup après i faijo "un destockage" et j' me souviens qui yavo des gins qui voulotent l acater, et li i crio, mais levez les mains bon dieu, et té voyo ché mains levées avec ch' billet d' 10 francs en l air

mi im' troublo ch' gars là ,commint que ché gins i zacceptotent des' faire ingueuler comme cha, i avo eune gueule qui in éto pas maite , mais que vous dire , cha avo l air d' bien fonctionner ...

voilà in a fait ch' tour du marché de merlimont, fin des années 60 début des années 70, hier quoi ....




 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |